IC01 - All


wordcloud

Cours 1

Ceci n'est pas un film
Cinéaste iranien, Jafar Panahi, qui a fait une vidéo avec son Iphone. Elle s'intitule "Ceci n'est pas un film" et est passée au festival de Cannes.
Révolution du matériel grâce au numérique
Le prix du matériel numérique (exemple : caméras) a sensiblement diminué au cours des dernières années.
Monde de l'extrême vitesse grâce au web
Facebook n'existait pas il y a 7 ans. L'information de google va 4 millions de fois plus vite que celle d'un être humain.
Monde de l'instantanéité
Cette instantanéité liée au web mais aussi à la société de consommation qui nous offre tout, tout de suite a des conséquences sur le comportement des individus aujourd'hui. Dans quelles mesures cela modifie-t-il l'individu ?
La bêtise généralisée
The functional stupidity : ce n'est pas le savoir ni la connaissance qui règnent mais la bêtise.
Thèse fondamentale soutenue dans l'UV
Le web tel qu'il était en 93 n'est plus du tout ce qu'il était ajd. Le web fonctionne ajd de façon dangereuse et néfaste.
Thèse
Il faut inventer un autre web, une autre architecture de réseau : web herméneutique. But : éditorialisation contributive.
Invention de nouvelles fonctionnalités d'un web
Dans quel but ? Pourra-t-on étendre cela à d'autres domaines ?
Capacitation
Qu'est-ce ?
Robotisation
Moins de travail et plus personne qui achète les produits. Redistribution des ressources. Nouveau pouvoir d'achat qui ne repose plus sur l'emploi salarial.
Entropocène
L'homme facteur d'entropie
L'homme devenu un facteur d'entropie (la poussière selon la Bible). L'homme se détruit lui même.
Web producteur d'entropie
Le web qui produit de l'entropie devrait produire de la néguentropie
Révolution des matériels
Révolution des matériels provoquée par le numérique qui provoque un boulversement de l'industrie des images Exemple : pharmakon.fr est une production d'Ars Industrialis qui a eu du succès en grande partie grâce à Youtube.
The web we want
"The web we want", mouvement ouvert par T. B. LEE, après les révélations de Snowden.
Web sémantique
Un mouvement collaboratif fondé par la W3C qui favorise les méthodes communes pour l'échange de données.
Capacitation
La capacitation : la prise en charge de l'individu par lui même, de sa destinée économique, professionnelle, familiale, etc (elle va devenir de plus en plus importante car les gens n'auront plus d'emplois).
Robolution
Présentation d'une photographie : chaîne de production d'un bracelet intelligent d'Apple. Selon B. STIEGLER, tout va être robotisé : on prévoit à terme 50 % d'emploi en moins (sur les 10 à 20 ans qui viennent). Robolution : plus de travail donc perte de la capacité de consommation (plus de demande). Selon B. STIEGLER, il va falloir faire face à un nouveau processus de redistribution des gains de productivité et du temps gagné, une redistribution des ressources.
Néguentropie
Importance d'avoir un web qui produit de la néguentropie : lutte contre l'entropie (le désordre). Un automate est entropique : il ne produit pas de variabilité et tourne en boucle.
Anthropocène
Anthropocène : concept selon lequel l'homme est en train d'influer sur notre planète.
Entropocène
On vit actuellement dans un monde où nous sommes des facteurs d'entropie (nous somme des entropocènes) : la Chine est un exemple.
Néguanthropocène
Nous devons entrer dans le néguanthropocène : nous devons nous arranger pour produire de la néguentropie.
Informations importantes
Définition MOOC (massive open online course) -> cours en ligne ouvert et massif Bernard STIEGLER, enseignant-chercheur, responsable de l'Unité de Valeur IC01 Simon LINCELLES, ancien étudiant de l'UTC, responsable de la hotline du cours (il travaille avec B. STIEGLER) Paul-Emile GEOFFROY va donner un cours le 16 mars, travaille à l'IRI Sujets de TD seront envoyés par e-mail. Il faut prendre des notes et relever le timecode -> les contenus générés seront intégrés sur la plateforme "Ligne De Temps".
Robot de Foxcon
Foxcon (entreprise en Chine), fabriquant les Iphones investit beaucoup d'argent (17 milliards de $) sur un robot pour supprimer 1 million d'emplois.
Création d'IC01
Rappels sur la création de l'UV en 1999. Depuis, de nombreuses choses ont évolué.
Tournage
Présentation d'une image tirée du film "Le mépris" de Jean Luc GODART. On voit une caméra qui tourne (qui filme). Actuellement, les caméras ne tournent plus : dans une caméra, il y a de la mémoire (du silicium et non de l'argentique)
Présentation de pharmakon.fr
Pharmakon.fr site contenant des cours de philosophie et des séminaires (créé par B. STIELGLER)
Présentation de "Ceci n'est pas un film"
Présentation d'une photographie du cinéaste Iranien (Jafar PAHANI). Ce dernier a été assigné à résidence pour sa participation à des rassemblements et une propagande contre le régime. Néanmoins, pendant sa peine, il a réalisé un film avec un smartphone. Ce film décrivant sa situation, "Ceci n'est pas un film", a reçu un prix au festival de Cannes.
Sujet de l'UV
Comment sommes-nous passés de l'argentique au numérique ?
Chute du prix de la caméra
A un moment de sa carrière, B. STIEGLER a été le Directeur général de l'INA (Institiut National de l'Audiovisuel). 20 ans avant, il a affirmé qu'une caméra pouvait atteindre 250 000 F. Le prix s'est effondré : on peut trouver des webcam à 10 € maintenant.
Transformation du monde
Au cours des 10 dernières années, avec l'apparition du web, beaucoup de choses se sont passées à toute vitesse. Illustration : 50 m/s vitesse de circulation des informations dans le corps. Environ 1 mètre entre cortex et bras, soit 1/50 s. pour décider par exemple d'appuyer sur une touche de clavier. 200 millions de m/s : vitesse de circulation de l'information sur les serveurs de Facebook -> 4 millions de fois plus vite. Dans le livre, "La grande tranformation", on évoque cette transformation.
Functional stupidity
Dans son livre "La société automatique", M. STIEGLER parle du concept Functional stupidity introduit par 2 chercheurs : Spiecer et Mats ALVESSON. Ce concept prétend que la société de savoir, l'industrie de la connaissance est une bêtise généralisée.
Thèse défendue par M. STIEGLER
B. STIEGLER présentera sa thèse au Centre POMPIDOU à la fin de l'UV avec Tim BURNERS LEE (inventeur du Web). Selon cette thèse, le web ne fonctionne plus comme ceux pourquoi il a été conçu avant : il devient dangereux. Ce n'est pas internet le problème.
Création d'une nouvelle architecture web
B. STIEGLER souhaite la création d'une nouvelle architecture du web, un web herménotique -> un peu sur le modèle de la plateforme "Ligne De Temps" (catégorisation et herménotique contributives qui doivent conduire à de l'éditorialisation contributive).
Changement du web
Le web doit produire de la néguentropie.
"The web we want" de Mozilla
Lancement d'un court film par Mozilla : "The web we want". Résumé : on voit des enfants disant à tour de rôle qu'ils veulent un web où ils ne seront plus considérés comme des données, plus comme des menaces, où les données personnelles sont protégées et les droits sont préservés, où l'on nous fait fait confiance.
Les GAFA
B. STIEGLER : on pense que le web est formidable mais que les acteurs du web sont devenus menacants. Nous nous inquiétons des GAFA, des big four (Google, Amazon, Facebook et Apple) -> on doit passerau logiciel libre.
Le web, un "pharmakon"
Le web est un bien commun : un pharmakon (remède et poison en grec : il a des points positifs et des points négatifs) -> il faut donc y veiller et bien s'en occuper.
La filière IIC
Rappel historique : Création de l'UV en 1999 et création de la filière ICC : Ingénierie aux Industries Culturelles. La filière a par la suite fermé. Il a créé l'unité de recherche Costech.
Ancien Directeur de l'INA
Avant, il était Directeur général de l'INA et il a lancé le système technique audiovisuel numérique. En collaboration avec la 5, il a lancé la banque de programmes et de service. Il ne croyait pas en la perpétuation du réseau hertzien.
"Ligne De Temps"
Plateforme "Ligne De Temps : logiciel existant déjà depuis 8 ans.
Qu'est-ce que le web ?
Le web est arrivé dans les années 90. Google est arrivé dans ces eaux. Google consomme énormément d'électricité (plus que tout l'aviation américaine). Arrivée par la suite de Youtube, de Facebook, puis, de Twitter.
Du premier serveur au big data
Présentation de photographies : du premier serveur au big data (les serveurs consomment énormément d'électricité)
Les MOOCS
Moocs : ce type de cours devient important. C'est une chose sérieuse mais pas bien faite selon M.STIEGLER.
Révolution culturelle du numérique
Le prix des caméras a énormément baissé, ce qui révolutionne l'industrie culturelle, du cinéma par exemple
La capacitation
Robolution
Les robots vont de plus en plus remplacer les etres humains dans les chaines de production
Néguentropie
Il faut créer un web qui produit de la néguentropie, qui lutte conte le désordre, la destruction
Entropie
l'homme se détruit lui-meme actuellement
Néguanthtopocène
Le web doit créer de la néguanthropie, il doit créer de l'intelligence
test
test
Fabrication de l'iPhone
Apple sous-traite la fabrication de son iPhone par Foxconn, qui a investi 17 milliards de dollars dans la conception d'un robot-ouvrier censé remplacer un million de ses salariés (notamment dans son usine de Shenzhen)
Image tirée du film Le Mépris de Jean-Luc Godard (1963), et plus précisément de la scène finale durant laquelle le réalisateur 'filme' sur bande magnétique le public. Il s'agit encore d'une technologie de photographie argentique, bien différente des caméras numériques que nous possédons aujourd'hui.
Nous avons vécu une démocratisation des caméras (ex : les smartphones possèdent tous une fonction d'enregistrement vidéo). Le cinéaste Iranien, assigné à résidence par le président Mahmoud Ahmadinejad, parvient en 2011 à tourner un long-métrage (Ceci n'est pas un film) à l'aide de son iPhone, et le fait parvenir au festival de Cannes.
Le sens même du mot 'film' rappelle l'usage encore récent d'une technologie argentique, similaire à la photographie. (Le passage effectif à une technologie numérique date de ce XXIe siècle). Le prix d'une caméra numérique haut de gamme à la fin des années 90 était encore de plusieurs centaines de milliers de francs, alors qu'aujourd'hui moins de 2000€ suffisent à acheter du matériel de haute qualité. L'ère du numérique a par conséquent provoqué une révolution du matériel utilisé.
Mot-clé
ère du numérique
Il en est de même pour l'enregistrement musical : les studios d'enregistrement, y compris des studios mondialement célèbre tels que ceux d'Abbey Road, paient la chute vertigineuse des prix du matériel d'enregistrement qui a mené ces dernières années à la naissance du home studio (lequel permet l'arrivée de nouvelles formes de créations musicales).
Ces dix dernières années, mais aussi les quinze années précédents, notre civilisation a connu des changements majeurs. Alors que l'information entre le cerveau humain et les muscles parcourt les nerfs à une vitesse de 50 m/s, les câbles partant des data-centers de Google transportent l'information à une vitesse de 200 000 000 m/s. Les machines sont maintenant programmées pour essayer d'anticiper les comportements des utilisateurs (machine-learning)
'La Grande Transformation, aux origines politiques et économiques de notre temps' de l'économiste hongrois Karl Polanyi. 'La société automatique' de Bernard Stiegler 'A Stupidity-Based Theory of Organizations' de Mats Alvesson et André Spicer, publiée dans Journal of Management Studies Cet article porte un regard critique sur ce que l'Unesco appelle « the societies of knowledge », et ce que l'ancien premier ministre britannique Tony Blair qualifiait de « economy of knowledge ».
Les industries de la connaissance ne produiraient ainsi que de la 'bêtise généralisée'. Ces deux chercheurs affirment que le management dans les grandes organisations repose sur une 'bêtise fonctionnelle'.
La thèse fondamentale de cette UV IC01 diffère de celle exposée par le Britannique Tim Berners-Lee, inventeur du Web, et maintenant président du W3C (World Wide Web Consortium). Tim Berners-Lee : Le web d'aujourd'hui ne fonctionne plus tel qu'il a été conçu en 1993. Bernard Stiegler en IC01 : Le web (à ne pas confondre avec net) d'aujourd'hui est néfaste.
Berners-Lee a lancé une initiative : 'The Web we want' Bernard Stiegler n'est pas hostile au web sémantique (mouvement lancé par le W3C qui repose sur un système formalisé pour automatiser la relation entre informations, les échanges de données). Stiegler affirme qu'il faut penser un autre web, une nouvelle architecture du web
un Web herméneutique.
Faudrait-il ainsi repenser le Web pour le munir de règles d'interprétation et d'utilisation ?
Inventer de nouvelles fonctionnalités pour un web herméneutique. Pour quelles raisons doit-on changer le web ? Il doit devenir un instrument de capacitation, qui pourra accompagner la diminution du nombre d'emplois causée par la robotisation des modes de fabrication. (Robolution)
Instrument de capacitation
Par quelles fonctionnalités le web pourrait-il devenir un instrument qui rende possible la prise en charge individuelle ? Faudrait-il que l'individu affirme un rôle social par l'utilisation des médias numériques ?
Il devra amener à de nouveaux processus de rétribution des gains de productivité causés par cette révolution.
Constat du rôle actuel d'Internet comme outil d'attribution des gains de productivité aux grands acteurs économiques du web tels que les Big Four, qui d'ailleurs nuisent encore plus, par la pratique l'évasion fiscale, à une rétribution des gains produits par le Web.
C'est-à-dire un web qui permette de produire de la néguentropie
entropie
par opposition à un automate qui lui est entropique.
néguentropie
En quoi un automate est-il entropique ? Pourquoi choisir ce terme d'entropie en caractérisant le Web d'aujourd'hui? Je ne saisis par l'idée de désordre, de désorganisation, alors qu'au contraire le Web semble s'organiser autour de grands acteurs de plus en plus puissants et de moins en moins nombreux. Il suffit par exemple de comparer le nombre de sites de vente aux enchères en ligne avant l'explosion de la bulle Internet et aujourd'hui.
Le concept d'Anthropocène exposé il y a une quinzaine d'années par le chimiste Paul Crutzen, témoigne de cette capacité de l'Homme à agir telle une force tellurique majeure, à modifier sa biosphère. On voit ici une extension du terme Anthropocène à celui d'Entropocène, car l'homme est devenu un facteur d'entropie (de désordre, de destruction, de « poussière » pour reprendre le terme biblique). La néguentropie est ainsi la lutte contre l'entropie. Les climatologues du GIEC (Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'Évolution du Climat) dénoncent les activités humaines menant à un phénomène de réaction en chaîne qui provoque l'augmentation de la toxicité de la biosphère. On peut parler de Néguanthropocène ; Le 'web que nous voulons' (the Web we want') devrait ainsi être une toile produisant de la néguentropie, car le web d'aujourd'hui est devenu toxique.
Anthropocène
Néguanthropocène
Le web d'aujourd'hui est-il surtout dangereux par sa son activité entropique, sa production du désordre ? N'est-il pas plutôt dangereux parce que certains de ses puissants acteurs ne respectent pas la vie privée de ses utilisateurs, niant ainsi un pilier de notre société démocratique ?
Mozilla prend part à cette volonté de créer un web plus transparent, et plus collaboratif, et qui cesse de ne profiter qu'aux Big Four californiens (Google, Facebook, Apple et Amazon) -- un web dont les utilisateurs ne seraient plus de simples données et encore moins des menaces. L'exploitation systématique des données de chacun par les acteurs du web d'aujourd'hui va à l'encontre d'une préservation des droits individuels fondamentaux. Le web devrait être un web de confiance, de transparence, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. La jeune génération actuelle, témoin de l'essor du web, manifeste de l'inquiétude par rapport à ces technologies. Il lui faut 'un web pour elle', produit par elle, qui ne s'inscrivent plus dans une logique purement marchande, et qui ne soit plus un outil hégémonique des Big Four. Un exemple marquant est celui de la firme californienne Apple, dont l'univers clos, anticollaboratif, va à l'encontre de l'esprit même du Web.
Le web d'aujourd'hui en tant qu'outil hégémonique
Je ne crois pas qu'il y ait aujourd'hui une réelle prise de conscience en ce qui concerne ce problème : il suffit de jeter un œil aux proportions d'utilisation des systèmes d'exploitation pour smartphones. IOS et Android rassemblent à eux seuls plus de 90 % des utilisateurs de smartphone, alors que ce sont deux systèmes d'exploitation qui pratiquent ouvertement la collecte des données privées des utilisateurs. Au contraire, Firefox OS (développé par Mozilla), davantage respectueux de la vie privée de ses utilisateurs, ne semble pas percer le marché des OS pour smartphones.
Il s'agit ici de produire avec le web un avenir qui ne soit pas détruit par le devenir de la logique du marché.
Le Web est un pharmakon, à la fois un remède et un poison, et c'est pourquoi nous devons nous en occuper – aujourd'hui et non pas dans cinq ans.
pharmakon
A la fin des années 1990, peu croient à la réussite de la startup Google, maintenant devenu première entreprise mondiale 'Pour en finir avec la mécroissance, quelques réflexions d'Ars Industrialis' A cause de ses datacenters, Google consomme plus d'énergie que toute l'aviation américaine.
D'autres startups vouées à connaître une croissance rapide voient alors le jour, telles que Youtube, Facebook ou Twitter. Amazon, lancée en 1994, essaie aujourd'hui de remplacer une certaine partie de ses employés par des robots. Le premier serveur Web était une machine NeXT, qui date de 1990. On parle aujourd'hui de smartcities, business auquel vient de se consacrer Panasonic, historiquement spécialisée dans l'image.
Le web connaît aussi un phénomène d'émergence de 'MOOC' : Massive open online course (partie 5 du rapport pour le Conseil National du Numérique rédigée par B. Stiegler).
Nous vivons une révolution numérique et matérielle
En quelques années, nous avons vu de nombreuses innovations matérielles apparaître. L'exemple des caméras est ici pris : les caméras ont vu leurs prix baisser très fortement, notamment avec l'avènement du numérique.
Immenses transformations depuis création du web
Depuis la creation du web, notre société a connu de très grandes transformations, en très peu de temps. On est aujourd'hui dans un monde de "l'extrême vitesse", notamment avec la vitesse à laquelle se déplacent les informations via internet, mais aussi avec la capacité dont commencent à être dotées les technologies à anticiper nos actes.
"Functional stupidity"
Selon certains chercheurs, on est davantage dans de la production de bêtise généralisée plutôt que dans la production de connaissances. Le management de certaines organisations reposerait sur de la stupidité, de la bêtise fonctionnelle.
These : Le web de 1993 n'est plus celui créé initialement.
Les changements opérés dans le web depuis sa création l'ont rendu néfaste.
Inventer un autre web : ligne de temps
Pour ameliorer le web qui s'est détériore, il faut inventer un autre web. Cette plateforme (ligne de temps), sur laquelle nous annotons nos cours a pour but de conduire a une rééditorialisation contributive. L'objectif à terme étant de créer avec d'autres étudiants une plateforme permettant de faire de la recherche contributive. Il s'agit donc par notre travail de tester une nouvelle facon de collaborer sur le web pour imaginer un nouveau web.
Robolution
Perte de travail pour les hommes, qui laissent de plus en plus leur place aux robots.
La neguentropie pour contrer le chaos créé par l'Homme
L'Homme est devenu un facteur d'entropie, de chaos, de "poussiere", a l'opposé de ce qu'est le vivant et donc l'essence de l'Homme. Pour contrer cela, l'Homme doit créer de la neguentropie, afin de lutter contre l'entropie créée par l'Homme, qui aujourd'hui fait des ravages sur notre monde, l'Homme se détruisant lui-meme.
Sortir de l'anthropocène
Nous sommes actuellement dans l'anthropocène (nous créons de l'entreopie et nous détruisons nous-meme, au contraire ce que nous devrions faire). Nous devons en sortir pour entrer dans le neguanthropocène, c'est à dire produire de la neguentropie a tous les niveaux pour lutter contre l'entropie que nous produisons maintenant. Cela s'applique au web : nous devrions créer un web qui crée de la neguantropie.
Web we want : utilisateurs
Vidéo de Mozilla, ayant pour but de dénoncer certains problèmes actuels et proposant un web plus respectueux de ses utilisateurs. Ainsi, les utilisateurs ne devraient pas être des données, ils devraient avoir des droits compréhensibles et avoir le droit de conserver leur identité.
Web we want : entreprises
Les entreprises ont beaucoup de pouvoir sur le web d'aujourd'hui. Cette vidéo essaye dans cette partie de dénoncer l'influence et l'omniprésence marketing de certaines entreprises dans le web actuel.
Nouveau web : agir maintenant
M. Stiegler considère qu'il faut agir aujourd'hui pour agir sur les points dénoncés par la video de Mozilla. C'est dans ce contexte qu'IC01 fut créée en 1999.
Apparitions des acteurs majeurs du web depuis la creation du web
De nombreux acteurs du web actuels sont apparus récemment, transformant complètement le paysage du web. Google, Facebook, Amazon et bien d'autres en sont des exemples. Ces entreprises s'étendent toujours plus.
Big data et smartcities
Nous voyons aujourd'hui l'apparition des smartcities, du big data et des MOOCS, qui sont quelques exemples de l'évolution des choses depuis la création des premiers serveurs.
Capacitation
L'objectif est de permettre aux gens de se débrouiller par eux-meme avec les ressources qui leur seront disponibles.
Neguentropie
Opposée de l'entropie, opposée au chaos crée par l'entropie.
Anthropocène
L'homme a une forte influence sur son environnement.
Titre
"Ceci n'est pas un film" de Jafar Panahi n'est effectivement pas un film puisqu'il a été réalisé avec une caméra d'iphone. Il s'agit donc d'une vidéo numérique, le support n'est pas un film.
Le web est un pharmakon: un remède et un poison
Google est apparu à la fin des années 90, soit 6 ans après la création du web et il consomme plus d'énergie que toute l'aviation américaine. Amazon est apparu en 1994 et occupe maintenant tout le marché (les livres au départ, puis maintenant les meubles, les couches...).
MOOCs rising: le développement de l'enseignement supérieur en ligne.
Le prix des caméras a considérablement chuté ce qui a permis une révolution matérielle
"The functional Stupidity": le web devait produire l'industrie du savoir mais en réalité il produit une bêtise généralisée.
Thèse de M. Stiegler: le web ne fonctionne comme ce pour quoi il avait été prévu, il est devenu dangereux. Ce n'est pas le net qui est devenu dangereux mais le web.
Il faut inventer un autre web, un web herméneutique basé sur la collaboration. Il faut changer car le web va devenir un instrument de capacitation.
Les robots vont progressivement remplacer les Hommes à la tâche, mais si on supprime des emplois, on supprime le pouvoir d'achat et donc les gens ne pourront plus acheter les produits des industries. Il faut donc penser une redistribution des ressources. Le web doit produire de la néguentropie, c'est à dire qui lutte contre l'entropie.
Nous vivons actuellement dans l'anthropocène, ou selon M. Stiegler, 'l'entropocène": l'Hommme est devenu un facteur d'entropie (=désordre). L'Homme lutte contre lui-même et s'auto-détruit, le dérèglement climatique en est un exemple.
Extraits de la vidéo "The Web We want" dans laquelle des enfants sont mis en scène. Ils expriment leur volonté d'un web différent dans lequel ils ne seraient plus seulement des données, ni des menaces, ils expriment leur crainte face à l'exploitation de leurs données et demandent la préservation de leurs droits de manière claire. La conclusion est la suivante: on tient à tout ce que permet le net, mais on a peur de son pouvoir. C'est pour cela que les enfants veulent pouvoir produire le web qu'ils veulent.
Problématique : Impact de la robotisation des industries sur le marché du travail.
Entraînerait une perte d'emplois et une baisse du pouvoir d'achat.
Nuance de la langue française
La langue française reflète les changements du numéculturels.
La nuance des mots reflète les changements impactant la société, le numérique ou les médias.
Développement de la caméra
Développement des technologies optiques par les japonnais et coréens qui ont conquis le marché international. On parle ici d'une "révolution matériel", cette révolution concerne-t-elle seulment le matériel numérique (caméra, appareil photo ect...) ?
Ars Industrialis
Quelle est cette association ? Qui en est membre ? Quel est son but ? http://arsindustrialis.org/qui-sommes-nous
Les machines envahissent la société et impact notre savoir-faire ainsi que notre savoir être.
La bêtise préconisée
Quel définition donnée à la bêtise préconisée ? Quel est l'origine de cette bêtise ? Que faut-il en tirer ? Aujourd’hui il existe belle et bien une perte de savoir, de savoir-faire voir de savoir-être. Notre curiosité est influencée par les médias, et les nouvelles industries culturelles qui tendent à refléter des informations inutiles bien que parfois ces informations sont véridiques. Information ≠ savoir. La transmission du savoir semble être perturbée par cette nouvelle industrie culturelle.
Web un danger ?
Le web serait dangeureux, quels sont ces dangers ? Qui cela concerne-t-il ? Quelle serait la solution ?
Editorialisation contributive
Editorialisation contributive serait-ce la solution pour contrer les danger du Web ? Wikipedia serait-il fiable ? A partir de quoi pouvons nous juger, apréhender un danger ?
Néguentropie
"La néguentropie ou entropie négative, est un facteur d'organisation des systèmes physiques, et éventuellement sociaux et humains, qui s'oppose à la tendance naturelle à la désorganisation: l'entropie." Wikipedia
Les idées perçues sont flous. Internet est une base de donnée c'est l'être humain qui décide ou non de mettre des ou ses données.
Robotisation
Robotisation des industries (ex: Fabrication Iphone)
Foxconn sous-traitant de l’industrie High-tech fabrique les iPhones (Shenzen, Chine) o Mise en place des robots de production o 17 milliard d’investissement o 1 million de postes supprimés
Nuance entre les notions du numérique
Caméra ≠Tournage Caméra= mémoire silicium fixe ≠ Tournage= film argentique bobine qui tourne
Nuance des mots
Exemple de nuance sur les mots
Jaffar Pemai, Cinéaste iranien réalise le film « Ceci n’est pas un film », en filmant avec son smartphone.
Une des problématique du cours
Film celluloïd ≠ Numérique, Comment passer au numérique ?
Révolution Matériel
Révolution matériel
Le prix des caméras s’est effondré => Révolution des matériels
Ars Industrialis
Association Ars Industrialis => gros succès grâce à Youtube.
Ars industrialis
WWW : Transformation rapide
Transformation rapide
Au cours de 15 dernières années il y a eu une « Transformation rapide »des industries culturelles et des médias numériques notamment due à l’apparition du WEB.
Les machines nous envahissent
4 million de fois plus rapide, les machines anticipent sur nos mouvements. Livre : La grande transformation, La société automatique – Bernard Stiegler
La bêtise préconisée
La bêtise préconisée
« Ce qui règne n’est plus le savoir mais la bêtise préconisée » • Sujet de TD : Journal of management, a stupidity based : Theory of reorganization
WEB
Le web est devenu différent : Dangereux & néfaste Web (européen)≠Net
WEB
web sémantique
Notion de web sémantique : Simplifier la vie des gens
Web herménotique : Editorialisation contributive
Editorialisation contributive
Notion de web Herménotique : Editorialisation contributive, (ex : transformer le cours en base de sonnés, impliquer les étudiants dans leur propre apprentissage)
Robolution
Amélioration de la productivité, par le remplacement des hommes par les machines => baisse du pouvoir d’achat, augmentation du chômage
Robolution
Néguentropie
Néguentropie
Antropocène/Néguantropocène
Antropocène/Néguantropocène
Anthropocène : L’homme lutte contre lui-même, solution => néguanthropocène Ex : « Web we want » Mozilla-Firefox, les enfants ne veulent pas être des données
Intro : le remplacement des hommes par les robots à Foxconn (usine d'Apple)
Les iPhones sont fabriqués par Apple en Chine, dans une usine de Foxconn à Shenzhen. Apple a décidé d'investir 17 milliards de dollars dans des robots qui supprimeront un million d'emplois. Ils sont en effet considérés comme plus efficaces et moins chers que les ouvriers.
"Ça ne tourne pas !"
• L'enseignement de l'UV IC01 par Bernard STIEGLER à l'UTC a débuté il y a seize ans, en 1999. Aujourd'hui, c'est la première fois que le cours est filmé. • Le cours sera mis en ligne. Il est enregistré numériquement, dans une mémoire de silicium ; même si on enregistre le cours en vidéo, on ne peut dire que "ça tourne" car rien ne tourne dans la caméra utilisée ! • Cette expression était valable pour les caméras argentiques dans lesquelles une pellicule magnétique tournait. [Photo d'une caméra du film "Le mépris" de Jean-Luc Godard]
Film réalisé par Jafar Panahi avec une caméra d'iPhone
• Jafar Panahi est un cinéaste iranien qui avait été assigné à résidence par Mahmoud Ahmadinejad. Il a réalisé un film ("Ceci n'est pas un film" - aucun "film" à proprement parler n'est utilisé, mais une mémoire numérique.-) en ne filmant qu'avec une caméra d'iPhone. Le film a été envoyé par clé USB et récompensé au festival de Cannes. • L'argentique découle en réalité de la technologie de la photographie : une pellicule recouverte d'halogénure d'argent tourne et "imprime" les images filmées. La caméra de l'iphone n'utilise pas du tout ce système, elle est numérique.
Problématique de l'UV IC01
"Comment passe-t-on de l'argentique qui apparaît au XIXème siècle au numérique qui apparaît au XXIème siècle ?" (Le numérique comprend toutes les technologies du type caméra, téléphone etc, ce n'est pas que l'ordinateur.)
Révolution des matériels provoquée par le numérique
• Si l'on compare le prix des caméras vingt ans plus tôt et aujourd'hui, l'écart est immense : les prix ont dégringolé. • L'apparition des caméras numériques à bas prix a entraîné une révolution des matériels qui bouleverse complètement l'industrie des images (leur rôle, leur circulation).
Ars Industrialis et YouTube
Ars Industrialis est une plate-forme de partage de vidéos de cours, conférences, débats publics dont le succès est en grande partie dû à YouTube (plate-forme de partage de vidéos créée deux mois avant Ars Industrialis).
Le monde numérique est en avance sur nous.
• Depuis l'apparition du web, d'immenses (incalculables) et très rapides transformations ont eu lieu. • Illustration : B.Stiegler compare la vitesse de circulation de l'information dans le corps humain et sur internet. (L'information circule quatre millions de fois plus vite sur internet que dans le corps humain). • Conséquences : Nous sommes dans un monde d'extrême vitesse, que l'on peut même qualifier à cette échelle d'instantanéité. Le monde numérique a même une avance sur nous : les machines anticipent notre comportement.
The Functional Stupidity
• Deux chercheurs suédois ont publié "The functional stupidity", une étude dans laquelle ils expliquent que ce que l'on appelle "société de savoir" ou "industrie de la connaissance" produit en fait de la bêtise généralisée. • Dans les grandes organisations, le management repose sur cette "functional stupidity".
Thèse fondamentale soutenue par B.Stiegler
Dans l'UV IC01, nous allons tester, mettre à l'épreuve la thèse soutenue par B.Stiegler :"Le web d'aujourd'hui ne fonctionne plus du tout comme ce pourquoi il avait été créé en 1993. Il est aujourd'hui devenu dangereux, néfaste."
Création du Web
Le Web n'est pas américain mais européen. Internet est certes américain, mais c'est le Web qui a entraîné la révolution numérique. Le Web a été créé par Robert Caillau, Jean-François Abramatic et surtout Tim Berners-Lee.
Le Web Sémantique
• Tim Berners-Lee plaide pour le web sémantique : système qui automatise et simplifie énormément la vie des gens. • B.Stiegler nuance : il faut inventer une nouvelle architecture de réseau qui serait appelée le Web Herméneutique.
But de la catégorisation contributive (ou herméneutique contributive) :
Faire de l'éditorialisation contributive : transformer le cours en base de données, en véritable instrument de travail collaboratif qui conduira à la mise en place d'une plate-forme de recherche contributive pour que les étudiants soient très actifs.
La capacitation.
Il est nécessaire de changer le Web qui deviendra un objet de capacitation qui sera fondamental dans la vie des gens, car ils auront de moins en moins d'emplois.
La Robolution
Dans les années qui viennent, la robotisation des usines va être massive. Problème : que vont faire tous ces gens sans emploi ? (estimation par un américain : 70% de la population en 20 ans) • Problème de la robolution : si plus personne ne travaille et ne gagne d'argent, il ne sert à rien de produire massivement avec des robots.
Une nouvelle distribution des ressources pour un nouveau pouvoir d'achat.
Il va falloir redistribuer les gains de productivité et du temps gagné par ces robots grâce à un nouveau système qui produira du pouvoir d'achat ne reposant plus sur l'emploi salarié.
La néguentropie, en opposition à l'entropie humaine.
• Dans une société de plus en plus automatisée, les gens devront produire de la néguentropie. • Un automate est un système fermé qui ne change jamais de comportement. C'est un système entropique. • Nous vivons depuis quelques années dans un monde anthropocène : c'est un concept qui donne à l'Homme le statut de force naturelle au même titre que la dérive des continents, les flux océaniques etc => L'Homme a une influence sur les grands équilibres de la biosphère, il produit beaucoup de désordre (= d'entropie).
L'entropocène : l'Homme est devenu un facteur d'entropie.
• C'est un problème car l'entropie est destructrice. Elle est assimilée à la poussière, qui s'oppose au vivant qui, lui, est très ordonné. La néguentropie est synonyme du vivant, qui lutte contre l'entropie. • L'Homme provoque donc son auto-destruction.
La nécessité d'entrer dans le néguanthropocène.
• Nous devons sortir de l'anthropocène pour entrer dans le néguanthropocène. Cela signifie inventer un système, une industrie qui produit de la néguentropie plutôt que de l'entropie. • Le Web du futur (the web we want) devra à ce titre produire de la néguentropie, contrairement au web entropique, consumériste, toxique d'aujourd'hui. • Le Web doit devenir un instrument de production d'intelligence, pas de bêtise fonctionnelle [functional stupidity] (qui représente l'entropie humaine).
Vidéo "The Web We Want" de Mozilla
Dans cette vidéo, des enfants décrivent le web tel qu'ils l'aimeraient : -Un web où l'utilisateur ne serait pas considéré comme une donnée ou une menace. -Un web où les données ne seraient pas exploitées en secret (par la NSA par exemple), où l'identité et les droits des utilisateurs seraient préservés. - Un web transparent, inspirant confiance, respectueux des personnes.
Quel web voulons-nous ?
• Nous voulons un web non-marchand, dont le but premier ne serait pas de faire du profit. Nous voulons un web pour nous, qui ne soit pas exploité par les grandes puissances commerciales. • Nous voudrions nous-même construire le web.
Avenir ≠ Devenir
"Ce n'est pas du tout la même chose." (???)
Le web est un pharmakon.
C'est un remède mais aussi un poison.
Le Système technique audio-visuel numérique.
B.Stiegler a voulu lancer une nouvelle façon de produire dans l'audio-visuel, fondée sur le numérique : le système technique audio-visuel numérique. Pour cela, il avait besoin de nouveaux ingénieurs qu'il a trouvés à l'UTC et formés dans ce qu'était à l'époque la filière IC01.
Hypothèse :
Le numérique va rentrer dans une phase de totale transformation.
Amazon
Amazon veut étendre sa puissance et devenir le géant planétaire du commerce mondial, tous biens confondus. Il robotise d'ailleurs massivement sa production.
Les smart cities : l'automatisation des villes, conséquence de l'apparition des big datas.
• Apparition des big datas, qui conduiront bientôt aux smart cities. Ce sont des villes remplies de capteurs qui tracent et enregistrent absolument toutes les données et automatisent tout le paysage urbain. • Panasonic s'est lancé dans des recherches visant à la conception de telles smart cities.
Apparition des MOOC's.
Les MOOC's représentent un marché colossal dans l'enseignement supérieur.
transformation
Transformation énorme et très rapide. Il y a encore quelques années, Facebook n'existait pas. L'information sur Google circule à 200 millions de mètres par seconde. C'est plus rapide que foudre. Monde d'instantanéité: anticipation de nos comportements.
Functional stupidity
B.Stiegler parle d'une bêtise généralisée.
Web semantique
Système qui automatise et "simplifie la vie des gens". Le web semantiqu permet de lier et structurer les données sur Internet pour accéder plus facilement à la connaissance.
Web herméneutique
B.Stiegler veut une nouvelle architecture du web/ changer le web car il va devenir un instrument de capacitation. Les gens vont avoir de moins en moins d'emplois.
Anthropocène
Concept de 15 ans venant des Etats Unis. Signifie que l'homme est devenu un facteur majeur, comme la force des océans, capable de faire le chaos sur terre. Il peut modifier l'équilibre et créer du chaos. Bernard Stiegler l'écrit: "Entropocene" car l'homme est un facteur d'entropie et donc de désordre.
The web we want
Vidéo faite par Mozilla dans laquelle des enfants disent qu'ils veulent un web où ils ne sont plus des données ou des menaces. Un web où l'identité et les droits des utilisateurs seraient préservés.
Un web pour nous
Possibilité d'un web pour les utilisateurs, qui ne soit pas uniquement destiné à rapporter de l'argent à des grands groupes (Faceboob, Amazon, Apple etc...)
instantanéité
Web sémantique
Anthropocène

Cours 2

Nativité technologique
#cat:compréhension
Editorialisation du cours
Contribution des étudiants pour l'éditorialisation du cours. Regroupement en différents groupes d'interprétation. Que fera-t-on avec après ?
Malaise de la jeunesse
Mai 68. Malaise de la jeunesse ayant pour cause le marketing. Rituels, sacrements, transmission des savoirs : 3 modèles détruits par le marketing
Psychanalise et rapport entre les générations
L'économie générale des relations entre générations est fondée sur des rapports complexes, des interdits et des rapports irréversibles entre les générations.
Processus d'idéalisation
Il n'existe pas de savoir qui ne passe pas par un processus d'idéalisation.
Capitalisme pulsionnel
Qui n'est plus capable d'idéaliser, de trouver de nouvelles formes de savoir. Cela créé un malaise.
Pharmacologie des médias
Extérioriation du savoir
Extérioriation du savoir : risque de perte de savoir
Grammatisation
Synthèse de la vie, la reproduire en la discrétisant ... ?
Marketing
Les jeunes générations sont les plus visées par le marketing : à travers les transistors et les stations de radio.
Attention
L'attention est tout ce qui se forme entre les générations : politesse, fête, hospitalité (savoirs vivre), modèles d'attention (savoirs faire), ce qu'est l'espace à travers Thalès (savoirs théoriques). Attentions très différentes selon les cultures. L'attention n'est pas une faculté inée.
Savoir
Pharmacologie
Cinéma
Machinisme du fonctionnement de la perception
Grammatisation
Ce qui synthètise des flux engendrés sous forme de mouvement.
Cours intéressant = troublant
Le but d'un cours est de transformer les étudiants
Savoirs
Ce qui relie les générations, ce sont les savoirs vivre, faire, formalisés. Savoirs intergénérationnels, con-générationnels, transgénérationnels.
Apprentissages
L'homme est constitué par des apprentissages qui modifient son cerveau. Il y a des phases très importantes dans l'apprentissage.
Identification primaire
< 5 ans : un enfant doit s'identifiier à ses parents. Idéal du moi des parents. Devient socialisable. Identification primaire. > 5 ans : se détache de ses parents -> rupture. Devient adulte. Identification secondaire, contre ses parents.
Radio : grand média de la jeunesse
Au cours des années 1950-60 (apparition d'Europe n°1 et de Salut les copains) : la radio = le grand média de la jeunesse.
Télévision
Années 70 : la télévision se transforme. Des chaînes nationales sont privatisées en 80 par Mitterand.
Facebook
Années 2000 : apparition de FB.
Détresse infantile
La détresse infantile est provoquée par la surconsommation de télé ou autre. Cela peut créer un déficit attentionnel, de l'hyperactivité. Quel est l'avenir des savoirs ? Savoir = forme de l'attention qui n'est pas figée et se transforme au cours de sa transmission.
Savoir
Le savoir n'est su que s'il est indivudué = singularisé par le sachant. Savoir jouer au foot = savoir jouer à sa façon. Il devient un joueur singulier car ne sait pas jouer comme les autres.
L'écriture, une menace de la mémoire
L'écriture va affaiblir la mémoire dit Socrate. Mais il ne s'oppose pas à l'écriture pour autant. L'écriture rend possible la déformation des savoirs : pharmacon. On peut en effet lire sans apprendre.
Information différente du savoir
Reproche aux natifs du numérique : accès à l'information (fausse et manipulée sur internet ?), qui sert à fabriquer le savoir mais qui n'est absolument pas du savoir.
2 gdes possibilités de l'écriture
- l'écriture et sa lecture conduisent à une transformation du cerveau du lecteur = apprendre qqch - extérioriser le savoir (ex : écrire une dissert)
Baby first : chaîne télé
Destinée aux enfants de 0 à 3 ans. Quelles modifications cela entraine-t-il chez l'enfant ? Débrouillardise ? Créativité ?
Savoir
Savoir = savoir à sa façon. Avoir la capacité de transformer le savoir nous même. Comment pouvoir s'assurer que des étudiants savent un cours, ce qui a été enseigné dans une UV ? Comment lutter contre l'apprentissage bête, par coeur ?
Prise de notes
Ordonner les notes par métacatégorie. Spacialiser les notes sur la plateforme "Ligne De Temps" en utilisant le time code. En vert -> éléments de compréhension irréductibles : ce que l'on doit comprendre impérativement. En rouge -> éléments de trouble / de surpréhension : ce que l'on ne comprend pas. En bleu -> les commentaires (peuvent être liés à la compréhension ou à la surpréhension) En jaune -> les mots-clés propres aux locuteurs de la vidéo Origine de la plateforme "Ligne De Temps" : analyse de film. Hotline mise à notre disposition pour nous servir de cette plateforme. But -> faire des MOOCS basés sur la certification contributive des étudiants. Dialectique assistée par ordinateur -> organiser des discussions dialogiques pour au bout du compte avancer. But-> faire un logiciel de réseau social fondé sur le partage d'objectifs reposant sur les divergences ou convergences d'interprétations (en analysant les données de "Ligne de Temps"). Cela aura pour but de regrouper les personnes en fonction de leur(s) opinion(s).
But de "Ligne De Temps"
But -> faire des MOOCS basés sur la certification contributive des étudiants. Dialectique assistée par ordinateur -> organiser des discussions dialogiques pour au bout du compte avancer. But-> faire un logiciel de réseau social fondé sur le partage d'objectifs reposant sur les divergences ou convergences d'interprétations (en analysant les données de "Ligne de Temps"). Cela aura pour but de regrouper les personnes en fonction de leur(s) opinion(s) et de faire de l'éditorialisation.
Problématique du cours
19993 : lancement du World Wide Web 1952 : Naissance de Bernard STIEGLER Différence de cerveau entre les différentes générations (ex : nous et l'enseignant car on a grandi dans le numérique). Nos fréquentations juvéniles des médias configurent nos cerveaux différemment. Est-ce vrai ? Dans quelle mesure ? Est-ce un problème ? Si oui, comment ? Peuvent-ils être résolus et comment ?
Le savoir
Ce qui relie les générations sont des savoir-vivre, savoir-faire et des savoirs formalisés. Il s'agit de savoir-faire dans des civilisations civilisées. La croyance d'un père éternel est source de conflits. Ce savoir influe les relations générationnelles et transgénérationnelles. Exemple : on dit que n'importe quel philosophe est un fils de Socrate ou encore que n'importe quel mathématicien est un fils de Thales.
Nativité technologique
Les générations sont constituées par une nativité technologique. Ainsi, les rapports entre générations sont modifiés par les révolutions technologiques.
Thèse de M.WOLF
Maryanne WOLF : Le cerveau est restructuré et réorganisé par ce qu'il apprend.
La nativité technologique
La nativité technologique : depuis, le VIIème siècle av. J.-C., on a volontairement modifié son cerveau en apprenant. Le cerveau d'un lettré est différent d'un cerveau illettré. Apprendre est complexe. Dans la nativité technologique, il y a des phases importantes. Il y a une histoire de la transformation des cerveaux. Vers 700 av. J.-C., le royaume de Judée et la Grèce configurent la base de ce qui constitue le savoir contemporain. Environ 2000 ans après, invention de l'imprimerie. Le passage de l'écriture manuscrite à l'imprimerie a provoqué une évolution importante de nos cerveaux (le développement du capitalisme est une conséquence directe de cette évolution selon M.STIEGLER). Le Petit Journal (journal quotidien imprimé) : apparition de la presse à sensations -> cela va provoquer une modification de l'opinion publique. Son grand-père est un enfant du cinéma. Son père est né avec la radio. Il est né avec la télévision. Il a grandi avec le transistor. Ce transistor a rendu possible Europe n°1. Elle a créé une émission de radio "Salut les copains". Cette émission va changer car la publicité va la financer et elle va alors vouloir toucher un public jeune : naissance du marketing.
Problèmes liés au marketing
Quels sont les problèmes liés à vouloir viser la jeunesse via la radio et les transistors ? D'abord, cela provoque un malaise dans la jeunesse (1968).
L'avant-marketing
Avant le marketing, les générations étaient soumises à des institutions pour élaborer leurs relations (ex : baptème -> inscription dans la succession des générations auquel Jésus appartient). Selon Condorcet, philosophe et méthématicien du 18 eme s., les générations doivent s'inscrire dans la continuité des générations précédentes en terme de savoir. Existence de 3 grandes façons d'organiser les relations intergénérationnelles et transgénérationnelles avant le marketing : les rituels, les sacrements, la transmission du savoir. Le marketing détruit ces trois modes.
Psychanalyse
Psychanalyse, science s'intéressant à l'étude de la psyché, à la conscience humaine, à l'inconscient. Selon la psychanalyse, l'économie générale des relations entre les relations est fondée sur des éléments complexes, des interdits et des processus irréversibles. Il y a des stages fondamentaux de la formation de l'appareil psychique. Pendant les 5 premières années, l'enfant doit s'identifier à ses parents : identification primaire. Ensuite, il entre dans l'identification secondaire. Il se sépare de ses parents avec l'école et cela s'accentue avec l'entrée dans l'adolescence (acquisition de la capacité de procréation). Derrière les relations intergénérationnelles (relations entre ascendants et descendants), il y a la construction de la psyché. "Banquet" (Platon) : il n'existe pas de savoir qui ne passe pas par un processus d'idéalisation. Pour acquérir du savoir, il faut être capable de projeter un objet de savoir idéalisé. 50 ans après la prise de contrôle de la radio par le marketing, on assiste à la naissance du capitalisme pulsionnelle (qui n'est plus capable de s'idéaliser, de produire de nouveaux savoirs) qui se manifeste avec le procès du Carlton, les évènements de janvier 2015, etc.
Histoire des médias
Années 60 : la radio devient le grand média de la jeunesse et le télévision n'est pas encore omniprésente. Années 70 : la télévision se transforme à son tour. Années 80 : les chaînes de télévision commencent à être privatisées. Apparition de TF1, une chaîne privée. Illustrations : - "[...] la chaine qui fournit du temps de cerveau disponible pour Coca Cola [...]" (Patrick LE LAY, ancien Directeur général de TF1) -> cela montre que la télévision ne fait que canaliser du temps de cerveau disponible. Cela a donc un effet sur le cerveau. - Baby First destinée aux bébés de 1 à 3 ans créée par Fox TV, chaîne du parti républicain américain et controlée par la famille Bush. Elle s'est imposée en même temps que Facebook. Afin de comprendre les causes de l'évolution des médias, il faut remonter à la préhistoire.
L'attention
L'attention, c'est ce qui se forme entre les générations, ce qui s'élabore à travers des savoirs qui sont transmis (savoir-vivre, savoir-faire et savoirs théoriques).
L'impact des médias sur l'attention
L'attention n'est pas une faculté innée. "Les enfants sauvages" (Lucien Malson) : description de plusieurs cas d'enfants sauvages avec une approche philosohique. Exemple du corps pétri par l'apprentissage de la marche. "L'Humanité, c'est la formation de l'attention". Si on déforme l'attention (comme c'est le cas avec les médias de masse), cela est très grave. Exemples : Aux Etats-Unis, temps respectif passé quotiennement par les jeunes et les adultes devant les médias : 10 h 30 et 5 h 30. Cette surconsommation prématurée engendrent des problèmes tels que l'hyperactivité ou le déficit attentionnel. Constat général : + on est pauvre, + on a de télévisions (relation directe avec la délinquance juvénile)
Savoir et attention
MOOCs : massive open online courses. Un savoir, c'est une forme de l'attention. Une telle forme n'est pas figée. Nos modes de vie changent et donc nos transmissions de savoirs se transforment (transindividuation du savoir). On peut singulariser du savoir en y ajoutant des commentaires (comme dans le cadre de ce cours). "Savoir, c'est savoir à se façon". transmettre le savoir rationnel = transmettre sa capacité de transformer le savoir lui même. Un sachant est une personne qui sait que le savoir se tranforme lui même et qui en perçoit toute l'importance. Il faut comprendre que le savoir se transforme lui même et ne pas répéter machinalement ce que l'on a lu. Contre exemple : la crise de l'école : apprendre bêtement les théorèmes et les appliquer plutôt que d'apprendre à les démontrer soi même par exemple. "Savoir, c'est ce qu'on doit intérioriser et ce qu'on doit produire à partir de soi même." L'anamnèse : capacité à revenir à l'origine du savoir lui même.
Savoir et écriture
Dans Phèdre (Platon), on peut lire ce mythe égyptien retranscrit par Socrate : Theuth affirme devant le Roi qu'il a inventé l'écriture. Son interlocuteur lui répond que cela va affaiblir sa mémoire. Socrate a conscience de l'importance de l'écriture et qu'il s'agit d'un remède à l'oubli. Néanmoins, selon lui, c'est un pharmakon (ce dernier a des points positifs -> un remède et négatifs -> un poison). Effectivement, l'écriture peut provoquer la déformation du savoir. "pharmakon"= drogue (médicament) en grec Dans le Jardin de l'Academos, on cherche à transformer ce poison en remède en prescrivant des conseils pour bien utiliser l'écriture. On peut croire que l'on possède le savoir mais on peut très bien ne pas l'avoir : on apprend bêtement sans se le réapproprier. Présemption d'avoir le savoir en lisant sans apprendre : croire savoir sans être savant. "L'information n'est pas du savoir" (B. STIEGLER) -> il faut la transformer pour qu'elle devienne du savoir. L'enjeu est de restituer du savoir et non la désinformation à travers les médias (pharmacologie des médias). Le numérique est une forme spécifique d'écriture (en partie via la programmation) Apprendre quelque chose, c'est modifier ses synapses. Ecriture -> intériorisation du savoir. Maîtriser l'écriture, c'est acquérir des automatismes. Il faut produire une différence par la répétition. Règles d'interprétation = l'herménotique, c'est ce qui constituent les disciplines. Exemple : Passage de la géométrie euclidienne à la géométrie riemanienne Transformation de son cerveau par l'acquisition de règles d'interprétation va permettre d'extérioriser son savoir. Base de la société grecque : tout citoyen a le droit de savoir lire et écrire et a le droit de présenter une interprétation différente de la loi mais il n'a pas le droit de la transgresser.
Savoir et prolétarisation
Socrate : le "pharmakon" peut prolétariser l'esprit. Prolétariat (Karl MARX, 19ème siècle) : c'est ce qu'il se passe avec les machines qui privent les ouvriers du savoir. Priver les égyptiens du savoir via l'écriture inventée par Theuth ? Toute extériorisation du savoir peut conduire à la prolétarisation de ce dernier. Processus de grammatisation : synthétisation des flux produits par des êtres-humains sous forme de mouvement. Synthétiser la vie (modélisation, programmation, etc.) en la discrétisant en vue de la reproduire. Exemple : Cinéma : ce qui machinise la perception de la réalité. Photogramme : prise d'une suite d'images très rapidement. "gramme" vent de "grapheine" (lire, écrire, produire, etc.)
Possibilités offertes par la grammatisation
Grammatisation : transformation de l'objet temporel qu'est la parole en un objet spatial (ex : notes). Texte = spatialisation du temps. Les notes sont une spacialisation du temps et la possibilité de produire quelque chose de nouveau. Une reproduction spatiale du temps permet de retemporaliser ce dernier. Exemples : - La Chine, un empire qui vit depuis près de 6000 ans s'est développé sur une grammatisation linguistique ou mentale. - L'imprimerie se base sur un processus de grammatisation. La grammatisation à travers l'imprimerie offre un pouvoir spirituel aux européens sur leurs colonies. - L'automate de Vocanson permet de reproduire les gestes et va être intégré dans les métiers à tisser Jacquart - La machine outil - Le cinéma, c'est techniquement la capacité de capter des ondes lumineuses et sonores, de les discrétiser, de les rendre reproductibles et de les stocker. La grammatisation n'affecte pas seulement le langage. Cette grammatisation de la perception à travers les organes audiovisuels va changer la perception elle-même (ex. appareil photo). La perception de la parole et donc notre façon de parler est modifiée suite à la la grammatisation de la parole (on est capable de s'écouter plusieurs fois). Cette grammatisation des comportements provoque donc une modification de ces derniers (parole, vue, etc.).
Externalités de la grammatisation
La grammatisation peut provoquer aussi une homogénéisation des comportements (ex : des façons de parler dans les colonies françaises). Problèmes similaires engendrés par Google. Selon la philosophe Simon Veil, le travail à la chaîne détruit la sensorimétrie des ouvriers (destruction de leur culture gestuelle). Mise en place de la mécanographie (au 19ème siècle) la première fois pour le recensement (cartes perforées pour le stockage de données) : notre entendement est prolétarisé (délégation de notre capacité de calcul à des machines). Cette pratique va être étendu (industrie textile) et sera à la base de l'industrie des services.
Surgrammatisation des images et des sons
La surgrammatisation des images et des sons analogiques (des photos et des films vont être mis sous format numérique) vont permettre la surgrammatisation de la perception. Jafar Panahi (cf premier cours) a réalisé "Ceci n'est pas un film" en utilisant la surgrammatisation numérique du cinéma. Cette surgrammatisation provoque une forte transformation des industries culturelles.
Ondes hertziennes
Discrétisation des flux électroniques : ondes hertziennes permettent de reproduire analogiquement des images et des sons et de les faire circuler plus vites et plus loins. Le fait que l'audience peut-être très élevée transforme les médias et le cinéma.
Syndrome de saturation cognitive
Il faut faire une pharmacologie des médias. Les réseaux sociaux des entreprises et l'intranet provoquent une perte de concentration : on parle du syndrome de saturation cognitive (on est saturé par de l'information qui doit normalement nous aider mais nous paralyse ou nous perturbe dans notre prise de décision).
Grammatisation : entre prolétarisation et déprolétarisation
Le pharmakon peut se substituer à quelque chose que nous savons faire. Il nous désapprend finalement ce que l'on est capable de faire. Destruction du savoir par ce qui est fait pour augmenter le savoir : la prolétarisation. Un ouvrier produit de la néguentropie mais le prolétaire produit de l'entropie (il ne produit rien). Les processus de grammatisation engendre au début des processus de prolétarisation (perte de savoirs et de saveurs) et ensuite des processus de déprolétarisation (processus d'individuations).
Surgrammatisation de l'écriture
Le numérique va provoquer une surgrammatisation de l'écriture : on écrit toujours mais cela est surgrammatisé par des 0 et des 1 qui sont eux-même controllés par des algorithmes.
dialectique assistée par ordinateur
- Moocs : système de formation en ligne, certification contributive avec les étudiants - dialectique assistées par ordinateur : proposer des convergence ou divergence de points de vue, éditorialisation des cours par les étudiants et création de synthèses concernant des analyses de cours différents, ceux afin d'avoir une traçabilité des controverses
savoir et nativité technologique
- savoir = lien entre générations - plusieurs types de savoir : savoir vivre, savoir faire, savoir formalisé (qui est conceptuel, académique) - savoir intergénérationnel (organisation entre enfant/parent/grand-parent), congénérationnel (avec mes pairs) et transgénérationnel (transmis entre génération, par exemple pour un mathématicien, on peut dire qu'il est "fils de Thalès") - nativité technologique = modification par les technologies des rapports entre générations et savoirs
Apprentissage
- cerveau restructuré par ce qu'il apprend (Maryanne Wolf) - cerveau lettré (culture littéraire d'un homme) modifie les relations avec les aires corticales - cerveau lettré différent d'un cerveau illétré, mais tout est question de rapport entre le cerveau et son milieu (ex: cerveau lettré dans Amazonie inutile) - l'apprentissage transforme le cerveau et constitue des phases dans la nativité technologique, comme la phase alphabétique - incompréhension entre le lien concernant le savoir et le cerveau (parle-t-on du rapport à la transmission de savoir?)
histoire technologique de la transformation du cerveau
- base savoir contemporain : Grèce (lois gravées dans le marbre) et Judée (lois de la Bible) - transformation de la société avec l'imprimerie : passage de la copie main à copie imprimée - presse à journaux (19e s) quotdienneté et journaux de masse (1865 "Le Petit Journal") - presse à sensation : changement de l'opininon publique et évolution des moeurs - télévision, transistor et radio : radio périphérique (Europe 1 échappant au controle de l'Etat) et émission "Salut les copains" en 1960 financé par la publicité qui veut toucher la jeunesse - industrie culturelle : naissance du marketing sur le modèle américain, visant les jeunes générations => provoque malaise dans la jeunesse (mai 1968)
inscription générationnelle
Avant le marketing : inscription générationnelle - religieuses : batèmes permet d'être inscrit dans la génération de Jésus - écoles : savoir accumulé par la raison, génération s'inscrive dans la continuité des autres générations en terme de savoir - rite d'initiation - organisation relations entre génrations ; rituel, sacrement, transmission des savoirs Problème du marketing actuel : destruction de l'organisation des relations et pas de transmission du savoir, mais basé que sur le profit
psychanalyse
psychanalyse : économie générale des générations fondée sur des interdits, des relations complexes et des processus irréversibles - Freud : stades fondamentaux de la fondée psychique. Ainsi, les 5 premières années de la vie commence avec une indentification primaire aux parents, pour que l'enfant devienne socialisable. Puis à l'adolescence, rupture avec les parents et identification secondaire contre les parents, pouvant amener une névrose. - Platon: processus d'idéalisation fait partie des rapports ascendants/descendants pour permettre la construction de l'appreil psychique
capitalisme pulsionnel
capitalisme pulsionnel : capitalisme plus capable d'idéaliser ni de transmettre et créer de nouveaux savoirs => provoque des malaises, s'exprime par le procès du Carlton et de la montée des extrêmes droites - incompréhension car notion qui va êtrevue plus tard (pas sufisament approfondi à ce stade)
histoire des médias
radio (1960) : grand média de la jeunesse (Europe n°1) télévision (1970) : elle devient omniprésente, apparatition de chaines nationales, puis privatisées par les socialistes > la chaine TF1 crée pour canaliser de l'attention pour le vendre à Coca cola, qui impacte la transformation du cerveau > Baby First chaine pour les bébés + arrivée de Facebook Pour comprendre les médias de masse : retour à la préhistoire (processus d'homénisation)
attention
- capter l'attention pour la vendre aux publicitaires - l'attention : ce qui se forme à travers les générations et qui se transmet, comme le savoir vivre (ex: faire la fête) qui fait une société, les savoir-faires (on apprend à faire attention à des choses), faire attention à ses parents et à ses ascendants (religion monothéiste) => former l'attention par la transmission des savoirs transgénérationnels = corps pétri par l'apprentissage, comme l'apprentissage de la marche - déformation de l'attention : consommation des médias accrues par les ados (USA: 10h/jour) produit des détresses, modifications synaptiques chez les plus jeunes => peut provoquer l'inattention et l'innactivité
savoir
- avenir des savoirs = Moocs - savoir = forme de l'attention qui n'est pas figée, modifié par la transmission et la transformation qui construit un individu => transindividualisation - savoir su que s'il n'est individué = singulariser son apprentissage - invention nouveau savoir chacun à a sa façon -transmettre savoir (le sachant) = capacité à savoir transmettre ouvertement et en droit de le transformer, ce qui permet de reconnaitre un énoncé rationnel et irrationnel - le sachant ne reporduit pas la meme chose et ne met pas en oeuvre des procédures sans en connaitre la logique interne - école permet d'apprendre l'évidence des démonstrations pour pouvoir démontrer ensuite - savoir = doit etre intériorisé, car produit de l'intérieur, de soi-même - Platon: revenir au point de départ d'un savoir, trouver en soi-même l'origine d'un savoir
pharmakologie des médias
- Platon, "Phèdre" : mythe égyptien avec menace de la mémoire par l'écriture hiéroglyphes L'écriture est une condition pour la rationalité L'écriture est un pharmakon : permet de se souvenir si oubli de émoire, constituion des savoirs des sociétés, mais rend possible la déformation des savoirs - lire sans apprendre, lire sans s'appropier le savoir n'est pas le savoir => reproche aux natifs d'internet, car ont accès à l'information (qui doit être individualiser) et non au savoir, mais internet est aussi un espace de manipulation et de fausses informations - pharmakologie des médias: developpement des savoirs pour ne pas qu'ils soient des poisons => suivre des prescriptions (comme avoir le permis de conduire pour rouler en voiture), mais aujourd'hui ces prescriptions sont liquidés car elles sont un frein au business. Il faut prescrire des pratiques pour le numérique pour en faire un un endroit de transmission de savoir
individuation par l'écriture classique
- numérique = forme spécifique d'écriture sous forme alphanumérique, binaire - écriture et lecture classique : produisent une réintériorisation de savoir, et apprendre conduit à une nouvelle organisation synaptiques du cerveau Acquérir des savoir-faires et restituer à sa façon Produire une différence de répétition et des règles d'interprétations énoncés par toute discipline (ex: droit d'une autre interprétation et de la proposer, comme différentes interprétations mathématiques) Légalité d'individuation psychique et collective = modification des lois par tout le monde tant que respect des règles pour les citoyens grecs.
cinéma et grammatisation
-cinéma = ce qui machinise la perception (on voit des projections mais c'est une illusion des images) - Platon : raisonnement apodictique = compréhension analytique de son propre langage, modification de sa manière de parler et changement des appareils psychiques des autres -industrie des objets temporels audiovisuels = chronophotogramme qui héritent de la photo et de son impression - résulte du processus de grammatisation : reproduction et synthétisation des flux humains de parole et du mouvement synthétisation et technitisation de formes de vie = vie technique visant à augmenter la reproduction du mouvement en la discrétisant pour les reproduire - grammatisation = processus d'évolution des techniques de reproduction, transformation des objets temporels spatialisés en notes érites par un texte => permet de réinterpréter les propos avec la relecture, pour produire de nouvelles choses (ex: prise de notes) - modification de la grammatisation : la Chine s'est développée sur une grammatisation mentale ou linguistique, mais dominé par l'occident grâce à l'imprimerie (pouvoir spirituel gagné par l'Occident) => l'imprimerie va développer une grammatisation rendant les colonies sujets. - automate de Vaucanson : reproduction des gestes en plus de la parole (ex: production de textiles, révolution industrielle) - prolétarisation = perte de savoir et servant de la machine - grammatisation affecte le langage et déforme la pensée, le corps et les gestes => corps grammatisé fait apparaitre le cinéma (= captation des ondes lumineuses et sonores rendues discrétisables, reproductibles) -perte de la grammatisation de la perception (oeil et oreille) = transforme la perception visuelle et auditive, modification de la perception - soumission technique diminue l'attention = destruction culture gestuelle des ouvriers avec l'industrialisation - techno de grammatisation du 19e sicèle : mécanographie (à l'origine de l'information) avec les fiches perforées => automatisation de l'entendement (prolétarisation de ceux qui prennent des décisions en plus des ouvriers)
surgrammatisation et pharmakon
- le numérique produit surgrammatisation de l'écrit avec le 0 et 1 - machines automatiques à commandes numériques : plusbesoin de prolétaires - surgrammatisation du son et du cinéma : mise en forme numérique, sugrammatisation de la perception car production de reproduction n'existant pas, production d'objets visible qui ne le sont pas, comme le quantique => forte modification de l'industrie cultuelle délgation de savoir dans l'écrit, le numérique et les technologies de grammatisation : toujours des effets prolétarisant, comme la télé ex: réseaux sociaux d'entreprise provoque perte de cocentration avec paralysation des décisions avec les cabinets de conseils (?) => faire pharmakologie des médias pour produire de nouvelles choses comme des savoirs - Frank Capra: le cinéma se substitue à des productions d'endorphines pouvant être normalement produite naturellement par le cerveau => il faut faire du cinéma pour réapprendre à produire naturellement les endorphines -pharmakon peut être dangereux, car peut se substituer à quelque chose que l'on savait faire, mais on a trouvé quelque chose produisant mieux extérieur à nous (le pharmakon nous a remplacé) ex: hollywood désapprend ce qu'est une histoire d'amour singulière prolétarisation = destruction du savoir par ce qui doit augmenter le savoir, mais ce savoir est détenu par une minorité, les ouvriers deviennent des désoeuvrés qui ne savent plus oeuvrés => prolétaire produit de l'entropie (répétition de qqch de figé) => savoir produit de la néguantropie (création de nouvelles choses sur Terre) - grammatisation commence par créer de la prolétarisation et de la perte de savoir, mais ensuite crée des mouvements de déprolétarisation = nouveau circuit d'individuation (ex: cinéma manière de communiquer pour tous par 2 cinéastes amateurs pour déprolétariser la production d'hollywood)
nativité technologique
inscription générationnelle
capitalisme pulsionnel
l'attention
savoir
pharmakologie des médias
pharmakon
prolétarisation
grammatisation
prolétarisation
raisonnement apodictique
surgrammatisation
pharmakon
prolétarisation
les savoirs relient les générations
les savoirs laïcs : savoir-vivre / savoir-faire / savoirs formalisés les savoirs religieux (des sociétés monothéistes) savoirs : transgénérationnels et intergénérationnels
les savoirs sont modifiés par les évolutions technologiques
problème sous-jacent : apparition d'industries culturelles qui s'emparent de la transmission du savoir. apparition d'un nouveau business
histoire de la configuration de nos savoirs
La loi en Grèce + la Bible au royaume de Judée fondent les basent de nos savoirs contemporains (-700) L'imprimerie enclenche une seconde mutation de cette confuguration (1500) 1865 et l'apparition d'une "quotidienneté imprimée" avec le Petit Journal (1er journal de masse apparu en France avec 5 millions de lecteurs)
La pollution des comportements
La presse à sensation a le pouvoir de modifier l'opinion publique. Vers une uniformisation des pensées et des savoirs?
médias culturels
Cinema , puis Radio, puis Télévision Apparition de divers médiums : nouveaux canaux de transmission de savoir (industries culturelles)
modèle consumériste et industries culturelles
ces industries n'ont pas comme seul objectif la transmission de savoir, mais aussi (et peut-être surtout) la rentabilité. malaise dans la jeunesse : mai 68
institutions comme transmetteurs de savoirs
naissance - baptême : lien avec les génération précédentes. plus tard : école inscrire les personnes dans la continuité des savoirs acquis auparavant
domination de la société par les médias
même s'ils le prétendent, leur rôle n'est pas de transmettre du savoir mais de gagner de l'argent. dangereux pour les savoirs
mécanisme de psychanalyse
rapports complexes : interdits et processus irréversibles stades fondamentaux de la formation de l'appareil psychique
Platon disait que "pour acquérir du savoir, il faut être capable de projeter l'objet du savoir idéalisé"
capitalisme incapable d'idéaliser
TV = temps de cerveau disponible
la TV canalise l'attention de ceux qui la regardent attention "vendue" aux multinationales (ex: Coca)
destruction de l'attention
l'attention se forme par la transmission des savoirs (ce n'est pas une faculté innée) et se déforme par les industries culturelles
individuer de l'information pour produire du savoir
internet offre un accès à un très vaste champ d'information. Cette info ne peut être considérée comme savoir acquis que si elle est individuée, c'est à dire intériosé et reprosuisible en soi-même
grammatisation = spatialisation d'un objet temporel
ex : prise de notes évolution des techniques de reproduction pouvoir inhérent à la grammatisation automate de Vaucanson
Différence entre les cerveaux
Les cerveaux des enfants de la télévision et des enfants numérique sont différents. Cela pose-t-il un problème pour la transmission de savoir?
Générations reliées par le savoir
Les générations sont reliées par différents types de savoir: le savoir faire, le savoir vivre.. Ces savoirs peuvent se transmettre entre plusieurs générations ou au sein d'une meme générations
Le cerveau s'adapte
Le cerveau lettré est modifié par l'apprentissage, ceci a été montré par IRM.
Naissance de marketing en france
L'industrie culturelle veut toucher les jeunes grace au nouveaux moyens techniques comme la radio
Inscription générationelle par la religion
La religion permet aussi la transmission de savoir, à travers l'inscription générationnelle engendré par les sacrements comme le bapteme
le marketing détruit la transmission du savoir
Sur-exposition aux médias
Aujourd'hui, les enfants sont trop exposés aux médias, ce qui entraine un déficit attentionnel
Le savoir est individué
Un bon savoir est toujours individué, singularisé. Il est propre à chacun, le sachant s'est approprié la savoir
L'écriture est un pharmakon
L'écriture permet de développer de nouveaux savoir mais elle est peut aussi participer à a deformation de ce savoir, c'est donc un pharmakon: un poison et un remède.
L'écriture ne transmet pas toujours le savoir
L'ecriture et surtout la lecture peut donner l'illusion du savoir, mais le savoir non individué, non approprié n'est pas un véritable savoir.
Le numérique participe aussi aux problèmes de l'écriture
Les pratiques de copier/coller par exemple dans un cadre scolaire sont opposées au savoir. De plus la véracité des informations n'est pas toujours vérifiée.
L'ecriture entraine aussi de l'ignorance
l'écriture s'oppose à la mémoire puisque les lecteurs ne font plus travailler leur mémoire, mais ils répètent un savoir, sans en créer de nouveau, créant ainsi de l'ignorance
Le cinéma machinise la perception
Le cinéma produit artificiellement une percéption
La grammatisation
La grammatisation est la représentation des mouvements des flux humains: la parole, l'ériture, ou meme le cinéma.
La prolétarisation
Les machines entrainent la perte du savoir des ouvriers, ils ne sont plus que des servants pour la machine, c'est la prolétarisation.
La sur-grammatisation du numérique
Grace à la numérisation des données analogiques, le numérique entraine une sur-grammatisation puisque des algorithmes permettent aussi de reproduire les mouvements des fllux humains
le cinéma et la télévision sont aussi des pharmakons
Le cinéma et la télévision sont des pharmakons car ils nous font voir des choses meilleurs que dans la réalité et nous font reproduire ce que l'on y voit, il nous désapprend donc notre savoir.
La grammatisation aujourd'hui
Elle provoque avec le numérique de l'entropie, de la prolétarisation, une perte de savoir qu'il faut savoir surmonter, pour créer de la dé-proletarisation, du savoir.
Enfant de la télé
B.Stiegler se définit comme un enfant de la télé. Nous, (les étudiants) nous sommes des natifs du numérique. Nous n'avons donc pas le même cerveau.
Savoir
Ce qui relie les générations se sont les savoirs. Il y les savoir vivre,savoir faire et savoir formalisé. Savoirs sont intergénérationels et transgénérationels. Rapport entre des générations.
nativité technologique
Rapports entre les générations modifiés par les évolutions technologiques. De même la transmission des savoirs est modifiée par les évolutions technologique
Nativité technologique
IRI : réseau social fondé sur le partage d'objectifs. Identification des convergences et divergences Différents groupes d’interprétation du cours. Possibilité de produire de la dialectique assistée par ordinateur à grande échelle. Editorialisation contributive du cours fondée sur les travaux de deux ou trois groupes. Traçabilité des controverses.
La philosophie est une position politique, elle n'est pas neutre politiquement
La génération qui a grandi avec le World Wide Web, c'est-à-dire l'ensemble des natifs du numérique, n'a pas le même cerveau que celle des 'enfants de la télévision' (nés dans les années 50).
Natifs du numériques
« Nos fréquentations juvéniles des médias configurent nos cerveaux différemment » Est-ce vrai ? Si c'est le cas, en quelle mesure est-ce vrai ?
« Nos fréquentations juvéniles des médias configurent nos cerveaux différemment » Est-ce un problème ? Faut-il s'en soucier en terme de transmission du savoir ? Quels problèmes cela pose-t-il dans le domaine des savoirs ? Comment ces problèmes pourraient-ils être résolus ?
Les savoirs relient les générations. Dans le cas des sociétés monothéistes, ce savoir prend une dimension religieuse « le Père inengendré ». Notre société est laïque.
L'héritage du christianisme est significatif dans les savoir-vivre de notre société occidentale actuelle. Peut-être M. Stiegler veut-il signifier que les nouveaux savoirs ne trouvent plus leur origine dans dans des institutions religieuses ?
Savoir-vivre
Savoir-faire
Savoir académique
Les relations de transmission du savoir peuvent-être : - des relations intergénérationnelles : entre père et l'enfant, ou bien entre le grand-père et le père ou l'enfant. (y compris congénérationnelles) - ou bien des relations transgénérationnelles : Les philosophes contemporains ne peuvent nier l'héritage de Socrate, d'abord transmis à Ménon, à Phèdre, Platon.
Relation intergénérationnelle
Relation transgénérationnelle
La transmission du savoir est un processus transgénérationnel.
Hypothèse de ce cours : Les générations sont constituées par une nativité technologique. Les rapports entre génération (et donc les savoirs qui en résultent) sont modifiés par les évolutions technologiques.
Nativité technologique
Il semble remarquable que les natifs du numérique sont possiblement la première génération dans l'histoire de l'humanité qui, enfants ou adolescents, maîtrisaient davantage une technologie (ici les outils numériques) que leurs leurs parents et leurs grand-parents.
L'avenir de la transmission du savoir devient un aspect des médias numériques. La numérisation des médias conduit les industries culturelles à s'intéresser à la transmission du savoir. L'enseignement supérieur est en train devenir un 'business mondial'.
Rapports intergénérationnels et transgénérationnels à travers l'histoire des médias (et des médiations techniques en général, c'est-à-dire les outils)
Médias et médiations techniques
Le cerveau est réorganisé et restructuré par ce qu'il apprend. Il intériorise des fonctions de la mémoire externe, organologique. Le cerveau lettré (capacité à lire et à écrire de façon fluide) modifie, au cours de l'apprentissage de la lecture et de l'écriture, les relations entre les aires corticales. Maryanne Wolf -> imagerie cérébrale
Thèse du philologue britannique Walter Ong : Orality and literacy analyse des conditions d'émergence du Literate mind ou l'esprit lettré. Exemple de la nativité technologique : Depuis Thalès (-7e siècle), soit depuis environ trente siècles, des hommes ont modifié leur cerveau par leur scolarisation. Le cerveau lettré est différent du cerveau illettré. Il n'est pas ici question de supériorité, un cerveau illettré n'est pas inférieur à un cerveau lettré. L'être humain est transformé par l'apprentissage.
cerveau lettré
Question du rapport entre le cerveau et son milieu. Processus de transformation du cerveau parfois complexes. Hyp : il y a des phases importantes dans la nativité technologique: ex apparition de l'écriture alphabétique != l'apprentissage des idéogrammes qui produit un autre type de cerveau. Chine : Millions ont un cerveau idéographique et lettré.
Il y a une histoire technologique de la transformation des cerveaux. Ex : En Occident, cette époque fondatrice des cerveaux lettrés : en Grèce et en Judée Grèce (surtout Athènes) : lecture de la loi publiée Judée : écriture consonantique, lecture de la Bible 700 ans avant JC -> bases du savoir contemporain
2200 ans plus tard apparaît l'imprimerie. Elizabeth Eisenstein : le passage de l'écriture manuscrite à l'écriture imprimée les copistes disparaissent il n'y a plus besoin de recopier un ouvrage pour en faire une copie cela transforme la société. Max Weber : « l'esprit du capitalisme », c'est la conséquence de cette évolution technologique L'imprimé se transforme, cela a pour conséquence une transformation des lecteurs. « Le petit journal » -> le premier journal de masse
Il est normal que l'apparition du fait-divers ou le début du journalisme d'investigation change le regard que portent les lecteurs sur la société dans laquelle ils vivent -- que ce changement soit bénéfique ou non. (volonté de davantage de transparence politique amenée avec le journalisme d'investigation, banalisation de la violence avec le fait-divers).
Développement de l'école publique et obligatoire, simultanément au journal quotidien imprimé
"Le petit journal", c'est l'apparition de la presse à sensation, qui modifie l'opinion publique de façon négative. Elle influence les comportements. Début XXe : apparition du cinéma, et développement du travail à la chaîne. Même logique, dans la continuité du XVIIIe : automates de Jacques Vaucanson. Années 1920 : radio répandue en France Années 1950 : télévision
Le transistor rend possible la naissance de la radio « Europe numéro 1 » (radio périphérique), qui pendant les années 60 diffuse « Salut les copains ». Au début elle est intéressante, mais la qualité se dégrade à cause de la provenance des financements (ceux qui financent Europe numéro 1 souhaitent atteindre massivement la jeunesse par la publicité).
L'utilisation du 'transistor' (récepteur radio) chez cette jeune génération, est rendue possible par le transistor, ce même semi-conducteur qui rend possible l'informatique et donc le numérique. Dans les années 60 apparaissent les industries culturelles à travers lesquelles les jeunes générations sont ciblées par le marketing. La France adopte le modèle consumériste américain. Quel problème ce marketing pose-t-il ?
Consumérisme
Un certain malaise dans la jeunesse, par exemple Mai 68 qui a eu des répercussions dans le monde entier (ex dans les pays de l'Est). Herbert Marcuse dénonce dans l'évolution de la techno et des médias un processus de désublimation provoqué par le consumérisme. Catastrophe civilisationnelle Jean Baudriard Henri Lefebvre Guy Debord, fondateur de L'internationale situationniste Ce dernier développe une théorie de la Société du spectacle
Désublimation
Avant le marketing, c'est à dire avant la génération née de l'après-guerre, les générations sont soumises pour élaborer leurs relations à des institutions : - L'église fournissait le baptême : inscription dans la succession des générations, dans un modèle générationnel - Définition de l'inscription générationnelle sur des cycles de savoirs enseignés à l'école. Nouveau venu dans l'histoire des générations, lui sont transmis les savoirs accumulés.
modèle générationnel
Dans ce cas, selon un modèle proposé par Condorcet, le but est l'inscription des nouvelles générations dans la continuité et dans l'héritage du travail fait par les générations précédentes. Avant les monothéismes, il y a des sociétés magiques où le savoir, la transmission (l'inscription sur des circuits de transindividuation intergénérationnels et transgénérationnels) se fait à travers des rites d'initiation. Trois grandes façons d'organiser les relations intergénérationnelles et transgénérationnelles, jusqu'au marketing. Le marketing détruit ces trois modes : les rituels, les sacrements, et la transmission des savoirs
Transindividuation
Dans le modèle actuel, la société est dominée par des médias. Ce processus est dangereux pour les savoirs et donc pour les jeunes générations. Notion à approfondir : La psychanalyse qui à la fin du XIXe (Sigmund Freud), fera apparaître que l'économie générale des relations entre les générations est fondée sur des rapports complexes où il y a des interdits et de l'irréversible.
Rapports complexes entre l'enfant, ses parents, ses grand-parents, ses aïeuls : il y a des interdits et il y a des processus irréversibles. En effet, dans l'étude de la psyché, de la conscience humaine, la psychanalyse montre qu'il y a des stades fondamentaux de formation de l'appareil psychique.
Freud : un enfant doit impérativement s'identifier à ses parents ( 5 permières années, identification primaire), intérioriser l'idéal du moi des parents, et à travers cet idéal il intériorise le surmoi de la société dans laquelle ses parents vivent. C'est par ce processus qu'il peut devenir socialisable. Après 5 ans il commence à se détacher de ses parents adolescence est une phase de rupture avec ses parents. Il devient capable de reproduction Identification secondaire qui peut se faire contre ses parents. Cette identification primaire entre parfois en conflit avec l'identification secondaire, ce conflit peut provoquer une névrose, ou du moins un malaise (hystérie)
Idéal du moi
Surmoi
Derrière les rapports entre ascendants et descendants, il y a la question de la construction de l'appareil psychique. Freud : cette construction passe par des processus d'idéalisation. Platon (à lire : Ménon) dans Le Banquet, Socrate explique qu'il n'existe pas de savoir qui ne passe pas par un processus d'idéalisation.
Idéalisation
Pour acquérir du savoir, il faut être capable de projeter un objet de savoir idéalisé. Aujourd'hui, en 2015, 60 ans après l'apparition d'Europe numéro 1, 50 ans après la prise du contrôle des radios par le marketing, le capitalisme est devenu pulsionnel. Il n'est plus capable d'idéaliser, ni capable de produire de circuit de transindividuation, de nouvelles formes de savoir. Il crée par conséquent un malaise colossal.
Capitalisme pulsionnel
Circuit de transindividuation
Au cours des années 1950 -60, avec l’apparition d'Europe numéro 1, la radio crée des magazines (multisupport : radio, disques, magazines), elle devient le grand média de la jeunesse Ex : Le reporter à moto d'Europe 1 pendant mai 68.
Dans les années 70, la télévision à son tour se transforme, elle devient omniprésente, plusieurs chaînes apparaissent, d'abord nationales, puis privatisées au cours des années 80 par Mitterrand.
La Cinquième – (investissements de Berlusconi) Dans les années 80 apparaît TF1, qui va devenir « la chaîne qui fournit du temps de cerveau disponible à Coca-Cola ». TF 1 : la télévision a pour but de canaliser l'attention, pour la revendre.
Les natifs de ce support subissent un certain type de captation de l'attention qui peut transformer leur cerveau. Ex : Baby-first, destinée aux bébés de 1 à 3 ans, créée par la FoxTV. Années 2000, arrivée de Facebook.
Pour comprendre ces transformations qui se produisent au cours des 50 dernières années, il faut étudier ce qui s'est passé il y a 3 millions d'années, en Afrique, avec le processus d'hominisation. Avant cela, il faut se pencher sur ce qu'est l'attention. Les industries culturelles tentent de la capter pour la vendre aux annonceurs publicitaires, au risque de détruire cette attention par la façon dont elles la captent.
Hominisation
Captation de l'attention
Qu'est-ce que l'attention ? C'est ce qui se forme entre les générations, c'est ce qui s'élabore à travers les savoirs qui sont transmis, des savoir-vivre (ils constituent des sociétés différentes). Ce sont des rituels transformés. Les savoir-faire sont des modèles d'attention. Les savoirs théoriques sont des façons de faire attention. Cette attention se forme entre les générations à travers ces transmissions, en tant qu'attention des descendants envers leurs ascendants « tu honoreras ton père et ta mère »
L'attention se forme, elle varie selon les sociétés. Ex : en Asie on ne se serre pas la main, leurs modèles de politesse sont différents.
'Un barbare en Asie', Henri Michaux Formation de l'attention à travers la transmission de savoir transgénérationnel, l'attention n'est pas une faculté innée : Victor de l'Aveyron Impossibilité de l'éduquer, c'était trop tard. Il ne parlait ni ne marchait. Marcel Mauss montre que les femmes d'Afrique ne marche pas du tout comme les femmes d'Europe, par exemple. Le corps est pétri dans ses comportements par des apprentissages de savoirs qui sont des formes attentionnelles. Victor n'aura jamais appris à parler, les connexions synaptiques propres à l'apprentissage du langage ne se font plus.
Apprentissage du savoir en tant que forme attentionnelle
L'humanité, c'est la formation de l'attention. La déformation de l'attention, comme le font les médias de masse, a des conséquences graves 'Associations between content types of early media exposure and subsequent attentional problems' Zimmerman, Christakis
3000 familles américaines 40 % des bébés américains sont déjà exposés aux techno audiovisuelles Les adultes regardent la télé 5h30 par jour en moyenne, et les adolescents consomment jusqu'à 10h30 par jour de médias numériques L'exposition prématurée à ces médias produit une détresse infantile qui détruit la synaptogénèse des enfants, et qui peut engendrer des problèmes apparentés au déficit attentionnel et à l'hyperactivité : échecs scolaires des enfants.
Déficit attentionnel
En rapport avec des questions de formation et de déformation de l'attention, la question de l'avenir des savoirs se pose, dans un monde devenu massivement numérique (et en particulier à l'époque des MOOCs). Un savoir (qu'il soit un savoir-faire, un savoir-vivre ou un savoir académique) est une forme de l'attention, elle n'est pas figée, elle se transforme au cours de sa transmission. C'est par cette transformation que se forment les individus qui acquièrent les savoirs. Les modes de vies, par exemple, se transforment.
Le savoir en tant que forme de l'attention
La transmission des savoirs passe par sa transformation, son évolution, sa transindividuation. Le savoir n'est su que s'il est individué, c'est-à-dire singularisé par le sachant. Ex : commentaires singuliers dans les prises de notes. Savoir est toujours savoir à sa façon Dans le cas des savoirs rationnels, le sachant est celui qui est mis en position de savoir que c'est ainsi que le savoir rationnel se constitue.
« Le style, c’est souvent ce qui enferme le peintre dans une même vision, une même technique, une même formule pendant des années et des années. » Picasso  Est-il donc réaliste pour un artiste de chercher la 'quintessence' de son art, dénuée de toute façon, de tout style, de toute manière individuelle ? La transmission du savoir n'uniformise-t-elle pas la façon dont nous percevons l'objet su ?
Transmettre un savoir rationnel, c'est transmettre à ceux qui apprennent ce savoir le savoir du fait que ce savoir a évolué et qu'il est encore ouvert à son évolution. C'est transmettre la capacité de transformer le savoir lui-même.
L'école ne devrait pas apprendre des procédures, mais plutôt former à l'évidence d'une démonstration. Idée de l'intériorisation des savoirs développée par Socrate dans Ménon (de Platon) La condition de tout savoir héritable, c'est l'anamnèse
Intériorisation des savoirs
Anamnèse
L'anamnèse, c'est la possibilité de recommencer un savoir, de revenir à l'origine de ce savoir, et de trouver cette origine en soi-même. L'anamnèse, sujet constant dans les dialogues de Socrate, est aussi présente dans Phèdre (de Platon): il y raconte le mythe de Theuth. La roi Thamous de Thèbes affirme à Theuth que l'invention de l'écriture par ce dernier va affaiblir la mémoire. Elle va menacer la mémoire au lieu de l'étendre. « L'écriture produire l'oubli dans les âmes en leur faisant négliger la mémoire. »
Socrate ne s'oppose pas à l'écriture : L'anamnèse est ce dont l'écriture est la condition.
L'anamnèse fait-elle nécessairement intervenir l'écriture ? Doit-on spatialiser un savoir pour revenir à l'origine de ce savoir, 'recommencer ce savoir' en soi meme ?
Edmund Husserl conforte cette idée d'écriture comme condition nécessaire à l'anamnèse, dans L'origine de la géométrie. Husserl a voulu refonder les mathématiques à la suite de la crise des fondements du XIXe. La philosophie de l'arithmétique
Sans écriture, il ne peut pas y avoir de rationalité et donc pas d'anamnèse non plus.
En quoi l'absence d'écriture empeche la prise de recul par rapport à la raionalité d'un énoncé ? Je me rapelle des conseils d'un professeur de mathématiques qui nous expliquait que formuler à voix haute, à l'aide de phrases, la signification d'un énoncé mathématique aidait à sa compréhension ( et peut-etre en quelque sorte à son individuation ?)
L'écriture, d'après Socrate, est un pharmakon : elle est un remède contre la perte de mémoire, elle est la condition de constitution du savoir des grandes civilisations (la Chine, l'Egypte, la Mésopotamie, la Grèce, Rome, ...),
pharmakon
Mais l'écriture rend aussi possible la déformation des savoirs.
La transformation du savoir qui mène à son intériorisation par le sachant n'est-elle pas elle aussi une déformation du savoir ? Existe-t-il une transmission du savoir qui ne mène pas à sa déformation ? Par ailleurs, une transmission du savoir qui ne passerait pas par l'écriture serait-elle exempte de risque de déformation des savoirs ?
Pharmakon : drogue, médicament. C'est à la fois un poison et un remède.
L'Académie de Platon trouve son origine dans la volonté de transformer le poison qu'est devenue l'écriture à Athènes au Ve siècle av JC, en un remède par la prescription de thérapeutiques que produit le jardin de l'Academos.
Prescription de thérapeutiques
Pourquoi le livre peut-être un poison ? Socrate, dans Phèdre, explique que ceux qui lisent un livre et répète ce qu'ils ont lu dans le livre sans avoir au préalable individué le savoir, croient à tort savoir. « tu as trouvé le moyen, Theuth, non pas de retenir mais de renouveler le souvenir (hypomnésis). Mais ce que tu vas procurer à tes disciples, c'est la présomption qu'ils ont de la science, et non la science elle-même. Car quand ils auront beaucoup lu sans apprendre, ils se croiront très savants, ils seront des ignorants de commerce incommode »
En quoi ceci est-il différent d'une transmission orale des savoirs ? Un discours oral ne rendrait-il pas possible la déformation du savoir et la manipulation ?
Il ne suffit pas de lire un discours et de le répéter pour savoir quelque chose. Ce reproche pourrait être fait aux natifs du numérique : faire un copier-coller d'un article sur Internet, ce n'est pas apprendre.
Le 'cognitive overflow syndrom' est-il ainsi spécifique aux réseaux intranets en entreprise ?
Distinction entre savoir et information. L'information n'est qu'une matière première qui nécessite d'être individuée, selon des règles inter- et transgénérationnelles
L'intériorisation du savoir doit-elle passer par le respect de règles inter et transgénérationnelles ? Ne peut-on pas trouver en soi la 'thérapeutique' qui mène à l'individuation du savoir ?
« L'information trouvée sur internet peut-être parfaitement fausse. » Est-ce réellement spécifique au numérique ou bien n'en est-il pas de même avec l'information trouvée dans les livres et les médias 'traditionnels' ? Vous parliez justement de Nicolas Carr et d'un de ses livres qui témoigne de son incompréhension de certaines notions philosophiques de Socrate. Alain Soral, dont vous parliez dans ce cours, écrit aussi des livres ...
Il s'agit ici de la question de la pharmacologie de l'écriture. Etude de la manière dont les pharmaka que sont les médias et l'écriture sous toutes ses formes, les objets rituels, peuvent être prescrits.
pharmacologie de l'écriture
A l'image du permis du conduire, une prescription pour les médias numériques devrait-elle une condition nécessaire à l'utilisation de ces technologies ? La richesse, y compris intellectuelle et culturelle, du Web ne repose-t-elle pas sur la diversité des moyens d'utilisation de cette technologie ? S'il y a une prescription d'utilisation d'un microscope, c'est parce qu'il n'y a qu'un seul moyen de l'utiliser, alors que le Web n'est pas un outil figé. Sur quelles normes seraient basées les prescriptions d'utilisation des médias numériques ? Ces médias se démarquent justement par leurs normes d'utilisation, qui sont définies de façon empirique, par l'usage qu'en ont les utilisateurs (à l'inverse des médias traditionnels dont l'usage est conditionné voire défini par la norme). Qui d'autre que les 'internautes' peut légitimement prescrire une norme d'utilisation du Web ? C'est peut-être en quelque sorte ce que voudrait faire la NSA mais elle ne fait pas vraiment l'unanimité ... Une prescription d'utilisation du Web n'irait-elle pas à l'encontre d'un Web 'transparent et collaboratif' défendu par l'initiative The Web we want ?
Pharmacologie des médias et du numérique
L'écriture et sa lecture peuvent conduire à une ré-intériorisation et à une transformation du cerveau du lecteur, et c'est-à-dire à l'apprentissage.
Réciter une fable de La Fontaine, c'est la réciter à sa façon. Produire une différence par la répétition
Un autre exemple est probablement la musique classique, en tant que science de l'interprétation musicale, où l'interprète peut se démarquer par son appropriation personnelle de l’œuvre du compositeur
Il faut que la mémoire soit devenue littérale, qu'elle ait appris des règles d'interprétation.
Ces règles d'interprétation (désignées par l'herméneutique par les Grecs Anciens) sont les mêmes règles qui constituent les disciplines. Toute discipline énonce des règles d'interprétation.
Herméneutique
L'intériorisation du savoir par la transformation du cerveau du sachant, par des règles d'interprétation, peut ensuite mener à son extériorisation par le sachant.
Cette possibilité d'extérioriser son savoir va devenir la légalité de l'individuation psychique et collective.
Individuation psychique, individuation collective
La base de la société grecque est pour tout citoyen le devoir d'apprendre à lire et à écrire, et le droit d'écrire contre l'interprétation dominante de la loi et proposer ainsi une nouvelle interprétation de la loi (le bouleutérion)
Socrate dit que tout pharmakon peut prolétariser l'esprit. (La prolétarisation est un terme inventé par Marx pour décrire, au XIXe siècle, la perte de savoir des ouvriers).
Prolétarisation
Thamous craint que l'écriture prive les Egyptiens de leurs savoirs. Socrate reproche aux sophistes de priver les jeunes athéniens de leurs savoirs.
Socrate accuse les sophistes d'avoir provoqué la guerre civile (la 'stasis') à Athènes par la manipulation de l'opinion publique. Toute extériorisation du savoir rend toujours possible le risque d'une prolétarisation, d'une perte de savoir
Extériorisation du savoir
N'est-ce pas justement l'extériorisation du savoir qui permet une mise à l'épreuve de ce savoir, et ainsi qui peut éventuel atténuer une perte ou une déformation du savoir ? Cette extériorisation n'est-elle pas justement la preuve que le sachant est parvenu à dépasser cette prolétarisation ? On dit parfois que réussir à expliquer et à faire comprendre un sujet à quelqu'un est une preuve que l'on a compris ce sujet.
Les civilisations sont constituées par la capacité à transformer cette perte de savoir en gain, de former de nouveaux types de savoirs pour lutter contre la prolétarisation.
Une civilisation en tant que groupe d'appartenance à des savoirs qui lui sont propres ?
Histoire de l'extériorisation : Cinéma, et le machine dont il est un cas particulier. Le cinéma est ce qui 'machinise' le fonctionnement de la perception. On ne voit véritablement que le défilement des images projetées sur un écran. Apparition de l'industrie des objets temporels audiovisuels au XXe siècle (films, radio, télévision, ...)
Objet temporel audiovisuel
IC01 : étude de ces objets temporels audiovisuels et de leur avenir à l'époque du numérique. Un objet temporel cinématographique est constitué de chronophotogrammes qui s'enchaînent sur une ligne de temps. Cf :Le physiologiste Étienne Jules Marey, le canon à image. Le taylorisme dans les usines doit son apparition à ces études chronophotographiques (l'organisation scientifique du travail).
Chronophotogramme
Les ouvriers perdent alors leurs savoir-faire non seulement parce qu'il sont assignés à une tâche répétitive, mais surtout parce que les gestes pour mener à bien cette tâche leurs sont imposés, dans le but d'améliorer la cadence de travail.
Les ouvriers perdent alors leurs savoir-faire non seulement parce qu'il sont assignés à une tâche répétitive, mais surtout parce que les gestes pour mener à bien cette tâche leurs sont imposés, dans le but d'améliorer la cadence de travail.
La technologie cinématographique est constituée de chronophotogrammes. Elle constitue le stade analogique du processus de grammatisation. Le processus de grammatisation, qui consiste à reproduire les mouvements des flux humains (et pas seulement la parole), commence il y a 40 000 ans.
Grammatisation
Stade analogique du processus du grammatisation
La préhistoire du cinéma – Marc Azéma Les hommes de la Préhistoire savaient déjà analyser et représenter le mouvement. Fritz Lang et Fellini dessinaient leurs storyboards.
Le cinéma s'inscrit dans la tradition d'un processus de grammatisation (elle commence il y a au moins 40 000 ans et continue jusqu'à nous, notamment à travers les big data).
La grammatisation synthétise les flux produits par des êtres humains. Synthétisés sous forme de ce que Georges Canguilhem, philosophe et médecin français, qualifiait de forme de vie technique. L'être humain est une forme de vie rendue possible par la technicisation du vivant (un être humain sans outil n'est pas viable, ne peut pas survivre). Cf travaux d'André Leroi-Gourhan Jean-Jacques Rousseau – l'origine de l'inégalité parmi les hommes
Technicisation du vivant
La vie technique (c'est-à-dire l'augmentation du corps par un outil, ou une représentation graphique, cinématographique, ou par une programme informatique) consiste toujours en la synthétisation de la vie. Elle la reproduit en la discrétisant (c'est-à-dire en en faisant des listes d'éléments finis).
Vie technique
Est-ce seulement la vie technique qui nécessite une discrétisation du vivant ? N'est-ce pas plutot l'ensemble de la perception humaine qui mène à une discrétisation et à une discrimination, c'est-à-dire à une catégorisation du vivant ? (Ex : Un labrador un chien, donc un canidé, donc un mammifère, donc un vertébré, donc un animal, donc un etre vivant, etc)
En quoi l'utilisation d'outils est-elle une synthétisation ? S'agit-il d'une reproduction des mouvements corporels ou bien plutôt d'une extension, voire d'une modification de ces mouvements ? L'homme préhistorique a-t-il eu besoin de 'synthétiser', de grammatiser ses propres mouvements pour comprendre que la chasse à mains nues ne lui laissait que peu de chances de réussite par rapport à l'utilisation de lances, d'arcs, etc ?
La discrétisation des différents types de mouvements permet de les reproduire.
La grammatisation de la parole rend possible la production de phonèmes
Phonème
Pourquoi la production de phonème chez le jeune enfant qui apprend à parler nécessite-t-elle une grammatisation ? Ne pensez-vous pas que l'apprentissage de la parole est un processus bien trop instinctif pour faire intervenir ce que vous appelez la grammatisation de la parole ? Apprendre à parler ne semble en rien etre similaire à l'apprentissage de l'écriture (en revanche, il me semble compréhensible que ce dernier nécessite une grammatisation de la parole).
'Kilogramme', 'encéphalogramme' La grammatisation est le processus qui rend possible l'évolution des techniques de reproduction. La grammatisation de la parole permet la transformation du discours oral (objet temporel) en un texte (objet spatial)
Objet temporel
Objet spatial
La reproduction spatiale du temps permet une nouvelle temporalisation de cette spatialisation, et donc une nouvelle interprétation.
Est-ce réellement différent des cultures dans lesquelles la transmission du savoir est purement orale ? Les individus apprennent par coeur les savoirs, pour éventuellement en produire une nouvelle interprétation, une nouvelle extériorisation.
La Chine s'est développée sur une grammatisation linguistique. La domination de la Chine par l'Occident a été permise par l'imprimerie. Les jésuites mettent en place un savoir linguistique, par une activité orthographique et grammaticale. != Les jansénistes : 'la Grammaire de Port-Royal' d'Arnauld et Lancelot
Grammatisation linguistique
Cette grammatisation linguistique affirme l'emprise de l'Occident sur ses colonies. Une transformation vers une compréhension occidentale de leur propre langue et de leur propre culture.
Il est peut-être intéressant de remarquer que le blues (ainsi que les work-songs) aux Etats-Unis peut certainement s'apparenter, au contraire, à une compréhension, ou du moins interprétation 'native' de la culture occidentale, notamment des chants chrétiens, par les descendants d'esclaves souffrant d'un déracinement social et culturel.
Sylvain Auroux – 'La révolution technologique de la grammatisation' L'Occident gagne un pouvoir spirituel à travers le pouvoir linguistique de la grammatisation.
Colonisation imposée aussi par la sujétion des sujets colonisés. Cf : Philosophie moderne du sujet. Après l'imprimerie, un nouveau processus de grammatisation apparaît : l'automate de Vaucanson. Capacité à reproduire les gestes.
Sujétion
Révolution industrielle : Le métier à tisser semi-automatique de Jacquard La machine à vapeur de James Watt
Cf :Adam Smith Karl Marx Simone Weil Georges Friedmann Les processus de grammatisation, d'extériorisation du savoir s'inscrivent alors dans des processus d'automatisation. La prolétarisation est causée par la perte de savoir, avec l'arrivée de la machine-outil.
Taylor s'inspire de la chronophotographie pour théoriser le travail à la chaîne. La grammatisation affecte le langage, rend possible de logos (la pensée rationnelle), mais rend aussi possible son exploitation et la déformation de la pensée. La grammatisation s'étend aussi au corps et aux gestes.
L'absence de grammatisation n'est-elle pas aussi propice à une exploitation de la pensée (dans la mesure où la non spatialisation de cette pensée rendrait impossible la distinction entre sophismes et raisonnements valables) ?
Le logos grammatisé s'est constitué en tant que logique, puis en tant que grammaire
Le logos
Le logos, en tant que capacité à s'exprimer correctement, est-il réellement comparable à la logique aristotélicienne ?
Le soma (le 'corps' en grec) grammatisé marque le début d'une ère cinétique : apparition du cinéma, parallèlement à l'apparition de la chaîne de montage automobile. Le cinéma est rendu possible par la capacité de captation d'ondes lumineuses et sonores, puis par leur possibilité de reproduction.
Le soma
ère cinétique
Ne peut-on pas considérer que le théatre grec antique faisait déjà partie de cette ère cinétique ?
Le phonautographe, pour étudier les déficiences auditives. Grammatisation de la perception. Cette grammatisation de la perception transforme la perception elle-même.
Cf scène de l'enregistrement sur disque vinyle de Edouard dans 'Le discours d'un Roi'
La façon de parler est modifiée par la grammatisation de la parole.
Le locuteur devient alors capable de critiquer ses propres énoncés.
Pourquoi un locuteur qui n'a pas de représentation spatiale de son discours n'est-il pas capable de critiquer son énoncé ? Je ne vois pas par exemple pourquoi les Griots, traditionnellement chargés de la transmission orale du savoir dans certaines régions d'Afrique, ne pourraient individuer, critiquer, et extérioriser à leur façon les énoncés qu'ils transmettent.
Discernement des parties qui constituent un discours Compréhension analytique de son propre langage. Intensification de sa propre individuation linguistique (et peut transformer la façon de parler de son époque).
Le raisonnement apodyptique
L'individuation linguistique
Les pouvoirs (politiques ou spirituels) contrôlent les idiomes par leur grammatisation, ils en modifient les règles et les homogénéisent. L'Edit de Villers-Cotterêts sous François Ier Isabelle de Castille et le grammairien Antonio de Nebrija
1984 de Orwell : le parti affirme son pouvoir par l'application chaque année plus intense de la novlangue, qui est un appauvrissement du vocabulaire et des constructions syntaxiques. La destruction de toute excentricité sociale par l'anéantissement de toute richesse linguistique.
Cela mène à une perte de différence idiomatique, ou du moins une transformation de la diversité idiomatique des langages.
Perte de différence idiomatique
C'est ce que Google fait aujourd'hui.
L'omniprésence de l'anglais dans les médias numériques arrange beaucoup de monde, y compris dans les milieux professionnels scientifiques et techniques tels que l'ingénierie. Pourquoi Google devrait-il être désigné comme coupable dans cette perte de différence idiomatique ? N'est-ce pas simplement l'augmentation des flux mondiaux d'information, provoquée par l'apparition du Web, qui nécessite l'utilisation d'une langue mondiale, au détriment des langues locales ? Ne peut-on pas aussi expliquer le succès planétaire de Google par l'utilisation d'algorithmes rendant les requêtes plus pertinentes, notamment en prenant davantage en considération la diversité idiomatique des langues, contrairement à ses concurrents ? Je pense en particulier au Pagerank qui attribue un score 'd'autorité' à chaque page indexée, indépendamment de ses particularités linguistiques (mais au contraire en tenant compte du nombre de pages présentant un lien vers celle-ci).
En revanche, il est vrai la qualité de la presse en ligne est dégradée par la volonté des rédacteurs de se conformer aux exigences (de forme et de contenu) imposées par Google.
La sensorimotricité des travailleurs est altérée, dégradée par la destruction de leur culture gestuelle. Soumission à un milieu technique qui obnubile l'esprit en anéantissant l'attention. Cf : Simone Weil à son passage dans les usines Alstom. => destruction de la sensorimotricité et de l'attention sous toutes ses formes.
Culture gestuelle
Destruction de la sensorimotricité
Que pourrait et devrait être une politique de la grammatisation des corps au service d'une nouvelle individuation ?
C'est un problème que pose l'art au XXe siècle
Quels artistes ? Quelles œuvres ?
A la fin du XIXe siècle apparaît une autre technologie de gramamtisation : la mécanographie, à l'origine de l'informatique (US recensement de 1881) : utilisation de fiches perforées pour traiter des données : L'entendement est automatisé, c'est-à-dire prolétarisé.
Prolétarisation de l'entendement
Le traitement des données est automatisé, mais l'automate ne fait que compter, il ne remplace pas, en tout cas pas encore en 1881, l'entendement humain dans l'interprétation des résultats du recensement : il n'y a peut-être qu'un simple gain de temps (par rapport à un comptage manuel des millions de réponses au recensement) et non une prolétarisation de l'entendement. Il me semble qu'une prolétarisation de l'entendement, dans cet exemple du recensement des USA de 1881, aurait été par exemple de laisser l'automate prendre des décisions sur la politique démographique à adopter, par une interprétation automatisée des résultats du recensement.
Alan Greenspan, président de la Réserve Fédérale des US, en 2008 La délégation sous forme de calcul sur des données permet la production automatique de l'entendement. Extension de Vaucanson et de Jacquard vers ce qui va devenir l'informatique, la base du secteur tertiaire.
L'apparition des mémoires à tore de ferrite -> mémoire centrale de calcul (réinscriptible) Cela permet l'apparition de l'informatique.
Le numérique trouve ici son origine, il produit une surgrammatisation de l'écriture. La forme alphabétique est surgrammatisée par les 0 et les 1, contrôlés eux-mêmes par des algorithmes, pour traiter des données. A partir du développement de machines-outils devenant peu à peu entièrement automatiques, les prolétaires sont remerciés. L'automatisation prend la place des prolétaires.
Surgrammatisation de l'écriture
La surgrammatisation numérique des images et des sons analogiques : numérisation Fin de la pellicule, cela offre de nouvelles possibilités
Surgrammatisation numérique
cette surgrammatisation du cinéma est un train de produire une profonde transformation de l'industrie du cinéma
De façon similaire, à la fin des années 90, les grandes maisons de disques ont commis l'erreur de ne pas se risquer dans la mise en place de services de téléchargement de musique en ligne (et Apple leur a volé le marché de la musique dématérialisée avec l'iTunes store).
Artefact épistémologique
N'y a-t-il pas un appauvrissement de l'interprétation en ce qui concerne les médias numériques ? Chaque téléspectateur qui regarde un film hollywoodien voit les mêmes images, alors qu'en se rendant par exemple au théâtre, on assiste à une représentation unique.
Caractère pharmacologique de la délégation des savoirs et des connaissances dans les écritures
Les technologies de grammatisation ont toujours des effets prolétarisants. Aujourd'hui ces effets commencent à inquiéter l'opinion publique : ex : télévision Le Monde - 'Télévision : attention, danger public'
Il faut analyser les effets de la télévision, en particulier sur les enfants (cela concerne des centaines de millions d'enfants dans le monde). Besoin de pharmacologie des nouveaux médias. Implication des pouvoirs économiques : développement des intranets produisent de la perte de concentration
Pharmacologie des nouveaux médias
Bernard Stiegler / Charles Lenay Cognitive overflow syndrom On donne de plus en plus d'infos aux individus, et on paralyse les décisions, ou pire on rend ces décisions mimétiques
Les décisions sont parfois, même en l'absence d'outils numériques, prises de façon mimétique : un manager va parfois se référer à des cas antérieurs similaires pour prendre une décision (ou par exemple les maîtres d'échec qui jouent par reconnaissance de formes plutôt que par une prise en compte bien définie de toute les possibilités).
=> Créer une thérapeutique du numérique qui ne soit pas basée sur le modèle américain (C'est à partir de cette question de prolétarisation que l'on doit penser le cinéma.) Frank Capra (M. Smith au Sénat)
Thérapeutique du numérique
Un pharmakon est dangereux lorsqu'il se substitue à ce que notre corps savait faire : produire (ex des endorphines) Le pharmakon, qui nous fait trouver en dehors de nous quelque chose de mieux que ce que nous savons faire, nous désapprend ainsi à produire nous-même (par exemple Hollywood <-> les histoires d'amour).
Les lecteurs des textes des sophistes subissent une prolétarisation qui leur désapprend à raisonner par eux-mêmes. Socrate, reprochant aux sophistes cette perte de savoir, est condamné à mort. (Protagoras, tel que les autres sophistes, préférera l'exil à la peine de mort).
La destruction du savoir par ce qui est fait pour augmenter le savoir, c'est justement ce que Marx appelle la prolétarisation. Cela se produit lorsque cette augmentation globale de savoir est canalisée par ce que Marx appelle le capital (= la bourgeoisie). Les prolétaires sont devenus des désœuvrés parce qu'il ne savent plus œuvrer, ouvrer. Ouvrer -> ouvrir un ouvrier ouvre le monde, il produit des choses nouvelles dans le monde, il crée de la néguentropie. Alors qu'un prolétaire produit de l'entropie.
désœuvrement
Est-ce cette néguentropie qui est responsable de la récente dévalorisation du métier d'ouvrier ?
Le savoir est une forme de la néguentropie. L'homme produit beaucoup d'entropie, avec les technologies qu'il développe. Il ne s'agit pas de rejeter le pharmakon ni même le processus de prolétarisation, il s'agit de le dépasser.
Dépassement du phénomène de prolétarisation
L'analyse pharmacologique des processus de grammatisation à tout leurs stade montre que ces processus de grammatisation (écriture, automates) commmencent toujours par un processus de prolétarisation, c'est à dire de perte de savoir.
N'est-ce pas par lors une application déraisonnée du processus de grammatisation, et non par la faute le processus en lui-même, que peut avoir lieu la perte de savoir ?
Perte de savoir, de saveur. La grammatisation commence toujours ainsi, mais elle produit ensuite de nouveaux processus d'individuation, des mouvements de déprolétarisation, des circuits de transindividuation qui inventent des thérapeutiques.
Circuit de transindividuation
Henri Langlois, créateur de la cinémathèque française, organisait des projections de films qu'il avait récupéré aux US, de vieux films jetés par l'industrie du cinéma. Jean-Luc Godard, et François Truffaut – La Nouvelle Vague
Introduction à une véritable histoire du cinéma (cours de Jean-Luc Godard à Toronto) Déprolétariser les industries culturelles, que chacun puisse s'exprimer par le cinéma. Le Mépris – Jean-Luc Godard
Savoirs intergénérationnels
Savoirs partagés entre un enfant et ses parents, ses grands-parents, etc...
Savoirs/relations transgénérationnels
Savoirs se transmettant de génération en génération. Exemple : enseignement IC01 qui s'appuie sur Platon.
Grammatisation
Le processus de grammatisation a pour but de reproduire le mouvement en décomposant les mouvements.
Surgrammatisation
Annonce thèse : cerveau différent en fonction des expériences et de l'apprentissage
Notre cerveau est différent de celui de nos parents par exemple, puisque nous sommes des natifs du numérique.
Les médias ont une influence sur la configuration de notre cerveau
Notre organisation cérébrale est en partie configurée par les médias que nous utilisons. Ainsi, les natifs de la télévision et les natifs du numérique (deux générations différentes) auraient une organisation cérébrale différente.
L'influence des médias sur notre cerveau : problématique
Est-ce que l'influence des médias sur la configuration de notre cerveau est un problème ?
Générations reliées par le savoir
Reliées par le savoir vivre, les savoir faire et les savoirs académiques.
Le savoir établit des règles de relations entre les générations
Les générations sont constituées par une nativité technologique
Les rapports et les savoirs (vivre, faire, concevoir) entre les générations sont modifiés par l'évolution technologique. Ainsi, la transmission du savoir devient un aspect des médias numériques.
Le cerveau est restructuré par ce qu'il apprend.
Le cerveau des gens qui ont appris a lire et a écrire est différent de ceux qui n'ont pas appris. Des études ont montré un lien entre apprentissage de la lecture et de l'écriture et modification des relations entre les aires corticales dans le cerveau. En étudiant, on modifie donc son cerveau.
Apparition de l'imprimerie et conséquences
Cette évolution technologique transforme la société : perte d'emplois, apparition de l'école, de journaux quotidiens de masse... Ensuite, l'apparition de la presse a sensation aura un grand impact sur l'évolution des moeurs.
Radio et ciblage marketing des jeunes
Apparition de la radio et d'Europe 1 notamment, possible grâce aux semi-conduteurs et a la micro électronique. Les jeunes ont alors fait l'objet d'un ciblage marketing, conduisant par exemple a mai 1968. Il s'agit ici d'une nouvelle évolution technologique modifiant la société.
Transmission des savoirs et médias.
Les savoirs peuvent être transmis par l'école, par la religion ou par des rituels par exemple. On utilise les médias (ou l'on croit) pour apprendre et obtenir du savoir. Cependant, il ne s'agit pas de leur but premier, qui est bien souvent de s'enrichir. Cela met donc en danger le savoir et notre société.
Psychanalyse
L'économie entre générations est fondée sur des rapports complexes, ou il y a de l'interdit et de l'irréversible. On peut citer les rapports entre l'enfant et ses parents, grands-parents... Il y a des stades fondamentaux de l’appareil psychique chez l'Homme : identification à ses parents de l'enfant (idéal du moi des parents = sur-moi de la société), adolescence.
Importance de la télévision (1970)
La télévision transforme notre société a partir des années 1970. Des chaînes privées apparaissent. Le PDG de TF1 déclare que sa chaîne a pour but de vendre du "temps de cerveau disponible à Coca-Cola", alors que la télévision est regardée massivement : cela a un effet sur les cerveaux des téléspectateurs. Autre exemple : chaîne de télévision américaine pour les plus petits (1-3 ans), qui a en partie pour but de capter l'attention dès le plus jeune âge.
L'attention
L'attention est ce qui se forme a travers les générations : - Les savoir-vivre (faire la fête par exemple) se transmettent. - Les savoir-faire : apprendre à faire attention (apprendre un métier). - Les savoir theoriques (connaissances scientifiques par exemple). L'attention se forme, elle diffère en fonction des cultures. Elle doit être formée au bon moment (très difficile pour un humain d'apprendre à marcher à 4-5 ans par exemple). L'humanité est donc la formation de l'attention. Hors, les médias la déforment, ce qui est très grave et dangereux car la surexposition aux médias peut former un déficit d'attention et leur rendre la vie difficile par la suite.
Les savoirs
Un savoir est une forme de l'attention qui n'est pas figée. Les transmissions de savoir changent, se transforment. Le savoir n'existe qu'en chacun de nous, en ayant assimilé une connaissance. Transmettre le savoir rationnel est transmettre la capacité de transformer le savoir lui-même (donc en le comprenant et en le manipulant). Un "sachant" peut manipuler le savoir et ne fait pas que le répéter sans le comprendre, comme le fait un ordinateur. "Crise de l'école", on ne voit plus souvent les démonstrations des théorèmes, mais seulement leurs résultats. Anamnèse : capacité a revenir à l'origine du savoir en lui-même.
L'écriture : un pharmakon ?
Socrate se demande si l'écriture n'affaiblirait pas la mémoire, bien qu'elle constitue un moyen de lutter contre l'oubli (un remède a l'oubli). Sans écriture, il ne peut pas y avoir de rationalité. L'écriture est un pharmakon (poison et remède a la fois) : c'est un remède à la mémoire qui rend possible la déformation du savoir. Le livre peut en fait devenir un poison si l'on lit un livre et que l'on répète ce que l'on a lu sans le comprendre en pensant avoir acquis le savoir écrit dans le livre. Le savoir est bien en chacun de nous, alors que les connaissances écrites ne sont que des informations non appropriées.
Prolétarisation de l'esprit par les pharmakons
Les pharmakons tels que l'écriture peuvent être très dangereux. D'une part, certains croient détenir du savoir en répétant les choses apprises sans les assimiler. Cela a pu mener à la guerre civile d'Athènes par exemple. D'autre part, ils peuvent prolétariser l'esprit. Les égyptiens croyaient avoir acquis du savoir avec l'ecriture, alors qu'ils s'en sont en fait privé en ne faisant que répéter. Pour Marx, les machines privent les ouvriers du savoir. Tout exterieurisation du savoir (forme écrite ou autre) ouvre le risque d'une prolétarisation, d'une perte de savoir. Cependant, on essaye toujours de transformer cette perte en gain en créant de nouveaux types de savoir pour lutter contre la prolétarisation.
Exterieurisation du savoir et grammatisation
Le cinéma machinise le fonctionnement de la perception. La grammatisation synthétise des flux qui sont engendrés sous forme de mouvement. Le but est de "discretiser" un mouvement (de le découper) afin de le reproduire. L'alphabet, à travers les lettres qui le constituent est grammatisé. La grammatisation de la parole permet de retranscrire un objet temporel (parole) en le spatialisant (écrit). L'objectif étant ensuite de pouvoir voir émerger de nouvelles choses grâce aux connaissances écrites et appropriées par la personne qui les a écrites (par exemple en comprenant nos prises de notes).
Grammatisation du corps et des gestes
La grammatisation s'étend au corps et aux gestes. Cela aura plusieurs consequences, comme la possibilité de reproduire les gestes des hommes, et donc finalement d'en remplacer une partie dans les usines. Cela crée donc une prolétarisation de certains travailleurs qui perdent leur travail et leur savoir.
Surgrammatisation de l'écriture
L'alphabet est surgrammatisé par des 0 et des 1 sous forme numérique, utilisés pour traiter des données.
Besoin d'une pharmakologie des nouveaux medias
Le développement des réseaux sociaux d'entreprise produit de la perte de concentration, alors que ce serait supposé être l'inverse. Il y a trop d'informations, qui déconcentrent. On essaye trop d'imiter ceux qui ont réussi plutôt que d'inventer de nouveaux moyens de réussir. En utilisant fortement les médias sans soi-même créer, on finit par perdre notre capacité a innover. Pour eviter cela, il faudrait créer du contenu soi-même. Cela s'applique par exemple au cinéma, qu'il ne faudrait pas se contenter de regarder. Exemple d'innovation : nouveaux cours avec cette plateforme et IC01. L'un des dangers est de perdre la capacité de produire naturellement certaines choses (comme des hormones) car on a pris l'habitude d'utiliser des médias pour les produire artificiellement pour nous : on perd donc de l'indépendance. Ces pharmakons nous font oublier comment produire par nous-même. Par exemple, en nous contentant de regarder des films d'amour, on finit par avoir envie d'imiter ce que l'on a vu au cinema plutôt que de se laisser vivre des histoires d'amour non "ordinaires". Pour éviter cela, il faudrait faire des films d'amour par exemple. Nous devons lutter contre la prolétarisation, qui crée de l'entropie au contraire du savoir qui crée de la neguentropie. Pour cela, nous devons permettre une pharmakologie de nos nouveaux médias.
Objectif caché
Cette méthode de travail bien qu'innovante permettrait d'en savoir plus sur notre écoute active, nos pertes de concentrations mais égalment elle permettra d'évaluer les propos de M. Stiegler. Elle permettrait également de nous évaluer nous même, se rendre compte qu'une notion n'a pas été assimilée, engager des recherches ou prendre position par rapport à ce qui a été dit. Cependant la structure du cours est difficile à identifier.
Objectifs cachés
Auto jugement
Il est parfois difficile de définir notre niveau de compréhension, on croit avoir compris alors que non. Quant on sait que nos notes seront relus, nous avons tendance à se surévaluer, montrer que l'on assimile les informations.
Difficulté d'auto jugement du savoir acquis ou non-acquis
Impact du Marketing
Le marketing détruirait nos rituels, notre cerveau est influencé par ce que l'on voit ce l'on ressent. Nous sommes dans une société de consommation, pour vendre un produit il faut du marketing pour annalyser ce que veux le client, et ainsi adapter les produits et médias pour vconvaincre un potentiel acheteur.
Développer sa propre opinion
Développer sa propre opinion ou son propre savoir-faire ou de l’information n’est pas du savoir. Une information peut être fausse et manipulée.
Développement de sa propre opinion
Def grammatisation
http://arsindustrialis.org/grammatisation Définition poussée qui m'est floue. Processus visant à décrire un concept ou un produit ...
Grammatisation
Innovation
On parle aujourd'hui d'innovation lorsque l'on décrit quelque chose de nouveau. Le plus souvent basée sur ce qui existe, elle reflète en rélité la plupart du temps la fusion de deux idées déja existante (ex: google glasse (fusion d'une caméra, d'un écran et d'une paire de lunette))
Innovation
Consignes
Reprise des notes par Méta-Catégories : o Compréhension irréductibles : Vert o Sur-préhension ou troubles : Rouge (C’est sur ces éléments que l’on développe notre savoir) o Commentaires : Bleu (C’est sur ces éléments que l’on donne sa propre opinion et que l’on se fait juger) o Indexation, mot clés : Jaune
Méta-Catégories
Compréhension/Surpréhension
Commentaire
Indexation
Sujet
Editorialisation contributive : Reporter sur une ligne de temps notre prise de note. Supports : ldt.iri.centrepompidou.fr et Pharmakon.fr.
Editorialisation contributive
Objectifs
o Représenter spatialement des notes o Qualifier notre écoute o Apporter des mots clés pour synthétiser o Démontrer qu’il est possible de faire un système d’enseignement contributif
Qualifier l'écoute
Représentation spatiale
Synthétiser
Nouveau système d'enseignement contributif
Clé pour ce projet
Notre point de vue personnel est la clé de la réussite à ce projet, donner son point de vue s’est prendre position et s’impliqué dans le cours.
Point de vue personel
Dialectique assisté par ordinateur
Dialectique assisté par ordinateur : progresser ensemble, partager nos processus d’indexation
Dialectique assisté par odinateur
WWW
WWW : World wide web » crée en 1993
WWW
Les générations
Natifs du numérique ≠ Natifs de la télé • Les savoirs (vivre, faire et formalisés) relient les générations • On parle de savoir intergénérationnel ≠ savoir trans-générationnel (ex : B.S = Socrate ≠ Matheux = Thalès)
Les savoirs
Savoir intergénérationel
Savoir transgénérationel
Cerveau sujet à son environnement
Le cerveau lettré se modifie radicalement suivant son milieu, et l’enseignement qu’on nous accorde. L’évolution de l’imprimerie a un impact sur nos cerveaux ainsi que les formes de de journaux. (ex : Petit journal => « Press à sensation » => impact sur l’évolution des mœurs.
Cerveau sujet à son millieu
Culture générale
• La télévision et la radio (transistor, 1ère station libre échappant au contrôle de l’état: Europe n°1-> émission « salut les copains ») Développement du marketing : la jeune génération est victime du marketing => mai 1968. • Le transistor est à l’origine du numérique, développé par Intel.
Processus d'identification
FREUD : Processus d’identification, il existe des stades fondamentaux de déformation psychique o Primaire socialisation (début de l’enfance) o Secondaire déformation Note : Texte sur le savoir de Platon, Le banquet
Processus d'identification
Déformation psychique primaire
Déformation psychique secondaire
capitalisme
• Le capitalisme limite le savoir Commentaire: En quoi limiterait-il le savoir ?
Capitalisme
Savoir
L'attention intergénérationnelle
« L’attention » se transmet de génération en génération et se forme (savoir-faire = modèle d’attention ≠ savoir théorique), les modes de vie se transforment.
L'attention intergénérationnelle
Définitions
• Un savoir est individuel et traduit la capacité à juger. • Un sachant est capable de juger. • L’anamnèse : Capacité à revenir à son savoir, se trouver soi-même • L’écriture contribue à la constitution du savoir, et rend possible la déformation du savoir
Savoir/Sachant
Anamnèse
Ecriture contributive
Impact de l'écriture et de la lecture
L’écriture et la lecture peut engendrer deux faits : o Compréhension & Apprentissage => produire une différence o Possibilité d’extérioriser son savoir Le savoir se développe, il est personnel et se différencie de la prise d’information.
Apprentissage
Extérioriser son savoit
Le savoir
Prolétarisation
Prolétarisation : priver les ouvriers du savoir par l’emploie de machines => production de l’ignorance. Toute externalisation du savoir implique toujours une perte de savoir.
Prolétarisation
Production d'ignorance
Externalisation
Chronophotogram
Chronophotogram : processus de grammatisation (rendre productif les mouvements humains)
Chronophotogram
Grammatisation
Reproduction de mouvement
Reproduire les mouvements = Reproduire le savoir faire o Il y a une évolution des techniques de production. o Il y a une spatialisation du temps à travers la langue et la parole.
Evolution des techniques
Spatialisation du temps à travers la parole
Impact de l'imprimerie
L’imprimerie va permettre de mettre en place une organisation lettrée o Permet de transformer les locuteurs, faciliter la compréhension o Processus de grammatisation (corps et geste)
Organisation lettrée
Processus de grammatisation
Grammatisation de la perception
Grammatisation de la perception o Transformation de la façon de regarder o Manipulation par la perception des choses, tromper et influencer le percepteur.
Grammatisation de la perception
mécanographie
Technologie de la mécanographie (1881) o Automatisation de l’entendement o Ce n’est plus seulement les ouvriers qui sont automatisés mais également ceux qui prennent des décisions. Problématique : Comment contrer la perte de prolétaires ? o Machine CNC => plus besoin de prolétaires
Automatisation de l'entendement
Effets de la télévision o Pharmacologie des médias o Production de la perte de concentration
Objectif du MOOC
Créer un cours du nouveau genre.
Processus de grammatisation
Processus de grammatisation o Commence toujours à provoquer des pertes de savoir o Nouveau processus d’individualisation
Processus de grammatisation

Cours 3

I André Leroi Gourhan – le geste et la parole, présentation du processus d'extériorisation.
II Le mythe de Prométhée : une interprétation antique qui décrit les mortels comme sans qualité mais doté de techniques.
III Relation transductive entre l'homme et la technique – Prolongement de l'évolution biologique par l'évolution technique.
IV Extériorisation de la mémoire – les productions techniques constituent par le fait des objets de mémoire, du silex taillé, jusqu'au data-center.
V Trois types de mémoire : la mémoire génétique (transmission biologique), la mémoire épigénétique (nerveuse) – la mémoire épiphilogénétique (transmission technique).
VI Extériorisation des contenus mentaux – Les mnémotechniques et mnémotechnologies permettent explicitement de matérialiser des mémoires.
VII Rapport homme/animaux
VIII Aspect pharmacologique de la technique : elle est la condition de la formation de la culture mais elle est aussi ce qui l'a menace – cas de l'écriture.
IX Organologie et transmission des savoirs.
André Leroi-Gourhan
Graphique d'"évolution de la capacité cérébrale des Hominidés au cours des millénaires" (voire millions d'années)
Quel est l'intérêt de cette colonne ?
ie "Combien, avec 1kg de silex, on est capable de produire de cm de tranchant, cf le graphique"
On voit sur ce graphique qu'une optimisation s'opère.
Il y a une corrélation entre l'évolution des capacités cérébrales et des capacités techniques
L'extériorisation/l'intériorisation
(Débats et approfondissements)
Page du livre à lire en pause sur l'enregistrement :)
Epiméthée a oublié de garder à l'Homme une qualité spécifique
André Leroi-Gourhan, "Le geste et la Parole" : parle du "processus d'extériorisation"
"artefacts"
Consistent ici en silex taillés par l'Homme
Période des Néanderthaliens
Période à partir de laquelle les capacités cérébrales n'augmenteront plus, voire diminueront
Production organogénétique des outils
L'apparition du travail, c'est l'apparition de la production organogénétique des outils.
Rappel (prise de notes)
Importance de la prise de notes. Classification par métacatégorie et publication via Ligne De Temps
Processus d'extériorisation
Il y a 2 millions d'années, il se produit ce qu'André Leroi-Gourhan appelle le processus d'extériorisation -> les organes du corps humains se prolongent en dehors du corps humain (en particulier sous la forme d'artefact) 2 : 55
Evolution de la capacité cérébrale des hominidés
Rapport entre l'évolution des capacités techniques et celle des capacités cérébrales est corrélé. Cette corrélation prend fin avec l'homme de Néanderthal. Entrée dans une différentiation énorme des instruments artificiels. Terme pas tout à fait satisfasisant (avant l'extorisation, les éléments étaient à l'intérieur). La technique a inventé l'homme et pas le contraire. -> Codétermination de l'homme et de la technique
Mythe de Prométhée et d'Epiméthée
Ce mythe illustre le fait que l'homme est dépourvu de qualité à la naissance : acquisition des qualités. Le mythe de Prométhée et d'Epiméthée parle du processus d'extériorisation. Selon ce mythe, l'homme est le fruit de l'oubli. Epiméthée : tytan chargé par Zeus de doter les espèces de qualité. Il a oublié d'attribuer une qualité à l'homme. Son frère, Prométhée, vole le feu aux Olympiens sous la forme de savoir technique (permet de suppléer le défaut de qualité). Prométhée sera puni pour cela : condamné à voir un vautour manger son foie. Allégorie de la mélancolie : les hommes tristes ont "mal au foie".
Adoption de techniques
Les hommes voient l'unité de leur groupe menacer par l'adoption de nouvelles prothèses. Les hommes n'ont pas de qualité particulière (contre-exemple : gazelle et fauve) : leur destin est entre leurs mains. Comment juger de ce qui est juste ?
Les rapports Homme/technique
Zeus envoie Hermes auprès des hommes pour leur transmettre le sentiment de la honte et de la justice/injustice pour leur éviter de s'autodétruire, de s'entredétruire. Selon Protagoras "C'est ainsi qu'est né la politique". Version antique de la thèse d'André Leroi-Gourhan -> la technique et l'homme vont ensemble. La technique aide l'homme mais peut aussi le détruire. Le couple homme/technique est un processus de négociation qui organise le monde vivant. Le système technique a des lois internes de développement : solidarité fonctionnelle des éléments qui le constitue. Le couple homme/technique constitue une relation transductive -> une relation qui constitue ses termes. L'un des deux membres ne peut pas exister sans l'autre. Les rapports entre l'homme et la technique sont transductifs. A partir du moment où s'amorce ce processus de transduction, il y a émancipation de la pression de la sélection : conséquence de la lutte pour la vie. Exemple : S. HAWKING, professeur à Cambridge, travaux sur les trous noirs L'homme s'émancipe de la pression de la sélection. L'homme met cette pression de sélection en dehors de son corps. Cette diversification d'organes vitaux poursuit le buissonnement de la vie (selon Darwin) qui ne cesse de se différencier (néguantropie) au travers d'organes artificiels par l'extériorisation. Le buissonnement de la vie se produit à travers des organes artificiels.
L'origine de l'extériorisation de la mémoire
Des le début de la préhistoire, dès le début de l'hominisation, on trouve ce qui rend possible l'origine de l'extériorisation de la mémoire. Diversification technologique tend à devenir plus importante que la diversification biologique (avec suppression de la diversité biologique) Depuis la révolution industrielle, la prolifération des objets techniques devient comparable à la diversité biologique. L'homme de Néanderthal est presque stabilisé : volume cérébral proche du notre. Il est proche de l'homme moderne : un homme avec lequel nous pouvons nous reproduire. Entre le premier homme qui produit des silex taillés (début de l'hominisation) et l'Homme de Néandertal, il y a une différenciation génétique importante. Chimpanzé équivalent au premier hominidé. Tous les êtres-vivants dotés d'un SNC ont un cortex proche de celui présenté. A partir du moment où la différénciation technique commence (Néandertal), fin de la différenciation biologique. Illustration : différences physiologiques avec homme de Néandertal. A partir de Néandertal, les systèmes techniques commencent à durer de moins en moins de temps. Ex : façon de produire des silex taillés. Un système technique change aujourd'hui presque en permance contrairement à avant.
Une troisième forme de mémoire
Processus d'extériorisation : développement de la vie par un autre moyen que la vie. Vivant sexué (plantes, insectes, mammifères, poisons) contrairement aux protozéaires, protistes. Vivant sexué s'exprime par deux mémoires : - mémoire génétique : génome - mémoire épigénétique (la mémoire de ce que l'on apprend) Apparition d'une troisième mémoire via processus d'extériorisation dans les outils. Le comportement peut-être modifié par l'expérience. Ex : Un renardeau. Si naissance en plaine (prédateur d'un certain type d'animaux : poule, coq), si naissance en montagne (prédateur d'un autre type d'animaux) -> pas la même expérience -> il s'adapte à son milieu différent. Plasticité cérébrale permet de s'adapter au mieux au milieu. De même, cela lui permet d'être dressé malgré le même génome. Incapacité à transmettre l'expérience du milieu à la descendance =/= la connaissance (ce qui se transmet de génération en génération). Extériorisation rend possible la cumulativité de l'expérience chez les êtres humains -> 3ème forme de mémoire. Essentiel de l'expérience humaine va se concentrer sur le rapport de l'outil à l'homme. L'outil devient l'organe de prédation et de défense -> ne relève pas du darwinisme. Survie d'une d'espèce dépend de la capacité à produire des outils.
Naissance de la culture
Quand une personne meurt, son expérience réside en partie dans l'outil : persistance de l'expérience de l'homme dans l'outil. Outil : surface de mémoire collective. Illustration : Musée de l'Homme. 3ème mémoire n'est ni génétique ni épigénétique : mémoire épiphylogénétique. Nait d'une expérience -> épigénétique. Phylogénèse -> vient de soi. Cette mémoire technique rend possible l'héritage d'où la naissance de la culture il y a 3 millions d'années. Supports techniques nous permettent de voir ce que voyaient les personnes à cette époque (ex : grottes de Lascaux) Naissance des instruments de comptage. Naissance de l'écriture : hyeroglyphe. Finalité de ces techniques : conserver la mémoire (contrairement aux premiers : silex).
Le début de l'Homme et la possibilité de la culture
L'homme est constitué par ce processus d'exteriorisation qui le distingue de l'animalité. Contre-exemple : un singe est capable de casser des noix : présence de culture chez les bonobos et les chimpanzés ? Un singe appartient-il à l'histoire humaine ? Il n'y a pas de critère scientifique pour définir où et quand commence l'homme. La manière dont l'on définit le début de l'homme est celle dont l'on défini sa fin. Pourquoi hésite-t'on à écraser une souris et pas une fourmi ? On partage plus de mémoire avec certains êtres (bébé, puis, singe, puis, fourmi). Industries culturelles sont des industries de la mémoire. Enjeux des industries culturelles sont colossaux : évolution de l'hominisation. La culture est basée sur notre capacité à hériter de nos ancêtres. Mais on ne sait pas que la source de cette transmission est la technique. La technique est la possibilité de la culture.
Ambivalence de la technique
La technique est un pharmakon : un poison et un remède. Elle peut être le contraire de ce qu'elle doit être : contre la mémoire plutot que pour. Désajustement entre les systèmes techniques et les systèmes sociaux : difficultés pour la société à s'appropier ces techniques. Karl MARX va commencer à parler de l'importance de la technique dans le savoir. Selon B. Stiegler, la technique est la condition du savoir.
Apparition et enjeux de l'écriture
Outil n'est pas forcément fait pour conserver la mémoire. A partir du paléotique supérieur, apparition d'outils dont la finalité est de conserver l'expérience. Shuringa : moyen mémothechnique dans les sociétés aborigènes. Avènement de ces techniques permet un progrès considérable : vivre des expériences émotionnelles et mentales : ex : représentation culturelle ou argumentation (code d'anourabi -> mode de vie religieux). Apparition avec l'écriture. Ancien testament (témoignage) à travers l'écriture permet d'accéder au savoir comme si nous étions. Nous pouvons nous représenter les personnages de livres grecs. Qu'est-ce qui rend possible cette proximité à travers ces siècles ? Capacité à lire des stèles grâce à l'écriture grèque antique telle que le faisait un ancien grèque. Quelle est la spécifité de cette forme d'écriture ? Elle synthétise la voie à travers l'analyse de 26 phonèmes. On est capable de reconstituer spatialement et graphiquement cette parole. Capacité de transmission large de l'objet langagier. Cela a permis la naissance de la science : poursuite d'un dialogue sans fin des premiers grecs avec eux-mêmes. En lisant cela, nous sommes capables de dialoguer avec eux. Riemann : géométrie riemanienne grâce à la possiblité de lire géométrie euclidienne et de débattre avec elle même qui est elle-même basée sur celle de Thalès. Rien de cela ne serait possible sans l'écriture. Illustration : raisonnement de Riemann Ecriture permet de surmonter les limites de la mémoire et permet de construire son raisonnement pas à pas. Support technique de mémoire permet aussi l'élaboration du savoir -> c'est la condition du savoir.
L'exteriosation par les outils
Les outils techniques entrainent l'exteriorisation de l'homme, ses artefacts le prolongent.
L'homme et la technique
L'homme et la technique evoluent ensemble puisque c'est la technique qui constitue l'homme en tant qu'homme, mais c'est aussi évidemment l'homme qui développe la technique
Le mythe de protagoras
L'homme était dépourvue de qualité naturelle car son frère avait mal répartie les qualité entre les morteles, Prométhée a donc volé le feu a hephaistos, et il fut condamné à se faire dévorer le foi tous les jours par un vautour
Les torts causés aux hommes par la technique
L'homme est maitre de son destin, il n'est pas predestiné comme les autres animaux, il est donc en permanence en conflit au sein de son éspèce.
L'homme et les sentiments
Zeus a donné aux hommes les sentiments de justice et de honte afin d'eviter que les hommes s'entretuent.
L'homme et la technique forment un complexe
L'homme et la technique ont un rapport transductif: l'un n'existe pas sans l'autre.
L'emancipation de la selection
Aujourd'hui l'homme se détache de le théorie de la selection de darwin grace la technique. Stephen Hawking est un exemple de l'emancipation de la pression de selection
L'exteriorisation de la vie
L'exteriorisation de la vie entraine une exteriorisation de la mémoire. L'homme exteriorise sa mémoire grace à la technique. Les industries des données sont un exemple de l'exteriorisation de la mémoire.
La différenciation biologique et technique
L'homme actuel s'est peu différencié biologiquement de l'homme de néandertal, tandis que la différenciation technique est beaucoup importante.
L'extorisation comme différenciation artificielle
Les hommes ne se différencient pas de façon biologique, mais ils se différencient artificiellement par la technique.
La mémoire exteriorisée
Les outils comme les silex représentent l'exteriorisation de la mémoire de l'homme.
L'adaptation au milieu
L'experience des animaux ne se transmet pas mais ils l'obtiennent en fonction du milieu dans lequel ils vivent, grace à la plasticité du cerveau.
L'outil transmet la mémoire
L'outil est une exteriorisation de la vie, donc l'experience de celui qui a fabriqué cet outil se transmet avec lui. L'outil est une surface de mémoire collective, autrement dit la technique est une mémoire.
Le partage de la mémoire
Nous sommes plus proches des animaux avec lesquels nous partageons notre mémoire, nous partageons plus de mémoires communes avec un chien qu'avec une fourmi par exemple.
La culture
La culture est la mémoire que nous héritons collectivement de nos ancetres
Technique et culture
La technique est la condition de transmission de la culture.
Les mnémotechniques
Certains supports techniques servent uniquement à conserver la mémoire, c'est une mnémotechnique.
L'écriture est un système mnémotechnique
L'écriture est une technique qui permet depuis plusieurs millier d'années de conserver la mémoire
L'écriture permet le progrès
L'ériture est un support technique d'exteriorisation de la mémoire, et c'est une condition des avancées scientifiques
La technique est une condition du savoir
Rocher de Prométhée
Mélancolie est un état dépressif dans lequel on a un sentiment d'incapacité. Prométhée incapable de changer sa vie ou son destin puisque tous les jours il se fait manger le foie sans rien pouvoir faire.
Buissonnement de la vie
Thérorie selon laquelle nous descendons d'un être vivant unique (LUCA :Last Universal Common Ancestor) et que la vie se serait développée en buisson autour en se diversifiant et en se complexifiant. On parle d'arbre phylogénique. Théorie cladistique.
Différenciation par l'artificiel
On se différencie non plus grâce à notre biologie mais grâce à nos objets techniques qui sont très nombreux.
Extériorisation
Leroi-Gourhan, le geste et la parole : processus d’extériorisation il y a 2 millions d’année. Les organes de l’être humain se prolongent hors de l’être humain : artefacts
Le terme: "extériorisation" pas satisfaisant sous entend qu’avant c’était à l’intérieur OR se n’est pas le cas. L’homme n’invente pas la technique mais la technique invente l’homme. L’homme est homme dans la mesure ou il se met hors de lui.
Mythe de Prométhée et Epiméthée
mythe de prométhée et épiméthée
L’homme est le fruit d’un oubli : Epiméthée façonne les vivants, il a oublié de garder à l’homme une qualité spécifique. Chaque espèce animale a un avantage pour survivre par rapport aux autres espèces: lutte pour la vie. Epiméthée a oublié de donner un avantage à l’homme alors Prométhée vole le feu chez les dieux pour le donner aux hommes sous la forme d’un savoir technique :forger. Permet à l’homme d’avoir une qualité aussi pour survivre. Prométhée sera puni pour ça.
Rocher de Prométhée
Un aigle (ou vautour) lui mange le foie tous les jours car le foie repousse tous les jours (allégorie de la mélancolie). Pourquoi est-ce le foie qui est associé à la mélancolie? Bile noire = idée noire?
Artefacts/ prothèse
Les hommes aussi vont payer cher le vol du feu. Les hommes vont faire des guerres pour décider eux même de leur destin car ils n’ont pas eu de destin comme les animaux. Unité du groupe remise en cause. Destin entre les mains des hommes.
Justice
Mais comment juger de ce qui est juste ? Mythe de Prométhée et de Epiméthée : Les hommes sont dotés d’artifices et de prothèses et se font la guerre. Zeus envoie Hermes parmi les hommes pour envoyer le sentiment de justice, de honte. Il doit mettre en eux ces 2 sentiments pour eviter qu’ils se détruisent.
Complexe homme et technique
homme et technique : complexe, ils sont inséparables. La technique peut destituer l’homme. L'homme s'invente dans la technique et la technique s'invente dans l'homme.C’est à partir de la libération de la main pour la fabrication d’un objet qu'on a la technique.
Relation Transductive
relation transductive : constitue ses termes. Les termes n’existent pas les uns sans les autres La relation entre l’homme et la technique est transductive. L'homme s'émancipe de la pression de sélection, de la lutte pour la vie. EX : Stephan Hawkins.
L’homme place les critères de sa puissance hors de son propre corps, hors de son enveloppe génétique en développant des objets techniques pour que la vie se poursuive.
Forme de mémoire
Le vivant sexué (plantes, insectes, mammifères…) est définie par 2 mémoires : mémoire génétique (génomes) la mémoire épi génétique (mémoire de ce qu’il apprend : aucun effet sur sa mémoire génétique
La 3ème mémoire de l'homme
Avec l’homme apparait une 3ème mémoire : Tous les animaux ont une mémoire et ils s’adaptent à un environnement local (expérience). Les renardeaux vont s’adapter à ce milieu. Mais ils ne peuvent pas transmettre ça à leurs petits. Il n’y a pas de cumul des expériences individuelles chez les animaux.L’essentiel de l’expérience individuelle va se concentrer dans l’outil : survie de l’individu et du groupe (liée à la capacité du groupe à produire des outils qui vont constituer l’expérience de la survie et de la mort)--> apparition du travail (production organogénétique de l’outil). expérience reste dans l’outil : mémoire collective : on hérite d’une partie de la mémoire de la personne qui l’a fait. La technique est la 3ème mémoire. L'outil n'est pas fait pour ça mais de fait il garde la mémoire. La 3ème mémoire n’est ni génétique ni épi-génétique c’est une mémoire épi-philo-génétique (epiphylogénèse)
Pourquoi on écrase plus facilement la fourmi que la souris. C’est parce qu’on partage bcp plus de mémoire avec le souris. Mémoire commune.
Industries culturelles
Industrie culturelle : industrie de la mémoire : La culture n’est rien d’autre qu’hériter collectivement de la mémoire de nos ancêtres.
La technique est un pharmakon à la culture
La technique n’est pas l’opposée de la culture. C'est la possibilité même de la culture. La culture est très menacée par la technique contemporaine. Technique est un boison et un remède.
Alphabet
Spécificité de l’écriture alphabétique : synthétise la voix à travers les 26 lettres de l’alphabet. Même si on n’a pas le ton, la signification est conservée de façon intacte ! Capacité de transmission énorme même si il ne garde pas le ton.
épiphylogénèse
Le processus d'extériotisation
Leroi-Gourhan dans son livre "le geste et la parole" décrit le processus d'extériotisation (apparu il y a 2 millions d'années). L’idée étant que les organes du corps humain se prolongent en dehors du corps humain : ces organes font référence aux objets techniques que nous créons pour nous assister dans notre survie. (ils nous sont vitaux) En comparant sur 2 millions d’années l’évolution de la capacité cérébrale des hominidés à la longueur des tranchants de silex produits par kg, il a vu un rapport entre l’évolution des capacités cérébrales et des capacités techniques : plus la technique s’améliore, plus les capacités cérébrales s’améliorent (au moins jusqu’à la période de Néandertal, où les capacités cérébrales n’évoluent plus, mais la technique si). Cependant, on peut nuancer le terme d’extériorisation : la technique ne provient pas de l’intérieur de nous, nous l’inventons (et elle nous invente en nous transformant lorsque l’on s’habitue à nos nouvelles techniques).
Co-détermination de l’Homme et de la technique
L’Homme n’existe réellement que lorsqu’il utilise ses "prothèses" (les objets techniques qu’il réalise pour faciliter sa vie), puisqu’il est incapable de survivre sans : la technique fait partie intégrante de l’Homme. L’homme constitue ainsi un nouveau stade de l’histoire de la vie. Il naît sans capacité, mais la technique lui en donne, et c’est lui qui crée sa technique : la technique fait l’Homme, et l’Homme fait sa technique, les deux sont donc dépendants.
L’Homme : un oubli ?
Le mythe de Prométhée et Épiméthée parle du processus d’extériorisation. Dans ce mythe, Épiméthée, chargé de façonner les vivants aurait oublié de donner une capacité spécifique (un avantage) à l’Homme. Pour réparer cette injustice, il tente de voler le feu aux Olympiens pour donner à l’Homme le savoir technique. Il sera puni. L’Homme en payera aussi le prix, puisque les prothèses ne sont que des artifices. Ils sont liés à décider eux-mêmes de leur destin, en partie en fonction des différentes prothèses : ils feront la guerre, etc… Les Hommes ne sont pas prédestinés à être ce qu’ils sont : ils sont libres de leur destin. Afin de juger ce qui est juste, Zeus leur aurait fait recevoir les sentiments de justice et d’éthique (ou de honte).
Relation transductive de l'Homme et de la technique
Le mythe de Prométhée et Épiméthée pourrait être la version antique de ce que Leroi-Gourhan montre avec des documents scientifiques. L’Homme s’invente dans la technique et la technique s'invente dans l'Homme. Homme et technique ne peuvent exister l’un sans l’autre : ils forment un relation transductive. Le couple Homme-technique est un processus ou la vie négocie sans arrêt à travers l'Homme avec le non vivant (technique). Avec le processus d’extériorisation, un être change et devient un être nouveau et s’émancipe progressivement de la pression de sélection (lutte pour la vie). La vie se poursuit donc avec une diversification d’organes vitaux que nous créons : différents silex pour différents usages par exemple.
Extériorisation de la mémoire : origines
L’extériorisation de la vie conduit à l’extériorisation de la mémoire, dont les data centers sont un exemple aujourd’hui. Pour comprendre cette extériorisation de la mémoire, il faut revenir à plusieurs millions d’années en arrière. Avec l’évolution technique, notre structure génétique a fini par se stabiliser il y a environ 200 000 à 300 000 ans. À partir de Néandertal, quand la différenciation technique a explosé, il y a eu peu de modifications génétiques. À partir de Néandertal, les systèmes techniques commencent à durer de moins en moins longtemps : il faut moins de temps pour qu’un système plus efficace remplace le précédent. Ce sont donc les évolutions technologiques qui finissent par nous différencier : on se différencie par l’artificiel plutôt que le biologique.
Apparition d’une troisième mémoire
Il y avait 2 mémoires avant l’Homme : Mémoire génétique : transmise à la descendance. Mémoire épigénétique : Expérience acquise, propre à l’expérience de chacun. Avec l’Homme apparaît une troisième mémoire qui résulte de l’extériorisation dans les outils. Les animaux peuvent modifier leur mémoire épigénétique avec l’expérience sans la transmettre. Chaque animal sera différent en fonction de ses expériences. Ne pouvant pas transmettre leur expérience du milieu à leur petits, les animaux ne peuvent pas avoir de connaissance (la connaissance se transmettant de génération en génération). L’outil, organe de survie, étant artificiel, la survie est liée à la capacité de produire ces organes. Une partie de l’expérience des Hommes reste dans les outils créés et utilisés. Les descendants peuvent donc en profiter et conserver cette mémoire. La technique est donc une surface de mémoire collective, elle permet la connaissance. Cette mémoire peut être dite "épiphylogénétique" : fruit d’une expérience (épigénétique) + transmise (phylogénétique). Cela ouvre la possibilité d’une culture.
Extériorisation des contenus mentaux
Un silex garde la mémoire de fait, une mémoire sensori-motrice, pas une mémoire mentale. Ils sont des preuves/exemples de ce qui a pu être créé par nos prédécesseurs, un héritage sur lequel on s’appuie pour avancer. À partir du paléolithique supérieur, on commence à voir apparaître une extériorisation des contenus mentaux, à travers des peintures dans les grottes de Lascaux par exemple. On voit aussi apparaître les premiers systèmes de comptage, qui sont faits à partir d’objets matériels (os d’animaux notamment). L’écriture devient une technique ayant un but spécifique : conserver la mémoire, contrairement aux autres objets techniques qui ne conservaient que la mémoire de fait. L’écriture permet de reconstituer les modes de vie des anciennes civilisations, pas les objets techniques n’ayant pas pour but de conserver la mémoire.
Quand commence l’Homme ?
Les singes sont capables d’utiliser des objets techniques comme nous, ce qui les rapproche de l’Homme. Cependant, le singe ne fabrique pas ses outils. On ne sait pas réellement où commence l’Homme, mais l’on constate que la vie s’extériorise et cette extériorisation commence peut-être bien avant ce qui est décrit par Leroi-Gourhan. Quand on se demande où l’Homme commence, on cherche à savoir et à imaginer où il finit. La représentation que l’on se fait de l’origine de l’Homme est liée à la représentation que nous nous faisons de l’avenir de l’Homme.
La mémoire rapproche les êtres vivants
Plus l’on partage de mémoire avec d’autres espèces, plus l’on se sent proche d’elles. De même, nous partageons plus de mémoire avec notre famille qu’avec des étrangers, ce qui nous rapproche d’elle. La culture est la capacité d’hériter collectivement de l’expérience de nos ancêtres.
La technique, pharmakon du savoir
La technique est une condition de la culture, puisque la culture est la possibilité d’hériter du savoir de nos ancêtres. Elle est pourtant paradoxalement aujourd’hui souvent opposée à la culture. La technique est en fait un phamakon, elle peut devenir le contraire de ce qu’elle peut être, et peut empêcher de former une culture.
La technique (l’écriture) : condition du savoir
L’écriture est une technique qui nous permet d’accéder au savoir de nos ancêtres. En lisant ces écrits sur des pierres anciennes, nous partageons la même chose que les personnes de cette époque passée. L’écriture alphabétique a permis le développement des sciences et des mathématiques. Nous pouvons encore accéder aux raisonnements mathématiques de nos prédécesseurs. Le support technique de mémoire constitue la condition de l’élaboration du savoir, il est nécessaire pour conserver la « trace technique du savoir". L’écriture est la condition de possibilité de tout raisonnement rationnel/démonstratif.
test
Note cours3
Cours 3 : Support philosophique, et la mythologie grecque. S'appuyer sur des textes anciens pour s'interroger sur l'origine des outils et plus spécifiquement l'envie humaine de garder en mémoire son savoir (faire/être). D'ailleurs à travers ce projet (Prise de note sur ligne de temps) qui est une méthode de travail qui sort de l'apprentissage dit "commun" (= c'est à dire le professeur qui donne son cours, l'étudiant qui prend des notes sans partage ou très peu) est suit une METHODE non nouvelle mais un OUTIL nouveau. A une échelle plus grande ce projet reflète les OUTILS culturelle que l'on possède aujourd'hui(Chrono, PC, supportweb vs parchemin, plume, encre).
Origine des outils
Conservation des mémoires et des savoirs
Support LDT = Outil : reflet de notre époque
Les outils, le reflet des cultures
L'évolution des outils diffère suivant la culture (ainsi que des techniques et méthodes) ex: En France les pièces ont toujours été en forme de pièce circulaire contrairement en Chine où la monnaie était autrefois trouée, en forme de bêche ou en forme de couteau. On notera que l'évolution des outils, de méthodes semble freinée. Pourquoi ? Manque d'inspiration ? Capitalisme ? Trop focalisé dans la recherche de profit ?
Evolution des techniques et des méthodes freinée
Extériorisation
Le processus d'extériorisation, serait un processus artificiel donc totalement issue de l'homme et non de la nature.=> Choix humain
Exteriorisation
Choix humain
Définition Ars Industrie
= facteurs d’évolution de l’espèce humaine qui ne sont pas génétiques ; cette hominisation est une extériorisation technique qui poursuit la vie par d’autres moyens que la vie. 3 types de mémoires, la 3e mémoire=héritage d'un passé non vécu par le biais des techniques
3ème mémoire
Processus d’extériorisation
Andre Leroi-Gourhan_Le geste et la parole, il y a de 2million d’années se produit le processus d’extériorisation, (= Prolongement des organes en dehors du corps humains sous la forme d’ artefacts). Leroi-Gourhan compare l’évolution de la taille des cerveaux, le rapport entre l’évolution des capacités cérébrales et l’évolution des capacités techniques est directement lié. A partir du néandhertalien, il n'existera plus cette corélation. => Enorme différentiation des outils et organes artificielles des Hommes.
Processus d'extériorisation
Prolongement des organes
Nuance sur le therme d'exteriorisation
La notion d’extériorisation n’est pas tout à fait vrai, ce n’est pas l’homme qui a inventé la technique ou la matière et pas non plus la technique qui fait l’homme. C’est ensemble que les deux facteurs progressent, une co-invention.
Co-invention
Mythe grec de Prométhée et Epiméthée
Selon un mythe grec de Prométhée et Epiméthée, l’homme = fruit d’un oubli, le feu = symbole de savoir technique du forgeron, permet aux hommes de supplée leur défaut.
Savoir technique
Conflit des Hommes
Les hommes ont ainsi créé des prothèses qui ont causé la guerre entre eux. Ils doivent décider eux même de leur destin. Note: Les hommes sont à l'origine de leurs propres conflits, ils se questionnent sur leur organisation.
Conflits
L'homme et la technique ne font qu'un
Ce mythe est une version antique et tragique, de ce que décrit Andre leroi-Gourhan "l’homme est la technique sont un complexes, la technique constitue l’homme mais peut destituer l’homme."
Développement de nouveaux outillages
L’Homme s’émancipe de la pression de la sélection de Darwin, il développe pour survivre des objets nouveaux.
Pression selective de Darwin
Différentiation fonctionnelle des objets
Différentiation fonctionnelle des objets techniques engendre une diversité des cultures
Poursuite de l'extériorisation de la mémoire
Extériorisation de la mémoire s’est poursuivie a un point important. La préhistoire est à l’origine de l’impact des médias culturelles et du numérique. Technologie déborde sur dorénavant la biologie, la diversité technologique est aussi importante que la diversité biologique
Extériorisation de la mémoire
Progrès technique ralentie
Apres néanderthale les systemes techniques ont progressé mais très légèrement
Progression des systèmes techniques ralentie
Le processus d’extériorisation, s’effectue par l’artificiel et non par la biologie.
L’adaptation du cerveau dépend du milieu auquel l’être vivant appartient. La capacité cérébrale permet d’être dressé, éduqué, influencé.
Mémoire collective
Outils = trace d’expérience, surface de mémoire collective=> transmission du savoir-faire, la technique est une mémoire (=3e mémoire)
Trace humaine
Mémoire collective
Mémoire épiphylogénèse
épiphylogénèse
Outils : supports de la mémoire
Les objets techniques ne sont pas fait pour garder la mémoire de base sont tout de même des supports de la mémoire. => Technologie expérimentale, reconstitution des modes de vies passés qui guide la reconstitution d’usage.
Outils : supports de la mémoire
Processus d’externalisation
Le processus d’externalisation différencie l’homme de l’animal.
Le partage de la mémoire influance les relations
Partage de la mémoire influencerait nos relations.
Le partage de la mémoire influance les relations
Culture menacée par la technique
La culture est menacée par la technique, la technique est une pharmacon, la technique produit des déformations, la société a de plus en plus de mal à s’approprier ces évolutions techniques.
Technique
Pharmacon
La technique reflet de la société
Les nouvelles techniques ont pour but de garder la mémoire, raconte les expériences émotionnelles et mentales, vision du monde.
L’écriture
L’écriture permet d’accéder à la mémoire et au savoir et de s’y projeter.
L’écriture
Transimission du langage
L’écriture permet de transmettre le langage de l’époque sans son intonation.
Transimission du langage sans annotaion
Statut de la technique
Statut de la technique sur l’homme, organologie générale
organologie générale
processus d'extériorisation
vie technique
prothèses
relation transductive
buissonnement de la vie
organogenèse
épiphylogenèse
mémoire sensorimotrice
Mémoire de fait
Culture
processus d'extériorisation
Leroi-Gourhan: Il y a 2 millions d'années = processus d'extériorisation -> horizons organologiques se prologent sous forme d'artefacts (ex: le silex) > évolution de la capacité cérébrale & de la longueur du tranchant du silex corrélé > cette corrélation disparait à partir du néandertalien > intération homme et matière nécessaire pour créer un prolongement du silex (donc pas vraiment extérioriser car ne venait pas de l'intérieur initialement)
extériorisation de la vie
- extériorisation de la vie = vie technique -> apparition de -l'Homme (la technique a consitutué un nouveau stade de la vie) - Prométhé et Epiméthé (mythes où ces dieux façonnent les êtres vivants) : Homme être sans qualité à sa naissance, il est le fruit d'un oubli, il est privé d'un attribut, par exemple de courir vite comme une gazelle. C'est pourquoi vol du feu de l'Olympe afin de donner aux hommes un savoir technique pour palier leur défaut de qualité en se créant des prothèses imitant d'autres qualités. - prothèses = artifices, a provoqué la guerre permanente car l'Homme n'a pas de destin et doit s'en forger un, et qui provoque des différences d'organisation, unité remise en cause par l'adoption des nouvelles prothèses (groupe stable comme les animaux, inscrit dans leur génétique)
Comment juger ce qui est juste?
- les hommes se donnent des qualités via les prothèses - Hermès apporte le sentiment de justice et le sentiment éthique aux hommes => naissance de la politique - Homme & technique forme un complexe, mais la technique peut destituer l'homme ex: libération de la main dédié à la fabrication de l'objet + connexion dans le cerveau = technique
Communication vivant et non vivant
Communication du vivant et du non-vivant = système technique à des lois de développement
relations transductives
- relation transductive (l'un est constitué par l'autre terme de la relation) entre l'homme et la technique conséquence: être nouveau s'émancipant de processus de vie reposant sur la pression de la sélection (Darwin), c'est-à-dire échappant aux lois de la nature ex: Stephen Hawking > critère de puissance hors de son corps et de son processus génétique > la vie se poursuit dans d'autres conditions => diversification des organes vitaux artificiels
buissonnement de la vie
> buissonnement de la vie = produit de diversification en dehors du vivant (cladisme = vie différencié par la localité)
différentiation vitale
- processus de différentiation vitale par la différentiation des objets techniques => diversité culture
ewtériorisation de la mémoire
- médias numériques constituent mémoires externes industrialisés = processus d'extériorisation de la mémoire - pour expliquer la data, regarder dès la Préhistoire -inventaire objets (technique) armée américaine de l'ordre de, voir plus grand que la différenciation des insectes (biologique) - depuis revolution industrielle, prolifération des objets techniques - stabilisation génétique il ya 2000 ans depuis l'homme de néandertal et ouverture des aires corticales provocant la différentiation technologique = basculement vers l'explosion technologique - Le Levallois : après néandertal, les systèmes techniques durent moins longtemps (décrit production de silex, durée dans le temps se rétrécit) - diversification des techniques => différenciation par l'artificiel et non par le biologique
Les types de mémoires
le vivant sexué (plantes, mammifères, insectes etc) sont définis par 2 mémoires: > la mémoire génétique, mémoire de l'espèce > la mémoire épi-génétique de l'expérience, de ce qu'il apprend, mis en oeuvre pour sa survie mais cette mémoire n'est pas transmit à la descendance Avec l'homme apparait une 3eme mémoire résultant de l'extériorisation de la mémoire dans les outils ex: histoire des deux renardaux ne vivants pas dans le meme milieux -> ils chassent différentes proies, ne s'adaptent pas de la même manière ni la même expérience => plasticité cérébrale de la mémoire nerveuse pour exploiter son expérience => incapable de transmettre connaissance du milieu du milieu de génération en génération -capacité à transmettre rend possible le processus d'extériorisation par l'homme => apparition de la culture, l'homme se dote de nouveaux organes = organogenèse
production organo-génétique
- question de la survie de l'individu et de l'espèce dépend de la capacité à produire des outils, des organes expérimentant la survie et la mort (outil guerrier ou de travail) => apparition du travail = production organo-génétique de l'outil
épiphylogenèse
outil donne une trace de son expérience = mémoire collective => technique est une mémoire (conservation dans les musées) > mémoire épiphylo-génétique (épigénétique + expérience individuelle et transmise de génération) => épiphylogenèse => mémoire technique rend possible transmission d'un héritage - outils garde la mémoire de fait = mémoire sensorimotrice (différent d'une mémoire mentale)
Mémoire de fait des objets techniques
- extériorisation dex contenus mentaux = support technique permet de voir, par exemple dans une grotte peinte, ce que d'autres ont vus - objets taillés = technique piur garder la mémoire de fait (pas fait initialement pour cela, mais on peut ajd reconstituer la technique à partir de ces objets), pour reconstituer les modes de vie à l'époque => objets techniques support de mémoire => objets usuels transmettreur de mémoire, ils sont non organiques donc ils ne disparaissent pas - homme constitué du processus d'extériorisation, de la technique - objection: peut-on dire qu'il y a une culture chez les bonobos = oui, processus d'homénisation commence avant ce que décrit Leroi-Gouran, forme archaïque avec les grands singes, mais ils ne produisent pas d'outils
Représentation de l'origine de l'homme
- début de l'homme là où on définit la fin de l'homme? - innocence de l'homme
Partage de mémoire et culture
- pourquoi nous nous sentons moins proches d'une fourmi < souris < chat <....< enfant? => car partage de mémoire avec un enfant, et moins qu'avec un chat etc. => attachement aux gens de ma famille car partage de mémoire commune me rend proche de ma famille par rapport à un étranger - enjeux industries culturelles = évolution de homménisation > culture = capacité d'hérité collectivement de l'expérience de nos ancêtres - technique possibilité même de la culture - culture menacée par la technique (pharmakon, poison) > technique peut devenir le contraire d'une culture, s'opposer à la culture > en se transformant, la technique provoque des désajustements entre syst techniques et syst sociaux
Mémorisation sur supports techniques
Outil support de mémoire sans être fait spécifiquement pour conserver la mémoire (fait pour chasser etc.) - mémorisation de la mémoire sur supports techniques = aides mémoires mnémotechniques chez les shamans > transmission des comportements moteurs et expériences mentales (représentation visuelles) et vision du monde (écriture idéogrammatique) - ériture alphabétique donne des témoignages ex: Ancien Testament permet d'accéder à la mémoire grecque > permet d'accéder à la mémoire comme si nous y étions, représentation de la situation et convergence des questions avec le monde grec et le monde moderne => partage des mêmes systèmes mnémotechniques - spécificité de l'écriture alphabétique = synthétise la voix, reconstitue des sons même si on ne conserve pas la voix, transmission de dialectique et phonétique => partage de ma science = début sans fin de dialogue avec ses pairs et soi-même par média et écriture ex: Riemann peut critiquer les éléments d'Euclide, débat qui dure 2 millénaires - écriture = transmission stricte des raisonnements euclidiens et reprise du raisonnement malgré l'interruption, de sa pensée là où elle s'est arrétée => nouveaux termes et signes de la langue de la géométrie forment un système discret = construction vocabulaire spécifique de la géométrie - surmonter la limite de la mémoire, possibilité de l'élaboration du savoir, support technique condition du savoir
André LEROI-GOURHAN : Le processus d'extériorisation
Dans son livre "Le geste et la parole", André LEROI-GOURHAN explique le processus d'extériorisation ayant commencé il y a deux millions d'années : les organes de l'être humain se sont prolongés en dehors du corps sous la forme d'artéfacts (ex : le silex taillé.) On observe une optimisation progressive : la longueur de la lame tranchante du silex évolue en même temps que les capacités cérébrales des hominidés. Il y a donc corrélation entre l'évolution des capacités cérébrales et l'évolution de la technique. A partir du Néandertalien, on observe une décorrélation : les capacités cérébrales se stabilisent mais il y a en contrepartie une très grande différentiation des organes artificiels.
La technique est issue d'un processus de co-invention, pas d'extériorisation à proprement parler.
Le terme d'"extériorisation" n'est pas le plus juste ici car les objets techniques n'étaient pas à l'intérieur de l'homme avant d'être extériorisés. L'homme s'est aussi construit avec sa technique, il s'est inventé avec elle ; d'où le terme de "co-invention".
L'homme n'existe que grâce à ses prothèses techniques.
L'homme ne devient homme que lorsqu'il se met "hors-de-lui" et s'arme de prothèses. L'homme n'existe pas avant la technque (processus de coinvention). Avec ses prothèses techniques, l'homme constitue un nouveau stade de la vie.
Mythe de Prométhée et d'Epiméthée
L'homme doit acquérir ses qualités, elles ne sont pas innées. Mythe : l'homme est le fruit d'un oubli. Epiméthée avait pour mission de donner à chaque être vivant d'un avantage, d'une puissance pour pouvoir survivre. Or l'homme a été oublié et n'a pas reçu de tel attribut. Prométhée a alors donné le feu aux hommes, symbolisant le savoir technique. Ce feu permet à l'homme de combler son manque d'attributs, grâce à ses prothèses techniques.
Les prothèses ne sont que des artifices qui provoquent la guerre permanente.
Les hommes n'ont pas de destin prédéfini et doivent donc décider eux-mêmes de leur destin. Ils ne sont pas d'accord entre eux à propos de leurs artéfacts qui ne sont pas stables. Au contraire, les qualités des animaux sont stables, stabilisées par leur patrimoine génétique. Le destin des hommes est, pour eux, sans cesse remis en cause par les choix qu'ils font à propos de leurs prothèses techniques.
L'homme et la technique sont inséparables.
La technique invente l'homme mais peut aussi le destituer. L'articulation de la main humaine et le cerveau humain ont permis l'apparition de la technique. La vie négocie sans arrêt avec le non-vivant qu'est la technique en l'organisant. Cette organisation constitue un système technique qui a des règles internes.
Relation transductive entre l'homme et la technique. Emancipation de la pression de sélection naturelle par l'extériorisation.
Une relation transductive est une relation qui constitue ses termes ; l'homme et la technique se constituent réciproquement. En conséquence : à partir du moment où il a processus d'extériorisation, un être nouveau apparaît en s'émancipant de la pression de sélection naturelle.
L'homme s'émancipe de la pression de sélection.
L’homme s’émancipe de la pression de sélection en plaçant les critères de sélection hors de son enveloppe génétique. Il développe pour survivre des objets nouveaux à travers lesquelles la vie se poursuit. La diversification d’organes vitaux, de la vie par buissonnement (néguentropie) se poursuit en dehors du vivant.
Buissonnement de la vie et différentiation.
Le processus de différentiation vitale se produit par la différentiation fonctionnelle des objets et des organisations sociales => nombreuses cultures humaines.
Extériorisation de la vie conduit à une extériorisation de la mémoire.
Pour comprendre l'extériorisation de la mémoire dans les bigdatas, il faut remonter à la préhistoire.
Les médias numériques constituent de la mémoire externe industrialisée. C’est dès le début de la préhistoire que la possibilité d’extérioriser la mémoire avec le bigdata existe.
L'homme ne se différentie plus biologiquement mais techniquement.
Depuis la révolution industrielle, la diversification des objets techniques est similaire à celle des espèces animales. L'être vivant ne se différencie plus au plan vital et se stabilise biologiquement à partir de l'époque de néandertal.
Basculement entre la différentiation génétique et la différentiation technologique.
Différentiation génétique des aires corticales entre les premiers hominidés et l'homme de néandertal. A partir de la grande différentiation technologique (époque du néandertal), la différentiation génétique se stabilise : c'est un basculement très important.
A partir de Neandertal, les systèmes techniques durent de moins en moins longtemps.
L'extériorisation n'est plus biologique mais artificielle.
L’évolution organique se stabilise au moment où l’artificiel se différencie massivement. L'extériorisation se fait avec l'artificiel et non le biologique ; c'est une poursuite de la vie hors du vivant.
Il existe trois types de mémoire pour l'homme ; la troisième le différencie des autres êtres vivants.
Le vivant sexué est défini par deux mémoires (génétique (mémoire de l’espèce) et épigénétique (mémoire de l’individu, son expérience)). Avec l’homme apparait une troisième mémoire qui résulte du processus d’extériorisation dans les outils.
L'organogénèse de l'être humain.
Apparition de la culture par la production d’outils, par l’organogénèse de l’être humain. Très important : l’essentiel de l’expérience individuelle se concentre dans le rapport à l’outil. L’outil devient l’organe de prédation et de défense, plus du tout produit par la biologie, et ne dépend plus du tout du darwinisme. La survie de l'espèce dépend de la production d'organes artificiels.
Apparition du travail avec la production organogénétique.
Apparition de la production organogénétique des outils => apparition du travail. Lorsque le tailleur d’outil meurt, son expérience individuelle meurt mais la trace de son expérience demeure dans l’outil qui devient surface de mémoire collective. le descendant hérite ainsi de l’expérience de son ascendant => la technique devient une mémoire (troisième mémoire).
La mémoire technique est une mémoire épiphylogénétique.
Cette troisième mémoire n’est ni génétique ni épigénétique. Elle est épiphylogénétique. épigénétique = fruit d’une expérience. Phylogénèse : transmission de la mémoire à travers les générations. La mémoire épiphylogénétique est à la fois épi- et phylogénétique. Cette mémoire technique rend possible la transmission et l'héritage de l'expérience individuelle : c'est la naissance de la culture, il y a trois millions d'années.
Transmission des contenus mentaux au paléolithique supérieur.
Un silex garde la mémoire de fait, une mémoire sensori-motrice, et pas une mémoire mentale. C’est à partir du paléolithique supérieur que se produit une extériorisation des contenus mentaux. (La peinture sur les grottes nous permet de voir ce qu’ont vus les humains de l'époque ). C'est aussi l'époque de l'apparition des premiers systèmes de comptage.
La finalité des objets mnémotechniques (peinture, écriture) est de garder la mémoire.
Les objets transmetteurs de mémoire
Les objets préhistoriques sont des transmetteurs de mémoire (même s’ils n’ont pas été créés dans ce but). Ils résultent de l’extériorisation non organique qui ne se détruit pas et est donc conservée à travers le temps.
L’homme se distingue de l’animalité par l’extériorisation.
L’homme se distingue de l’animalité par l’extériorisation. Objection : les chimpanzés utilisent des outils, et ont une culture. Argument de B.Stiegler : le processus d’hominisation commence dès l’époque des grands singes.
La manière dont nous définissons le début de l’homme détermine comment nous voyons la fin de l’homme.
Innocence de l'homme ?..
Le sentiment d'être proche d'un être est corrélé à la "quantité" de mémoire partagée avec celui-ci
On partage plus de mémoire avec les êtres qui nous semblent plus proches. C’est pourquoi on est plus proche de sa famille que d’un étranger avec qui on ne partage que peu de mémoire.
Rapport avec les industries culturelles.
Les industries culturelles sont des industries de la mémoire et doivent influencent nos relations avec nos proches et avec les étrangers. Enjeux colossaux : l'hominisation évolue avec elles. La culture est la capacité d’hériter de l’expérience de nos ancêtres.
Il ne faut pas opposer technique et culture ; la première est indispensable à la seconde.
La technique est la condition de cette transmission. La technique est la possibilité même de l’existence de la culture. Nous verrons pourquoi la culture est aujourd'hui menacée par la technique contemporaine.
La technique est un pharmakon.
La technique est un pharmakon (un poison et un remède) et peut donc devenir le contraire de ce qu’elle devrait être (ici, un frein à la culture).
Désajustements des systèmes techniques et des systèmes sociaux.
On oppose technique et culture car la technique, en se transformant en permanence, produit des désajustements entre systèmes techniques et systèmes sociaux qui déstabilisent ces derniers (difficultés à s’approprier les objets techniques ).
Emergence des mnémotechniques.
On oppose technique et culture car la technique, en se transformant en permanence, produit des désajustements entre systèmes techniques et systèmes sociaux qui déstabilisent ces derniers (difficultés à s’approprier les objets techniques ).
Transmission des expériences mentales grâce aux mnémotechniques.
L’émergence de ces mnémotechniques est un événement considérable : elles permettent de transmettre non seulement des expériences liées à la survie mais aussi des expériences mentales, émotionnelles, symboliques.
L'écriture alphabétique nous permet d'accéder à la mémoire des anciens.
La transmission des modes de vie et des expériences mentales commence avec les premiers systèmes de comptage et les écritures idéogrammatiques. Les écritures alphabétiques apparaissent ensuite => ancien testament. C’est un testament car c’est un témoignage. Ces écritures permettent d’accéder à la mémoire et aux savoirs des anciens comme si nous y étions, comme si nous étions familiers avec eux. Il y a convergence entre nos préoccupations et celle s des anciens qui nous paraissent très actuelles. Comment une telle proximité peut-elle être rendue possible à travers les siècles ?
Partage du système mnémotechnique de l'écriture alphabétique avec les grecs.
Nous pouvons lire de la même façon qu’un grec aurait pu le faire à son époque. ; nous partageons le même système mnémotechnique que lui.
L'écriture alphabétique transmet l'objet langagier en le spatialisant.
Quelle est la spécificité de l’écriture alphabétique ? Elle est vocalique : elle synthétise la voix. On reconstitue sous forme graphique et spatiale les sons de la voix. La sémantique est transmise de manière intacte.
Médiation de l'écriture.
Cela a permis la naissance de la science qui est la poursuite d’un débat sans fin, d’un dialogue avec les premiers grecs qui ont discuté entre eux et avec eux-mêmes pour s’interroger et faire progresser la connaissance .
L'écriture alphabétique permet la constitution d'un langage de la géométrie.
L'écriture alphabétique permet une transmission rigoureusement exacte du raisonnement et permet à l’auteur lui –même de reprendre son raisonnement là où il s’était interrompu. On ne perd rien du chemin parcouru. On isole dans la langue de la géométrie des termes qui forment un système discret, un vocabulaire complet de la géométrie.
La technique est la condition même du savoir.
L’écriture alphabétique permet de traverser le mur du temps et permet de surmonter les limites de sa propre mémoire en fixant les termes créés pendant la réflexion (exemple des théorèmes d’Euclide). Le support technique de la mémoire constitue la possibilité même de l’élaboration du savoir.
L'écriture est la condition d'existence du raisonnement démonstratif.
Jacques Derrida  explique les conditions de ce qu'il nomme la grammatologie en s'inspirant d'un ouvrage de Husserl (« L’origine de la géométrie »). Husserl y montre pourquoi l’écriture est à l’origine de tout raisonnement rationnel, démonstratif.

Cours 4

Langage, pensée, limites
1-Définition. La pensée ne peut s'exprimer que dans un milieu, pas uniquement dans le champ théorique. Elle est sociale et s'inscrit dans un processus de transmission, elle n'est pas dans la tête d'un seul individu. Celui-ci pense pour d'autres individus, éventuellement pour lui-même en tant qu'il est autre, le lendemain. La pensée est léguée par le langage, par des équations, des systèmes de calcul, des instruments, la peinture, la musique, la forme symbolique des mythes, etc. 2- Exprimer toute la pensée ? Nous ne pouvons penser que de manière relative, c'est-à-dire finie. En théologie, on pourrait dire « Seul Dieu peut penser. » Cela rejoint l' “absolu” du XIX° s. La pensée n'est jamais finie. ++
Circuits synaptiques et sociaux
La pensée constitue des circuits : ce qui est acquis constitue des connexions synaptiques, des renforcements électro-chimiques. Ces circuits constituent le savoir. La pensée est extra-cérébrale, sociale. L'intuition qu'on est capable de penser quelque chose est une protention (Husserl) : une anticipation de possibilité. Mais la pensée est aussi quelque chose qui doit se réaliser, par un processus social. ++
Supports de pensée et interactions
Les supports L'apparition de l'écriture alphabétique a créé un nouveau mode de pensée, différent des autres modes sociétaux. Ceux-ci peuvent être conditionnés par les idéogrammes, les churingas (1), les mythogrammes (2). Il faut donc étudier les supports de transmission, de discrétisation, de grammatisation. (1) http://detoursdesmondes.typepad.com/dtours_des_mondes/2008/02/churinga.html et http://detoursdesmondes.typepad.com/photos/uncategorized/2008/02/10/fig57_300.jpg (2) http://cths.fr/co/communication.php?id=6692 l'art symbolique comme support de communication. ??
L'entropocène
On a une pratique et une politique de la technique industrielle qui produisent de l'entropie. Les big data sont dangereuses aujourd'hui parce qu'elles sont mises au service de business models qui reposent sur l'entropie. Il faut donc prévoir une thérapeutique, question très nouvelle et extrêmement urgente à une échelle incommensurable. ++
L'Écriture transforme la société
Newton, Hegel se considéraient comme des philosophes car la séparation entre les sciences et la philosophie ne date que d'il y a un siècle et demi. L'écriture est le vecteur de transmission “à la lettre” de la pensée, en histoire (Hérodote, Tucidide) et en droit, instituant ainsi un nouveau type de société qui se transforme elle-même, par une école qui forme à la citoyenneté. Aujourd'hui, l'École vit une énorme crise, sous l'effet de captation de l'attention par les médias et le marketing. Le CNN a essayé d'avancer sur cette question. Ce cours le propose par la transmission et pour l'élaboration des savoirs. ++
Contribuer
Annoter et poser des questions pour enrichir le cours en engageant des débats co-individuants.
L'École et le citoyen court-circuités
Je viens signaler un dossier accessible et bien inquiétant (La Recherche, avril 2015) sur la révolution de l'intelligence artificielle qui vient "de franchir un cap décisif" chez Google et Facebook avec l'apprentissage profond et les "réseaux de neurones convolutifs" qui pondèrent la pertinence du système global d'interprétation, progressif de couche en couche, de façon à interpréter non seulement l'écriture manuscrite mais l'analyse d'images nouvelles, le langage parlé, la traduction et les comportements individuels... en temps réel. Comment réagir à ces irruptions adaptées dans notre intimité, plus rapides que notre pensée ? A quelle société de pilotage centralisé allons-nous avoir à faire face dans les années qui viennent ? Les ordinateurs (donc "la" machine comme système global centralisé) commencent à savoir repérer et créer des communications écrites et orales avec humour et ironie, apprenant désormais seuls par la pléthore d'expérimentations. ??
TD
Travaux Dirigés qui démarreront le lundi 13/04/2015 Se préparent à deux. Il s'agit d'analyser un texte, pour comprendre ce qui est en jeu pour le contenu de l'UV. BS peut aussi prendre des sujets choisis par les étudiants et nouveaux. 1er texte de Pierre Nora in “Faire de l'histoire” sur les conditions de l'histoire, transformations dues à l'apparition de la télévision. 2° texte du philosophe Walter Benjamin in “Écrits français” “l'œuvre d'art à l'ère de sa reproductibilité mécanisée” 3° texte du sociologue Dominique Cardon in “La démocratie internet” à propos de l'évolution du web et du net depuis 20 ans. NB : Web=système hypertexte public fonctionnant sur Internet (une des applications existantes). Internet=réseau informatique mondial accessible au public. ++
Prise de notes et annotation
Pourquoi annoter ? 1- C'est le projet de cette UV de penser le Web autrement, comme un web herméneutique : où l'annotation et son partage sont un changement de paradigme fondamental pour l'avenir du numérique. 2- La prise de notes. Elle est indispensable à l'intériorisation des cours et à la personnalisation – néguentropique - de cette intériorisation. Elle limite les digressions mentales, permet de hiérarchiser son écoute et d'y devenir actif par la reformulation qui facilite l'appropriation. La re-prise de notes permet de prendre de la distance et d'élargir l'écoute. Elle participe de la trans-formation du cerveau, voire d'une vision nouvelle. ++
Pourquoi annoter la compréhension ?
1er point : « Pourquoi sélectionner des éléments de compréhension, s'ils ne nous transforment pas ? » D'abord parce qu'ils permettent d'avoir en tête une synthèse des points essentiels du cours. De façon plus importante, on ne peut être troublé / interpelé / transformé / amené à penser par soi-même, que si l'on comprend ce que dit le prof, sinon c'est une incompréhension. Parallèle avec l'émotion perçue lors d'un film et sa transmission à un proche : Le trouble renvoie à l'expression, à sa difficulté de formulation. // anamnèse de Socrate. 2° point : « cela signifie-t-il que les éléments de compréhension ne sont pas intéressants ? » la compréhension devient intéressante par le trouble qu'elle peut causer. ++
Synthèse orale en fin de cours
Exercice pratique “excellent” (AB) : qu'un étudiant résume oralement en 10 mn le cours sur lequel il vient de prendre des notes. « L'étudiant n'entend pas exactement ce qu'a dit le prof, les autres étudiants non plus : chacun produit des sélections de possibilités sémantiques selon ses expériences passées. La prise de notes est la cristallisation du singulier – intéressant et légitime - de sa propre pensée, forme individuelle de néguentropie. Le partage génère alors la convergence vers un savoir non prescrit.» Cet élément m'a intéressé vivement et troublé à la fois, depuis longtemps, quand, à chaque fin de séminaire ou de réunion, BS reprend et ordonne les thématiques développées différemment par chaque intervenant pour en mettre en relief les relations et les lignes d'ouverture. Un tel exercice pratique me paraît très puissant pour faciliter le recul par rapport au cheminement propre, d'autant qu'il contribue à passer par le langage oral: l'écoute, la vue et le geste moteur ayant seuls été utilisés durant le cours : l'oralité met en mouvement d'autres fonctions de mémorisation, les liant à un ressenti émotionnel (individué) qui n'a pas eu sa place précédemment. C'est une boucle de communication, tant intérieure qu'avec l'autre qui est ainsi créée, permettant de retrouver les dimensions de la pensée partagée, sujet premier de BS (chronologique et thématique). --
le commentaire
« Est-ce que les commentaires peuvent servir à expliquer le trouble ? » BS« Bien sûr, mais il peut également ne pas y avoir de trouble et ils peuvent avoir une fonction tout autre : un développement de points de vue, une contradiction, une nuance ou une complexification, ou une documentation à partir de sa compréhension. » AB- Bel exemple d'ouverture de cette philosophie par la dynamique de co- puis de trans-individuation qu'elle génère à toutes les échelles. J'y vois un parallèle avec les recherches en intelligence artificielle qui traitent le signal en couches successives pour en affiner l'analyse à partir d'un collectage : le mimétisme de l'AI est précisément la révolution qu'elle a opéré récemment en constituant de nouveaux "programmes" intégrant le non-programmé, l'aléatoire et l'interférence, comme "quasi-causes". Je suis donc fasciné par la cohérence de cette construction philosophique et par son écho méthodologique structurel, tant technique que philosophique. Une leçon pour les politiques en charge de la mise en place d'une démocratie véritable, fondée sur la prise en compte de l'autre. ??
Indexation singulière puis partagée
BS «1-C'est ce qui va vous permettre de naviguer dans vos notes, avec des mots-clés : occurrences de désignations ou de concepts. 2- La comparaison des indexations sera très intéressante, tant par la convergence que dans la divergence. Seront préférés des segments jaunes d'indexation à des pointeurs trop peu visibles.» AB Mon expérience de cette pratique à pharmakon.fr me conduit à la rechercher et à tenter de l'enrichir par mon annotation, car elle est un moteur efficace pour la pensée, le recul à prendre et la dimension de l'autre, différent, dont la réflexion énoncée suscite ma curiosité, tant par le sujet abordé que par mon accès à l'imagination de sa construction de pensée. ??
Indexation singulière puis partagée
BS «1-C'est ce qui va vous permettre de naviguer dans vos notes, avec des mots-clés : occurrences de désignations ou de concepts. 2- La comparaison des indexations sera très intéressante, tant par la convergence que dans la divergence. Seront préférés des segments jaunes d'indexation à des pointeurs trop peu visibles.» AB Mon expérience de cette pratique à pharmakon.fr me conduit à la rechercher et à tenter de l'enrichir par mon annotation, car elle est un moteur efficace pour la pensée, le recul à prendre et la dimension de l'autre, différent, dont la réflexion énoncée suscite ma curiosité, tant par le sujet abordé que par mon accès à l'imagination de sa construction de pensée. ??
Anthropocène
Anthropocène : l’homme est à l’origine d’évènements qu’il ne contrôle pas.
Anthropocène
La technique
La technique est le produit de la Néguentropie.
Néguentropie
Remise en question de l’enseignement scolaire
Remise en question de l’enseignement scolaire : le marketing influe les modes de pensées (perdrions nous notre créativité ?) => Appliqué le numérique dans la transmission du savoir (ex :LDT IC01)
Enseignement scolaire
Objectifs annotations LDT
Objectifs annotations LDT
Pourquoi annoter ? - Intériorisation du cours - Hiérarchiser son écoute => écoute active - Qualifier son écoute - Processus de transformation (compréhension, sur-préhension) - Expérience LDT collaboration
Intériorisation
Ecoute active et qualificative
Processus de transformation

Cours 5

Image 1 - stèle grecque
Image 2 - écriture chinoise
Image 1 - stèle gecque
Image 3 -
Image 4 - grammaire chinoise
Image 4 - grammaire chinoise
La révolution technologique de la grammatisation
Google traduction
F. Kaplan - le capitalisme linguistique
Hiéroglyphes Egyptiens
Tablettes d'argile.
Scribe
Bibliothèque d'Alexandrie
Luciano Canfora - La véritable histoire de la bibliothèque d'Alexandrie.
Rouleaux - (parchemins)
Cours annoté
Cerveaux différents selon l'époque
Pas le même cerveau selon l’époque à laquelle nous avons vécu. Le cerveau s’adapte aux outils, aux instruments de la mémoire que nous utilisons (cerveau des natifs du numérique différent des natifs de la télévision).
Cerveaux différents selon l'époque
L'écriture
L’écriture chinoise constitue-t-elle une autre organisation de la pensée comparé à l’écriture alphabétique? De nouvelles manières de transmettre des informations sont apparues. L’écriture devient un outil de domination mais aussi d’accueil.
L'éciture outil de domination mais aussi d'acceuil
Alexandre et François 1er
Alexandre disciple d’Aristote. François 1er impose au français la langue française (différents des dialectes)
Grammatisation du chinois
Grammatisation du chinois, la Chine s’adapte à l’occident et la langue latine, qui se reflète également sur les changements de la société chinoise, plus accès sur la recherche du profit et de la réussite. Mais la chine ne pense pas comme l’Europe.
Grammatisation du chinois
Google à l'origine de la destruction du capitalisme linguitique
Capitalisme linguistique, google exploite se capital, cette exploitation par Google pourrait détruire le capitalisme. L’accumulation de la mémoire ne peut pas être contrôler réduite.
Problématiques
Comment faire du numérique un outil de néguentropie et non plus un outil de l’entropie ? Pourquoi et comment l’évolution du numériques peut etre anticiper dès aujourd’hui ?
outil de néguentropie
outil d'enthropie
Technologie virtuelle
La technologie du numérique = technologie virtuelle => problème de navigation, problème d’orientation, problème de classification.
Technologie virtuelle
Problème de classification
Bibliothèques académiques
Apparition des bibliothèques académiques en Grèce (l’académie de Platon, Lycée Aristote), les étudiants y consultent des livres et des objets anciens. Alexandre élève d’Aristote.
Accumulation de données sous différents types de support
Les livres s’accumulent sur différents types de support, et se transforment en codex (annotations prises en marge). IC01 nouveau type de MARGINALIA, création d’un nouveau type d’annotation.
Codex
Marginalia
La mémoire = archive
La mémoire du monde humain s’accumule sous forme d’archives que les Hommes conservent.
Mémoire du monde sous forme d'archives
Problématiques
Cette accumulation comment y pénétrer ? Comment s’approprier une accumulation d’expérience vielle de 2 million d’année sans être obligé de refaire le chemin suivi mais au contraire d’aller plus loin ?
Evolution vers le codex
Au 16e s avec l’apparition de l’imprimerie (livre unique) apparition de système de navigation entraine une évolution du volume vers le codex.
Codex
Nouvelle méthode de catégorisation
Apparition des tables de matières, origine de l’apparition de l’encyclopédie. Mécanographie commence au 19e siècle qui permet de créer des fiches perforées et ainsi répertorier les écrits (=> création d’IBM)
Appartion des tables de matières
Catégorisation
Société de réseaux
La société réticulaire apparait, fonctionnement en réseau. Apparition de Google book qui permet de garder en mémoire toutes les œuvres littéraires.
Société de réseaux
Extériorisation de la mémoire
L’homme en extériorisant sa mémoire prend le risque de s’en priver. Ces nouveaux instruments, permettent d’analyser et d’anticiper l’évolution du numérique. Le Google book est en train de bouleverser tous les savoirs.
Extériorisation de la mémoire
Google book
Bouleversement des savoirs
Le savoir, une nouvelle interprétation
Un savoir est une nouvelle interprétation, avec de nouveaux outils entrainant une nouvelle forme de savoir. => Anticipation
Nouvelle interprétation
Anticipation
Mot-matière
Mot-matière = catégories, identifie et catégorise les savoirs. Permet de s’orienter dans les savoirs.
Mot-matière
Orientation du savoir
Tendances des techniques universelles
A partir des tendances techniques universelles, qui se réalisent à partir des faits techniques (ex : harpon) nous constatons un mélange entre les contraintes et ces tendances.
Techniques universelles
Contraintes
Tendances
Modèle de développement
Modèle de développement, les systèmes techniques changent régulièrement, le numérique à fait exploser le droit d’auteur, impact les mœurs de la société.
Modèle de développement
Durée de vie d'un système technique
Les systèmes changent car il existe des limites. Le développement d’un système technique se créer à partir d’une période de bouleversement jusqu’à la stabilisation de celle-ci.
Limites au système technique
Période de bouleversement
Stabilisation
Changements techniques condition des révolutions sociales
La crise économique engendre une révolution sociale. Les changements techniques ont été une condition de ces révolutions.
Changements techniques
révolution sociale
Cohesitence de système technique
Possibilité d’avoir une coexistence de système technique mais ne dure pas longtemps
Cohesitence de système technique
Objectifs du développement de systèmes techniques
Objectif du développement de systèmes techniques => pour le Bonheur (=> limiter par les déséquilibres)
Guerre commerciale mondiale
On se trouve dans une guerre commerciale mondiale avec Amazon à la tête de cette guerre. Les réseaux numériques seront des instruments de lutte pour le commerce mondiale.
guerre commerciale mondiale
Réseaux numériques, intruments de lutte
Les chinois d'aujourd'hui
Note : En effet, depuis des siècles, la culture chinoise est accès sur la réussite personnelle afin de représenter la famille et lui faire honneur. Depuis l’industrialisation cette réussite se caractérise par la fonction qu’ils occupent au sein de leur travail (commercant, ouvier, cadre ect…). Les chinois montrent leur confort à travers leurs biens matériels (voiture, smartphone, gadjets électronique…). mais également à travers leurs photos de voyages.
La culture chinoise
Exhibition du confort = réussite sociale ?

Cours 6

Lefebvre des Nöettes
Selon Le commandant Lefebvre des Nöettes ce qui a permis la régression de l’esclavage ne serait pas une volonté de l’homme mais une avancée technique qui est l’attelage et l’équipement du cheval.
Histoire
l’histoire est elle faite par les hommes ou par les techniques?? Voilà le problème que ça pose!
système technique
Un système technique a une aire géographique de diffusion (ici l’Afrique) et il a une durée (ici 1 millions d’années). La transformation du Chopper vers le silex taillé qui est plus élaboré correspond à l'extension de l’aire géographique au delà de l’Afrique vers l’Inde et vers l’Europe occidentale.
Système technique et système géographique
En parallèle avec le système technique il y a le système géographique. La géographie apporte les ressources et le système technique est toujours articulé autour d’un système géographique. En Egypte, l’agriculture et tout le système technique hydraulique a pu se développer grâce à la géographie du Nil !
Le système technique occidental va s’homogénéiser (unification, standardisation continentale). Homogénéisation des systèmes techniques sur l’ensemble de la planète conduisant à la mondialisation
Disruption
Aujourd'hui le système technique est disruptif c'est à dire qu'il est en perpétuelle reconfiguration et qu'il est instable. Avant il mettait des milliers d'années à se transformer en un autre système technique. Aujourd'hui tout est sans arrêt transformé par les évolutions technologiques.
Technologie d'équilibre
Un système technique a une aire de diffusion, une durée de vie et il est constitué autour d’une technologie d’équilibre.
Nano-initiative
Nano-initiative : Nous passons de la micro électronique à la nanotechnologie.Nouvelle convergence: dans les années qui viennent, on aurait une convergence des nanotechnologies, des biotechnologies (nano machines dans nos organismes) de l'informatique et des neurosciences.
Technologie dominante
Au Moyen-Âge, l'xploitation de la force motrice de l’eau (moulins) devient très importante. On va développer une maitrise du bois et du fer (et leur articulation). C’est autour de ces techniques que le Moyen-Âge va pouvoir augmenter sa population grâce à ces évolutions. Un système technique repose sur une technique dominante qui ici est une combinaison des technologies de l’eau du bois et du fer.
machine à vapeur
Machine à vapeur va permettre la création d’un système technique qui va durer 70 ans (1780-1850). Système technique thermodynamique qui repose sur l’exploitation de la chaleur et de la production de puissance par la chaleur (transformation de l’eau en vapeur). Machine à Vapeur vont permettre de diminuer le coût du fer et de l’acier donc le coût des machines diminue aussi, on peut faire des machines plus grosses etc…. En 1780 et 1850, la puissance des machines à vapeur est multipliée par 1000. Lorsque la machine à vapeur ne sera plus rentable, on va passer à un changement de système technique !
Division du travail
A chaque fois qu’une autre technologie apparait, ça produit des transformations dans l’aire de diffusion du système technique et dans la division du travail ! Aujourd’hui la division du travail est mondiale. C’est lié à l’évolution de la technologie.
Prospective
La capacité à anticiper l’évolution du systèmes techniques est importante. Pourquoi?: Parce que le système technique évolue toujours plus vite que les systèmes sociaux. Pour ça il faut développer la prospective. Il est possible selon B.Stiegler de pratiquer la prospective car dans les systèmes humains il y a des techniques qui évoluent selon des tendances techniques universelles.
Tendances uniiverselles techniques
Si on a les mêmes problèmes à résoudre, on va utiliser les mêmes techniques. Tous les humains ont les mêmes besoins et les contraintes physiques sont les mêmes. Il y a donc des tendances techniques.
Système technique et autres systèmes sociaux
Système technique est limité dans le temps et est remplacé régulièrement par un autre. Quand il y a un changement de système technique ça provoque des perturbations et ça déstabilise les autres systèmes sociaux (éducation, religion, droit) EX : numérique a fait exploser le droit d’auteur. Un système technique modifie les autres systèmes sociaux. Il y a une période où le système technique et les autres système sociaux sont désajustés et ensuite il se crée un bon ajustement entre les deux.
Lefebvre des Noëttes
Il me semblait que l'utilisation des animaux remontait bien avant l'esclavage. J'ai de la peine à comprendre comment l'attelage du cheval a pu avoir un impact sur l'esclavage puisque les esclaves n'étaient pas "utilisés" pour la même chose que les chevaux. En revanche je comprends tout à fait qu'un nouveau système technique puisse avoir de grandes conséquences sur un système social. Par exemple, je pense que si on avait trouvé un moyen de remplacer les esclaves dans les champs de coton par exemple par les chevaux (grâce à une avancée technique) ça aurait eu des conséquences enormes sur les systèmes sociaux.
Système technique
histoire des systèmes techniques
Exemple de l'Egypte
système bloqué
B.Stiegler donne l'exemple de la Chine. Elle appartient à ce qu’on appelle les systèmes bloqués. La Chine a développé des technologies très raffinées (soie, tissu, feu d’artifices, boussole). Les chinois développent beaucoup de choses mais le développement s’interrompt et la Chine se referme sur elle-même et arrive à un niveau de blocage. Clôture entropique
Systèmes bloqués
système bloqué
B. Stiegler donne l'exemple de la Chine. Elle appartient à ce qu’on appelle les systèmes bloqués. La Chine a développé des technologies très raffinées (soie, tissu, feu d’artifices, boussole). Les chinois ont développé beaucoup de chose mais le développement s’interrompt et la Chine se referme sur elle-même et arrive à un niveau de blocage. Clôture entropique. Il y a différentes raisons à ce blocage mais selon B.Stiegler la Chine aurait un blocage par rapport à l'Occident à cause de l'écriture.
Révolution industrielle
disruption
Technologie d'équilibre
Modèle de la croissance
Concept de technologie dominante
Machine à vapeur
Système technique du silicium
Tendance technique universelles.
Techno science
George Canguilhem
George Canguilhem écrit que l'homme a prolongé ses organes hors de son propre corps. L'homme se sent anormal lorsqu'il ne possède pas ce que tout le monde possède (à l'instar d'un organe). On a un très bon exemple aujourd'hui avec le téléphone portable. Une personne n'ayant pas de téléphone portable est considérée comme marginale ou asociale et lorsqu'on a pas notre portable sur nous, on ne se sent pas complet. Le téléphone est devenu quasiment indispensable.
The "royal academy"
L'un des pionner de l'industrie mécanique James Watt faisait parti de la royal académie. Il est à l'origine de la révolution industrielle en reprenant les travaux de Thomas Newcomen, il corrige et améliore le fonctionnement de la machine à vapeur et l'industialise au coté de Mathew Boulton. Son entrée dans la royal academy fut une sorte de récompense pour son innovation technologique qui bouleversera par la suite le monde industrielle et impactera considérablement le monde dutravail.
The Royal academy
James Watt
Révolution industrielle
Les enjeux du numériques
Le numérique = enjeux industriel et géopolitique Développement de la société d’information Développement récent rupture avec les anciens modèles
Enjeu industriel
Enjeu géopolitique
Société d'informaition
Orientation du savoir
Le rôle d’orientation du savoir est affecté à l’école (=système de savoir accumulé) aujourd’hui en crise.
Orientation du savoir
Rôle du professeur
Le professeur à le rôle d’abréger le savoir, il dirige et établi les barrières de notre savoir. Il se doit d’animer son savoir, et de donner l’envie d’apprendre. Mais aujourd’hui le professeur n’est plus légitime ?
Abréger le savoir
Le savoir moderne
Développement du savoir moderne (=> Royal académie, le pouvoir c’est le savoir) Développement des institutions de savoirs (=grandes universités) qui sont la base du « savoir moderne ».
Développent des institutions de savoirs
La transimission du savoir
La transmission de savoir n’est pas seulement une répétition mais également une transformation => on parle de transformation TRANSGENERATIONNELLE.
transformation TRANSGENERATIONNELLE
L'ère anthropocène
La Terre est entré dans l’ère d’anthropocène, elle est en crise. L’homme déstabilise la planète, (=processus d’extériorisation = production d’organes vitaux exo-somatiques).
Processus d'extéiorisation
Rapport outil/homme
Tout être humain a besoin de s’adapter aux outils de son époque. Parfois il faut optimiser le rapport outil/homme très jeune.
Evolution des vitesses de transimission et des flux
On constate une évolution considérable des vitesses de transport et des vitesses de transmission. Suivi d’un programme biologique basé sur les programmes cosmiques. => Impact sur nos rythmes de vie (Sommeil, travail…), nos rites se transforment.
Impact sur nos rythmes de vie
Programme socio-ethnique
Programme socio-ethnique => l’homme les transforment sans cesse. Ils constituent des modes de vie => d’appartenance à une société.
Programme socio-ethnique
Constitution de modes de vie
Cycles cosmiques
Cycles cosmiques => enregistement => fêtes = RYTHME l’année Célébration religieuse, politique, l’occident à imposer leur calendrier chrétien (Dimanche jour férié)
Transformation des industries du programme
Transformation due aux « industries de programme » (ex télévision, radio, internet). Les industries de programme sont en pleine transformation (Télévision connectée)
Les programmes comportementaux
Le GPS impact notre façon de se déplacer, les programmes comportementaux => destruction de la vie humaine
Influence des programmes comportementaux
Virtualisation
Virtualisation de l’espace et du temps, le monde repose sur l’exploitation des données en temps réel.
Virtualisation de l'espace et du temps
Exploitation des données en temps réel
Apparition du web social
Apparition du web social Perte de la mémoire des individus Engendre la perte de savoir
Web social
Perte du savoir
Perte de la mémoire

Cours 7

Cours 8

Cours 9

Écoles doctorales numériques
Dans toutes les disciplines, pour étudier les interactions de celles-ci avec le numérique.
Écoles doctorales numériques
Dans toutes les disciplines, la recherche-action pour étudier les rapports au numérique.
Communautés contributives
Aller au delà des modèles actuels (MOOC, etc…) pour créer des bases de données alimentables et navigables synthétisant des années de cours en quelques heures.
Les objets spatio-temporels
Les techniques sont support de la mémoire. Les objets issus de ces techniques spatialisent le temps. En travaillant sur les notes des étudiants (comme avec Husserl, Hegel, etc…), on spatialise un discours et nos conceptions sur celui-ci. L’étude des différences entre les notes permet d’étudier les différences de réception du discours.
Méthdes de lecture
++ Le passage des volumen de papyrus aux codices de parchemin a effectué un passage d’une lecture continue à une lecture sélective.
Écriture alphabétique et raisonnement
L’écriture réticulaire, extension de l’écriture alphabétique permet l’apparition de l’économie des data. L’écriture alphabétique fait naître la géométrie démonstrative car besoin de suivre pas à pas la démonstration. Écriture requise pour la pensée rationnelle.
Formes attentionnelles
Raison est une forme de l’attention. Attentions non rationnelles. Attention produit par l’éducation. Les formes attentionnelles constituent des façons de vivre et de penser sont des agencements de rétention et de protentions rendues possibles par des objets mnémotechniques, les rétentions tertiaires.
Rétentions primaires et secondaires
Rétention primaire = sélection primaire s’effectuant sur la base des rétentions secondaires qui sont des rétentions primaires devenues passées.

Cours 10

Le numérique comme mutation
Le numérique amènerait à l’homme des changements dans sa manière de penser et de vivre comparable à celles vécues lors du Néolithique.
Le numérique pharmakon
Le numérique amène-t-il un nouvel âge de l’esprit ? En considérant le numérique comme un pharmakon pour l’esprit, le rôle des institutions est de le rendre curatif.
Le processus d’extériorisation
Il est producteur de toxicités. Pour y remédier, il faut une thérapeutique politique en éducation, législation, etc… (non réductible aux intérêts économiques).
Organologie
La thérapeutique du numérique suppose une organologie des savoirs, voire une organologie générale. Les organes artificiels modifient les organes physiques. Sortie du darwinisme vers des critères de sélection artificiels. Les sociétés intériorisent ces critères.